Areola veut rester numéro 1 au sein du PSG

Commentaires()
Getty Images
Le gardien du PSG a abordé son avenir. Il a l'ambition de rester numéro 1 au sein du club de la capitale.

Alphonse Areola voit son avenir être perturbé par les différentes rumeurs autour du PSG et le futur au poste de gardien de but. Vendredi, Goal a pu confirmer que le club francilien avait contacté Gianluigi Buffon dans l'optique de convaincre le portier légendaire de la Vieille Dame de le rejoindre, notamment. 

Au cours d'un entretien accordé au Parisien, Alphonse Areola a abordé son avenir et sa saison avec le PSG. "Le PSG est un grand club qui n’est pas aimé par tout le monde. Il y a énormément d’attente autour de nous. Ensuite, en Ligue 1 notamment, je n’ai parfois qu’une intervention à faire. Mais si je me rate, les gens ne vont retenir que ça. Il faut donc rester concentré en permanence. Je pense avoir montré cette saison que j’ai le niveau justement pour être le gardien numéro 1", a-t-il jugé dans un premier temps. 

L'article continue ci-dessous

Concernant son avenir, il a mis en exergue son ambition, Areola veut rester numéro 1 avec le club. "La suite de ma carrière au PSG se réglera après la Coupe du monde. Pour l’instant, je n’ai pas fait le point avec les dirigeants. Je ne sais pas ce qu’ils veulent faire. Une chose est sûre : si on me donne l’occasion de rester au PSG, j’accepterai sans hésiter. Je suis d’ici. Le PSG, c’est mon club depuis que je suis enfant. Mais on sait aussi qu’il est parfois difficile de rester longtemps dans son club d’origine. Il faut que tous les critères soient réunis. Maintenant, si on ne permet pas de garder le même temps de jeu, les choses seront forcément différentes", a commenté le joueur de 25 ans.

Son futur à Paris dépend de sa position dans la hiérarchie, "parce que si je ne reste pas le numéro 1, cela voudrait dire que la saison que je viens de faire n’aura servi à rien."

Autant dire qu'une possible arrivée de Gianluigi Buffon au Parc des Princes pourrait bousculer le destin d'Alphonse Areola.

Fermer