Mercato - Mateta (Mayence) dans le viseur de l'OM

Commentaires()
Getty
Très en vue en Bundesliga pour sa première saison à Mayence, l'attaquant français attise les convoitises, dont celle de l'Olympique de Marseille.

Recruté en 2016 par l'Olympique Lyonnais à Châteauroux, en National, Jean-Philippe Mateta avait été enrôlé pour son potentiel jugé largement au dessus de la moyenne. Malheureusement, l'aventure dans le Rhône n'avait pas été une franche réussite pour le jeune attaquant français. Bien au contraire, puisque ce dernier n'avait eu droit qu'à deux maigres apparitions en Ligue 1, avant de faire son trou en Havre, en Ligue 2, sous la forme d'un prêt. 

Fort de ses 17 buts inscrits en Ligue 2, Jean-Philippe Mateta avait ensuite signé du côté de Mayence, pensionnaire de Bundesliga, contre la somme de 8 millions d'euros, durant l'été 2018. Et le moins que l'on puisse dire c'est que pour sa première saison dans le championnat d'Allemagne, l'attaquant au physique imposant (1m92) a su faire ses preuves, inscrivant pas moins de 14 réalisations en 34 rencontres.

L'OM intéressé par Mateta, Mayence peu enclin à un départ

De ce fait, nombreuses sont les formations qui ne seraient pas insensibles aux performances de l'ancien lyonnais. Parmi celles-ci, le quotidien L'Equipe croit savoir que l'Olympique de Marseille, soucieux de pallier à la fin de contrat de Mario Balotelli, pas sûr de revenir sur la Cannebière après six mois fructueux, serait venu aux renseignements dernièrement, à l'instar de l'AS Monaco et de clubs britanniques tels que Watford, Newcastle, Everton, Southampton et Cardiff. 

De plus, Mayence aurait déjà reçu des offres comprises entre 20 et 25 millions d'euros pour son attaquant français. Des offres qui ont toutes été refusées, la somme ayant été jugée trop faible pour un joueur de ce calibre. Toujours selon le quotidien français, Mayence n'est en effet pas vendeur à ce prix-là et réclamera au moins entre 35 et 40 millions d'euros pour accepter de lâcher son joueur, qui pourrait même prolonger et rester une saison supplémentaire. 

Fermer