100 légendes du sport décrivent le talent de Kylian Mbappé

Kylian Mbappé, qui souffle sa vingtième bougie, n'est qu'au début de sa carrière, mais il impressionne les plus grands noms du football et du sport.

Kylian Mbappé fête son vingtième anniversaire, ce jeudi 20 décembre. Il y a un peu moins de deux ans, l'enfant de Bondy était lancé sur le circuit pour jouer régulièrement et se présenter à la France, puis à l'Europe et à la planète. Champion de France, Champion du monde, l'international français fait tout plus vite que les autres. Il avance comme une tornade. Ses buts, ses gestes, ses dribbles, ses courses et ses titres sont imprimés dans les rétines. Avec cette revue de presse originale, Goal a compilé les déclarations les plus marquantes de 100 grands noms du football et du sport, classés par ordre alphabétique, au sujet du phénomène Mbappé.

  1. A

    AL KHELAÏFI Nasser
    Dirigeant. Qatar.
    "Kylian Mbappé est déjà l’un des meilleurs joueurs du monde. Et Neymar aussi. Pour être honnête, je les vois comme les deux meilleurs joueurs du monde". (Marca, 14/09/2018).

    ALVES Daniel
    Joueur en activité. Brésil.
    "C’est un phénomène. Il est dans une phase incroyable. Il doit encore améliorer des choses et mieux comprendre le jeu mais il est très jeune. Ce n’est déjà plus un espoir, ce qu’il réalise est concret. On est très contents de l’avoir avec nous". (zone mixte, 31/03/2018).

    ANCELOTTI Carlo
    Entraîneur, ancien joueur. Italie.
    "Il y a beaucoup de joueurs qui sont très rapides. La différence, c'est que lui peut être à la fois rapide et décisif. Quoi qu'il fasse, il est très efficace". (conférence aux côtés de Pep Guardiola et Arrigo Sacchi, 14/10/2018).

    Carlo Ancelotti Napoli coach

    AULAS Jean-Michel
    Dirigeant. France.
    "Quand on voit l'esprit d'initiative qu'il se permet dans une Coupe du Monde, à 19 ans, c'est impressionnant. Kylian ne traduit pas de stress. il se met la pression, mais il l'assume". (Le Parisien, 25/06/2018).

  2. B

    BARESI Franco
    Ancien joueur. Italie.
    "Fenomeno". (Twitter, 30/06/2018).

    BARZAGLI Andrea
    Joueur en activité. Italie.
    "J'en ai rencontré des bons jeunes au fil des années, mais jamais un comme lui. Il a la vitesse, la technique et la puissance physique. Il peut tout faire, c'est un joueur dévastateur". (zone mixte, 03/05/2017).

    BENZEMA Karim
    Joueur en activité. France.
    "Il m'impressionne. Il est très jeune, en Ligue des champions il a beaucoup d’assurance et dès qu’il touche la balle, il se passe quelque chose  C'est un très bon joueur. Il aurait pu venir (au Real Madrid, ndlr) cet été. Ça aurait été bien". (Canal +, 12/11/2017).

    BIANCHI Carlos
    Entraîneur, ancien joueur. Argentine.
    "Il fait la différence dans les uns contre un, il a un coup de rein incroyable. Il a provoqué l’ouverture du score sur penalty après un déboulé magique de 50 mètres. Il est très habile, frappe des deux pieds. Il est quasi-parfait. Il est déjà l’un des plus grands attaquants au monde. Il a 19 ans, et alors ? Pelé a gagné la Coupe du monde à 17 ans, Diego Maradona a brillé dès 18 ans. Dans le football, ce n’est pas l’âge qui compte !". (Le JDD, 30/06/2018).

    BLANC Laurent
    Entraîneur, ancien joueur. France.
    "Mon avis sur ce garçon est très arrêté depuis dix mois : il s’agit d’un phénomène. Cela ne veut pas dire qu’il va nous faire gagner tout le temps. Il est jeune. Il va encore lui arriver de passer à côté - le moins possible, je le souhaite pour lui et l’équipe de France. Il faut être tolérant avec les jeunes joueurs. Mais il possède plus que du talent. À 19 ans, on ne peut pas avoir tout donné. Ce n’est pas possible. J’espère qu’il ne sera pas perturbé. Je vais employer une expression imagée : j’espère qu’il ne sera pas mangé par les petits oiseaux. J’ai envie qu’il donne la plénitude de son talent pendant très longtemps". (Le Parisien, 08/07/2018).

    BUFFON Gianluigi
    Joueur en activité. Italie.
    "J’ai joué contre Kylian en Ligue des champions, quand il évoluait à Monaco. C’était lors de la demi-finale, en 2016-2017. À la fin du match, on a échangé nos maillots et on a parlé un peu. Il m’a semblé très poli et responsable. Quand j’ai parlé avec Andrea Barzagli, qui est l’un de mes grands amis, il m’a dit : 'Gigi, en vingt années de carrière, j’ai rarement vu un joueur si rapide, courir si vite avec le ballon. J’ai eu du mal à le marquer…'. Ces mots ne sont pas anodins. Car Barzagli, quand il est concentré et en forme, est vraiment un très grand défenseur. Quand il m’a dit ça sur Kylian, j’ai compris que ce garçon-là avait quelque chose de spécial. Aujourd’hui, il l’a démontré, il est évident qu’il possède quelque chose de plus que les autres. J’espère qu’il va rester humble et conserver cette envie de progresser et de se sacrifier. Si tel est le cas, il marquera l’histoire du foot et il écrira des pages incroyables de ce sport. Maintenant, Kylian reste un jeune joueur, et un jeune, il n’est pas rare de le voir s’éloigner du chemin à suivre. Tous ceux qui sont autour de lui, ses coéquipiers, le club, il faut qu’ils l’aident à rester concentré. S’il demeure focalisé sur ses objectifs en termes de foot, il va devenir un des plus grands joueurs de l’histoire aux côtés de Pelé, Maradona, Ronaldo, Messi… Je suis vraiment content de jouer aujourd’hui dans la même équipe que lui. Et j’espère l’aider, si possible, à devenir encore plus fort". (magazine officiel du PSG, 07/082018).

    Gianluigi Buffon PSG

  3. C

    CANTONA Eric
    Ancien joueur. France.
    "Il court à travers le terrain, vous ne pouvez pas l’attraper. Vous tentez de faire de votre mieux, il garde ses distances...! La dernière fois que j’ai vu un garçon courir aussi vite sur un terrain comme il l’a fait, c’était dans l’épisode 2567 de Captain Tsubasa (Olive et Tom) !" (Instagram, 05/07 2018).

    CAPELLO Fabio
    Entraîneur, ancien joueur. Italie.
    "Mbappé, qui sera le nouveau Ronaldo, et Neymar joueront le Ballon d'Or dans le futur". (Rai, 09/04/2018).

    CAVANI Edinson
    Joueur en activité. Uruguay.
    "Je pense que certains sont touchés par la baguette magique de Dieu lorsqu'ils naissent. Ils ont une certaine classe en eux depuis tout petits. Et les autres y arrivent à force de travail. Les deux types de joueurs peuvent devenir des cracks mais le chemin emprunté est différent. Kylian, par exemple, est un joueur au potentiel immense et qui est en train d'acquérir de l'expérience". (Marca, 12/02/2018).

    CHIELLINI Giorgio
    Joueur en activité. Italie.
    "Il a marqué plus de buts qu’il n’a disputé de matches ces derniers mois…". (conférence de presse, 09/05/2017).

  4. D

    DE BRUYNE Kevin
    Joueur en activité. Belgique.
    "Quand on a affronté Monaco, il n’avait joué que 10 matches et je ne regarde pas beaucoup de foot, pour dire la vérité. Je ne le connaissais pas. Presque un an et demi plus tard, il joue pour une grande équipe, il a beaucoup joué en équipe de France et en Ligue des champions. C’est une star pour les 15 prochaines années". (conférence de presse, 09/07/2018).

    DEPAY Memphis
    Joueur en activité. Pays-Bas.
    "Vous savez il est rapide, super talentueux. Vous l’avez vu, si vous lui donnez trop d’espace, c’est but... Nous savions tout ça à propos de Mbappé donc, voilà..." . (zone mixte, 09/09/2018).

    DESCHAMPS Didier
    Entraîneur, ancien joueur. France.
    "Il n’avait que 12  ans il y a un an et demi ! Plus sérieusement, il sait qu’il fait des choses que les autres joueurs ne font pas. Il est intelligent et il écoute. Je lui dis quand il fait les choses bien, mais tellement de gens lui disent. Je suis là pour lui dire aussi ce qui n’est pas bien, même si cela ne représente que 5 % de son jeu. Il écoute et il corrige. En 1998, David Trezeguet et Thierry Henry avaient son âge, mais ils n’avaient pas le même rôle. Kylian est déjà grand (…) Par ce qu’il fait sur le terrain, il ridiculise les adversaires. Il doit faire attention de ne pas basculer. Se faire humilier ce n’est jamais agréable". (Le Parisien, 19/07/2018).

    DI MARIA Angel
    Joueur en activité. Argentine.
    "Ai-je déjà joué avec un prodige aussi précoce ? Je crois que Leo (Messi) a débuté à quinze ans. (Rires.) 'Ney' aussi a commencé dans ces eaux-là avec Santos. Cristiano a rejoint Manchester United très tôt, aussi... Les joueurs de ce calibre commencent leur carrière très jeune et ils explosent avant les autres. Est-ce que je mets Mbappé à la hauteur de ces joueurs ? Oui, sans aucun doute !" (France Football, 01/05/2018).

    DESAILLY Marcel
    Ancien joueur. France.
    "Quand on me demande le nom de l’attaquant du futur, le nom de Mbappé me vient instinctivement. Si je devais défendre sur lui, je prendrais toujours deux mètres d’avance parce qu’il va très vite". (As, 02/03/2018).

    DJORKAEFF Youri
    Ancien joueur. France.
    "Aujourd’hui, il y a Mbappé et les autres. Pour moi, il a amené son jeu dans une dimension qui l’installe aux côtés des plus grands. À lui de continuer comme ça. Il est au service du collectif, amène sa folie, fait des différences hors norme. Quand tu vois Messi, Ronaldo ou Neymar qui sont pratiquement obsolètes par rapport à ce que fait Mbappé (sourire)… Il leur a mis un coup de vieux. Je suis content, car c’est ça, le football. Il a encore des étapes à franchir, mais il sera le meilleur joueur du monde". (Sport24, 14/07/2018).

    DRAXLER Julian
    Joueur en activité. Allemagne.
    "La concurrence est forte surtout à mon poste, avec Kylian (Mbappé) et Neymar, les deux meilleurs joueurs du monde… ou du moins qui le seront à l’avenir". (Sport1, 06/09/2018).

    DROGBA Didier
    Ancien joueur. Côte d'Ivoire.
    "C’est un enfant que je connais, je l’ai vu jouer ces dernières années et je connais les gens qui l’ont aidé à être le joueur qu’il est maintenant. Je suis très content pour lui et s’il continue comme ça, pourquoi pas ? Pourquoi pas gagner le Ballon d’Or ? J’ai eu la chance de le rencontrer et nous avons eu une réunion importante avec beaucoup de personnes influentes en France, avec le président Emmanuel Macron. Nous échangions des idées et quand il a commencé à parler, je peux vous dire que même s’il a 19 ans, ce n’est pas un enfant. Il est très mature et il est très calme quand il parle". (Sky Sports, 13/07/2018).

    Drogba Mbappe Elysée

  5. E

    EMERY Unai
    Entraîneur, ancien joueur. Espagne.
    "Historiquement, ce type de joueur français, d'à peine 18 ans et qui commençait à se montrer, quittait la France... En tant que Français, plus que moi, vous devez être fiers d'avoir Mbappé au PSG". (SFR Sport, 06/05/2018).

    ETO'O Samuel
    Joueur en activité. Cameroun.
    "Il est le futur Messi s'il gère bien son statut, s'il comprend bien ce qu'il se passe autour de son nom". (France Football, 08/05/2018).

  6. F

    FALCAO Radamel
    Joueur en activité. Colombie.
    "Il a tout pour être un grand joueur, à lui de garder sa capacité de travail et son mental, comme il le fait en ce moment. J’espère pour lui qu’il aura une grande carrière". (L’Equipe, 02/05/2017).

    FAVRE Lucien
    Entraîneur, ancien joueur. Suisse.
    "Il n'a que 19 ans mais quelle maturité ! Quelle intelligence ! Il fait la différence avec beaucoup d'intelligence. Il peut jouer pour le collectif, il est rapide". (SportBild, 22/08/2018).

    FEDERER Roger
    Tennisman. Suisse.
    "J’aime bien son ‘’speed’’, son attitude. Il est sympa, j’aime bien le regarder". (conférence de presse, 01/07/2018).

    Roger Federer 08242016

     

    FERDINAND Rio
    Ancien joueur. Angleterre.
    "C'est illégal ce qu'il fait ! Ça devrait être interdit". (zone mixte, 31/03/2018).
    "Je l'aime. Je suis assis et je fais des sons avec ma bouche quand je le vois jouer". (BT Sport, 27/09/2017).
    "Comment faire pour défendre sur Mbappé ? Tu regardes vers le ciel et tu dis : ‘Please Help me...' ". (BBC, 11/07/2018).

  7. G

    GIGGS Ryan
    Ancien joueur, entraîneur. Pays de Galles.
    "J’ai observé Gabriel Jesus il y a trois ans. Et j’ai fait de même avec Mbappé pendant un an. Je les observais avec le recruteur (de Manchester United, ndlr) et c’était une évidence qu’il fallait les prendre...". (The Times, 22/12/2017).

    GINOLA David
    Ancien joueur. France.
    "Kylian Mbappé deviendra Ballon d’Or". (TV Mag, 05/09/2018).

    GIRESSE Alain
    Ancien joueur, entraîneur. France.
    "On le connaissait mais cette Coupe du monde lui a donné une résonance planétaire. Il a frappé les esprits partout et cela pèse. Le monde lui tend les bras à 19 ans". (France Football, 24/07/2018).

    GIROUD Olivier
    Joueur en activité. France.
    "Il est époustouflant par son talent et sa maturité. On se demande où il va s’arrêter. Au même âge, je n’ai jamais croisé un garçon aussi fort. C’est du jamais vu, depuis peut-être Thierry Henry". (Le Parisien, 06/09/2018).

    GRIEZMANN Antoine
    Joueur en activité. France.
    "Dès qu’on l’a vu pour la première fois, on s’est dit : "oh putain, quel joueur !". (conférence de presse, 01/07/2018).

    GUARDIOLA Pep
    Entraîneur, ancien joueur. Espagne.
    "Personne ne peut s'asseoir à la même table que Messi. Peut-être Mbappé, un joueur de premier plan, il sera un joueur exceptionnel, je suis plutôt sûr de ça. Mais pour égaler ce que Messi a fait en 10 ou 12 ans, ou Cristiano, par exemple, nous devons attendre. Mbappé ne voudrait pas que je mette plus de pression sur ses épaules". (conférence de presse, 16/09/2017).

  8. H

    HAZARD Eden
    Joueur en activité. Belgique.
    "Je l'ai déjà eu quelques fois au téléphone. Il a dû regarder quelques vidéos de moi quand il était jeune (rires)… Maintenant, c'est moi qui regarde ses vidéos de temps en temps. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'il fait à son âge. Dans le football moderne, on n'avait jamais connu ça". (beIN Sports, 09/07/2018).

    HENRY Thierry
    Ancien joueur, entraîneur. France.
    "Je n’aime pas comparer les joueurs, il faut que Mbappé devienne Mbappé mais… qu’est-ce qu’il est bon ! J’aime beaucoup. Je l’ai rencontré. Il m’a donné l’impression d’avoir la tête sur les épaules et j’aime bien le regarder jouer, parce qu’il pense. Il va vite, il est costaud, il saute haut mais on ne parle jamais du cerveau d’un joueur et ça m’énerve. Quand je le regarde jouer, il pense. Il t’amène là, il feinte, il revient… Il pense, et ça pour moi c’est le plus important pour un joueur. Le petit est malin. Et ça pour moi c’est le signe d’un mec qui peut aller très loin". (Canal +, 26/03/2017).

    Kylian Mbappe Thierry Henry 10072018

    HOUILLER Gérard
    Entraîneur. France.
    "La vitesse est une qualité internationale. Mais chez lui, elle est plus explosive. Il prend le ballon, fixe l'adversaire et démarre. Impossible de l'approcher ensuite. Il me rappelle Michael Owen. Ils ont en commun cette accélération foudroyante. Ce qui étonne chez ces jeunes-là, c'est la combinaison entre vitesse et précision technique phénoménale, diabolique. Je ne l'ai vu jouer qu'à la télévision mais Pelé possédait des qualités similaires. Ronaldo, le Brésilien, avait aussi un peu ça avant ses blessures. Mbappé, en plus de son coup de turbo, reste très calme, très lucide. Il a une énorme précision dans les passes et les tirs". (Le Parisien, 20/12/2017).

  9. I

    IBRAHIMOVIC Zlatan
    Joueur en activité. Suède.
    "Kylian Mbappé doit encore faire ses preuves pour atteindre le sommet, mais je suis sûr qu’il y arrivera". (site officiel de la FIFA, 15/06/2018).

  10. J

    JACQUET Aimé
    Entraîneur, ancien joueur. France.
    "On a de jeunes joueurs parfaitement formés et équilibrés. Ils ont un œil sur le foot, mais aussi sur le monde extérieur. Kylian est un gamin extra. Il aime jouer, il est joyeux. Il me fait penser un peu au Titi Henry de 1998. Lui comme Griezmann donnent envie de jouer. Ce sont des modèles auxquels les enfants s’identifient". (Le Parisien, 12/06/2018).

    JAMES LeBron
    Basketteur. États-Unis.
    "The Chosen One Jr". (Instagram, 31/08/2018).

    LeBron James

    JARDIM Leonardo
    Entraîneur. Portugal.
    "Monaco a construit sa personnalité, fait de lui son plus jeune joueur. Je suis certain qu’il va atteindre le top niveau mondial et peut-être gagner le Ballon d’Or. Je l’aime beaucoup (…) Avec Kylian, j’ai agi comme un père. Dans l’intimité du groupe, je lui ai aussi indiqué la direction à suivre. Mon rôle, c’est de dire la vérité au joueur, pas de lui répéter qu’il est le meilleur. Beaucoup d’autres s’en chargent... Quand je donne des explications, c’est pour l’aider à grandir". (Le JDD, 19/11/2017).

  11. K

    KAKÁ Ricardo
    Ancien joueur. Brésil.
    "Il n’a que 19 ans, et parfois on dirait pourtant qu’il a 35 ans. Il est très mature, il maîtrise son jeu, il fait les bons choix. Je pense qu’il a un très, très grand avenir. Le voir jouer comme ça à 19 ans dans cette Coupe du Monde me fait dire qu’on a de la chance de voir un joueur comme lui". (Omnisport, 15/07/2018).

    KANCHELKIS Andrei
    Ancien joueur. Russie.
    "Un joueur français qui me plait ? Kylian Mbappé, peut-être. Je l’aime bien. Je pense que son style se rapproche du mien !". (Goal, 13/06/2018).

    KANTÉ N'Golo
    Joueur en activité. France.
    "Il réalise des choses formidables. Kylian possède de grosses qualités techniques, une grande vitesse, il marque, il est aux services des autres et il a la tête sur les épaules. Il a de très belles années devant lui". (Le Parisien, 07/10/2017).

    KLINSMANN Jürgen
    Entraîneur, ancien joueur. Allemagne.
    "Kylian Mbappé, on peut le comparer un peu à ce qu'est Timo Werner en Allemagne. C'est un joueur avec beaucoup d'énergie et qui est très percutant. Il a fait une très bonne première saison au PSG, remportant le championnat et la Coupe de la Ligue. Ce n'est pas si mal, surtout pour un joueur de son âge". (Goal, 20/04/2018).

    KLOSE Miroslav
    Ancien joueur. Allemagne.
    "Il est doué techniquement, plein de sang froid dans le dernier geste, excellent dribbleur et doté d’une explosivité sensationnelle (…) Compte-tenu de son âge, il devrait pouvoir disputer quatre Coupes du monde. Il a des chances d’égaler, voire de dépasser mon record. Pour y parvenir, il faudra que la France reste compétitive sur la durée. À l’heure actuelle, il y a de quoi être optimiste". (Le Parisien, 22/07/2018).

    Klose - Alemanha - 2006

    KOMPANY Vincent
    Joueur en activité. Belgique.
    "C’est un grand joueur, un grand talent. Jan Vertonghen (son coéquipier, ndlr), qui est défenseur central et a 32 ans, a fait de son mieux…". (zone mixte, 12/07/2018).

  12. L

    LACOMBE Bernard
    Ancien joueur, dirigeant, entraîneur. France.
    "Kylian possède cette justesse dans ses choix et il ne doit surtout pas perdre ça. Mais si, en plus, il accompagne ça d’une plus grande détermination à marquer à tous les matches, alors mes enfants, ça va être du jamais-vu...". (France Football, 21/08/2017).

    LAMA Bernard
    Ancien joueur. France.
    "Moi, je voulais être Pelé quand j'étais gamin, ça n'a pas pu être le cas. Mais c'est le seul chez qui je vois Pelé. C'est à dire que quand il prend le ballon et qu'il accélère, vous reprenez les vidéos de Pelé d'il y a 30 ans, 40 ans, et vous voyez les mêmes choses, les mêmes dribbles, les mêmes passements de jambe. Je trouve ce garçon brillant sur et en dehors du terrain, ce qui est aussi important pour moi. On voit qu'il a de la maturité, qu'il ne fait pas n'importe quoi. Il a compris pas mal de choses. Il a compris qu'il faut rester simple. On sent que c'est un gamin qui aime le football, qui est passionné par le football, moi c'est ce qui m'intéresse. Je pense qu'il a un contexte familial qui l'aide aussi, qu'il a été éduqué avec certaines valeurs. Oui, le PSG s'est planté en Coupe d'Europe, mais si on regarde jusqu'à maintenant, c'est le joueur qui a été le plus performant en club - je ne parle même pas de la sélection parce que c'est une évidence. On voit bien à travers le jeu, ce qui se passe sur le terrain, que c'est un garçon qui va beaucoup progresser. Il me plait énormément. Dès qu'il touche le ballon, on voit la classe, on voit le génie. La Ligue des champions, ce n'est pas si évident". (Goal, 03/12/2018).

    LAMPARD Frank
    Ancien joueur, entraîneur. Angleterre.
    "Aucun doute sur le fait qu’il arrivera en haut". (BT Sports, 27/09/2017).

    LEONARDO
    Dirigeant, entraîneur, ancien joueur. Brésil.
    "Il peut devenir le Ballon d'Or. C'est évident. Mais il y a un chemin à faire. Il a fait un bon parcours à Monaco et au PSG, aujourd'hui, il est dans une équipe ambitieuse. L'exigence et la concurrence sont hautes. Mais il est spécial". (Canal +, 01/11/2017).

    LIPPI Marcello
    Entraîneur, ancien joueur. Italie.
    "Est-ce que Kylian Mbappé est le nouveau Ronaldo ? Oui, il lui ressemble. Il court à une vitesse extraordinaire balle au pied". (La Gazzetta dello Sport, 05/07/2018).

    LINEKER Gary
    Ancien joueur. Angleterre.
    "Mbappé est une blague absolue pour son âge". (Twitter, 18/10/2017).
    "Cela me fait peur à quel point il est bon. Il me fait penser au Brésilien Ronaldo. La force, l’habilité, l’efficacité devant le but. Il a tout". (Twitter, 06/12/2017).
    "Aucun joueur ne m’a excité autant que lui. (…) Mbappé est le prochain monstre du foot. Il me rappelle beaucoup le Brésilien Ronaldo. Il a toutes les qualités pour être spécial. Très spécial". (Le JDD, 14/07/2018).

    Gary Lineker

    LIZARAZU Bixente
    Ancien joueur. France.
    "Dans son jeu, il n'y a déjà plus rien à épurer. C'est le crack, le phénomène, l'extraterrestre de la bande. Celui qui est capable de tout : jouer avec les autres ou faire la différence seul..." (L’Equipe, 03/09/2017).

    LLORIS Hugo
    Joueur en activité. France.
    "Messi est unique. On ne peut pas comparer un joueur à Messi. Kylian a d’énormes qualités et un énorme potentiel. Il a besoin d’espaces. Je pense qu’il en aura un peu plus demain que lors des trois premiers matches. Plus le niveau s’élève, moins de marge on a. Kylian a cette faculté à faire la différence dans les grands moments. J’espère que ce sera le cas demain…". (conférence de presse, 29/06/2018, juste avant France-Argentine).

  13. M

    MALDINI Paolo
    Ancien joueur. Italie.
    "Je l’ai vu jouer et il est impressionnant. Sa vitesse mais aussi son aisance devant le but sont vraiment incroyables. Il est très jeune mais c’est vraiment incroyable qu’il puisse jouer avec cette continuité à ce niveau-là". (RMC, 17/05/2017).

    MARADONA Diego
    Ancien joueur, entraîneur. Argentine.
    "Mbappé est pour moi la révélation du football. Pourquoi ils ne l’ont pas recruté ? J’ai dit à Florentino (Pérez, le président du Real, ndlr) : ‘Signe Mbappé’. Je le lui ai dit quand nous nous sommes vus au siège de la FIFA ! Et il m’a dit : ‘tu sais, j’ai Cristiano, et avec celui-là…’ ". (zone mixte, 15/12/2017).
    "Je l'aime vraiment beaucoup, beaucoup. C'est la révélation du Mondial pour moi". (De la Mano del 10, 11/07/2018).

    Diego Maradona

    MESSI Lionel
    Joueur en activité. Argentine.
    "Le Ballon d'Or, ces dernières années, c'était nous deux (avec Ronaldo), mais désormais il y a des footballeurs comme Neymar, Mbappé ou Suarez qui peuvent prétendre à ce prix". (Marca, 25/11/2017).

    MODRIC Luka
    Joueur en activité. Croatie.
    "Il y a eu des joueurs avant comme Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi qui avaient ce niveau-là à cet âge-là. Mais je pense que c’est encore plus. Il a vraiment quelque chose de spécial. Dans les deux prochaines années il va encore s’améliorer, ce qui est effrayant !". (La Chaîne L'Equipe, 26/11/2018).

    MÜLLER Thomas
    Joueur en activité. Allemagne.
    "Kylian Mbappé a une énergie que tout le monde aimerait avoir. Il a fait des choses qui ont plu au public pendant le match. Il démarre d'un coup et laisse son adversaire derrière lui en un pas. Vous devez défendre sur lui avec au moins deux joueurs. Comme ça, s'il élimine un joueur, il y en a un autre pour l'arrêter. C'est le seul moyen de stopper de grands joueurs comme lui". (zone mixte, 06/09/2018).

  14. N

    NEYMAR Jr
    Joueur en activité. Brésil.
    "Kylian, c'est mon pote ! C'est un gamin en or, qui fait de très bonnes choses. C'est un grand joueur. Il a toutes les qualités pour devenir un des grands noms du football mondial. J’espère pouvoir faire pour lui ce que Lionel Messi a fait pour moi à Barcelone". (zone mixte, 19/10/2017).
    "Il finira dans les livres d'histoire. C’est un type bien, il travaille énormément". (The Players Tribune, 27/12/2017).

  15. O

    OWEN Michael
    Ancien joueur. Angleterre.
    "Actuellement, le haut niveau est dominé par Ronaldo et Messi. Mais ça ne sera pas toujours le cas. Quelqu'un d'autre va finir par gagner le trophée. Et je pense que ce peut être Mbappé ou Neymar". (zone mixte, 08/12/2017).

  16. P

    PAPIN Jean-Pierre
    Ancien joueur, entraîneur. France.
    "Je crois que c'est l'avenir du football français. C’est un garçon qui a déjà bien les pieds sur terre et ça, c'est bien. Il a d'énormes qualités, il va très, très vite, il est adroit devant le but. Quand tu as ça à 18 ans, si tu travailles tous les jours tu deviens un monstre". (TF1, 10/09/2017).

    PELÉ 
    Ancien joueur. Brésil.
    "Félicitations Kylian Mbappé, deux buts dans une Coupe du monde si jeune te place en bonne compagnie. Bonne chance pour tes autres matches. Sauf contre le Brésil !". (Twitter, 30/06/2018).
    "Seulement le deuxième ado à marquer un but en Finale de la Coupe du Monde ! Bienvenue au club Kylian Mbappé. C’est génial d’avoir un peu de compagnie". (Twitter, 15/07/2018).
    "Si Kylian continue d'égaler mes records comme ça, je vais peut-être devoir dépoussiérer mes crampons à nouveau...". (Twitter, 15/07/2018).

    Pele

    PETIT Emmanuel
    Ancien joueur. France.
    "Je pense que Mbappé est en avance sur Thierry Henry dans son utilisation du ballon en mouvement. Beaucoup de joueurs utilisent seulement la puissance et la vitesse (...) Ce n'est pas du tout ce que Mbappe fait". (RMC, 29/03/2017).

    PIRÈS Robert
    Ancien joueur. France.
    "La France est une terre de footballeurs depuis des décennies : Just Fontaine reste le meilleur buteur de la Coupe du monde. Et notre pays sait accueillir les enfants d’immigrés pour en faire des grands joueurs : Kopa, Platini, Zidane et maintenant Mbappé. Ce n’est pas un hasard. Notre système de détection et de formation est un des meilleurs du monde. Il est normal qu’en sortent les meilleurs du monde. Kylian, c’est la suite de l’histoire de France". (Le Parisien, 22/07/2018).

    PLATINI Michel
    Ancien joueur, dirigeant, entraîneur. France.
    "Pelé, c'était un mythe, quelqu'un qu'on a peu vu jouer, ce qui a encore gonflé ce mythe, alors que Mbappé on le voit jouer tout le temps. Il me rappelle plutôt Neymar il y a dix ans". (L’Equipe, 29/08/2018).

    POGBA Paul
    Joueur en activité. France.
    "Il a beaucoup plus de talent que moi, ce n'est pas pareil. Il marque beaucoup plus, ça n'a rien à voir avec moi. Sa vitesse, tout ça... Je n'ai jamais eu son talent. On le critique ? Vous allez voir demain comment on va parler de lui. C'est comme ça le foot, ça sera toujours comme ça. Je le soutiendrai toujours et serai toujours derrière lui". (zone mixte, 30/06/2018).

    PUYOL Carles
    Ancien joueur. Espagne.
    "Quel joueur !". (Twitter, 30/06/2018).

  17. R

    RAÍ
    Ancien joueur, dirigeant. Brésil.
    "Ce serait bien de l'avoir en Seleçao ! Il m'impressionne, il a beaucoup de puissance, de personnalité et il est décisif. Il peut aider Neymar". (Le Parisien, 15/10/2017).

    RAMOS Sergio
    Joueur en activité. Espagne.
    "Ce n'est pas moi qui prend ces décisions, mais Mbappé a un gros potentiel, il n'y a pas beaucoup de jeunes joueurs comme lui. C'est l'argent qui fait bouger les choses dans le football, les gens peuvent payer ce qu'ils veulent et s'il veut venir à Madrid, les portes sont grandes ouvertes". (zone mixte, 29/07/2017).

    RIBÉRY Franck
    Joueur en activité. France.
    "Félicitations spéciales à Kylian Mbappé, incroyable talent". (Instagram, 15/07/2018).

    ROBBEN Arjen
    Joueur en activité. Pays-Bas.
    "Mbappé est un grand joueur, avec un très gros potentiel. Il a un grand avenir devant lui". (conférence de presse, 30/08/2017).

    RONALDO Cristiano 
    Joueur en activité. Portugal.
    "J’envoie un message à Mbappé qui a un potentiel et un talent incroyable. Cela dépendra de son mental, mais il fait partie des potentiels candidats aux prochains Ballon d’Or". (cérémonie Ballon d’Or, 07/12/2017).

    Cristiano Ronaldo

    RONALDO Luiz Nazário
    Ancien joueur. Brésil.
    "Il est si jeune et je lui souhaite le meilleur. Il me rappelle beaucoup de choses… Sa façon de courir, simple, à la manière d’un athlète. Je ne sais pas s’il fait ce genre d’exercices, des techniques de courses. Moi oui…". (SFR Sport, 06/02/2018).

    RONALDINHO
    Ancien joueur. Brésil.
    "Déjà vu". (Instagram, 22/08/2018 - suite au petit piqué après un rush de l’attaquant du PSG sur le terrain de Guingamp, comparable au but de Ronaldinho sur cette même pelouse en 2003).

  18. S

    SCHMEICHEL Peter
    Ancien joueur. Danemark.
    "Quand on voit la rapidité et l'agilité avec le ballon de Kylian Mbappé, on se dit : 'wouah !' " (zone mixte, 04/09/2018).

    SCHOLES Paul
    Ancien joueur. Angleterre.
    "Il est le meilleur jeune joueur du monde aujourd'hui". (BT Sport, 27/09/2017).

    SHEARER Alan
    Ancien joueur. Angleterre.
    "Quel joueur ! Rythme effréné. Agressivité. Buts. Toucher. Technique. Calme. Deux buts et une passe décisive; Une superstar !". (Twitter, 30/06/2018).

    SIMEONE Diego
    Entraîneur, ancien joueur. Argentine.
    "Il a une vitesse déterminante parce qu’elle est verticale, il choisit très bien ce qu’il fait de sa vitesse". (L’Equipe, 16/12/2017).

    SOUTHGATE Gareth
    Entraîneur, ancien joueur. Angleterre.
    "De tous les pays que nous avions joués en catégorie de jeunes, je dirais que la France était la plus impressionnante en termes de talents et de profils athlétiques. Ils nous ont posé bien plus de problèmes que les autres. Mbappé en fait partie". (conférence de presse, 12/06/2017).

    SUÁREZ Luis
    Joueur en activité. Uruguay.
    "On sait tous que c’est un excellent joueur, comme Henry il y a quelques années. C’est un joueur important pour la France". (conférence de presse, 03/07/2018).

    Lionel Messi Luis Suarez Barcelona

  19. T

    TAPIE Bernard
    Ancien dirigeant. France.
    "Ça va être un phénomène qui rejoindra les très, très grands. À 19 ans, c’est incroyable. Il a des pointes de vitesse colossales, une conduite de balle phénoménale, il est sympa, il n’a pas la grosse tête". (Var Matin, 19/07/2018).

    THIAGO MOTTA
    Ancien joueur, entraîneur. Italie.
    "Est-ce que j’ai déjà vu un joueur comme Mbappé à cet âge ? Jamais… À la fois comme joueur et comme jeune homme. Je le suivais depuis son éclosion à Monaco. Il m’avait énormément impressionné le jour de sa présentation au Parc des Princes, en septembre dernier. À l’écouter parler, je me suis dit : 'Ce garçon est spécial'. Une telle attitude à 18 ans, parvenir à gérer tout ce qu’il y avait autour de son transfert, c’était énorme. Après, au quotidien, on l’a observé à l’entraînement, en match, et on a eu la confirmation de son immense talent comme joueur. J’ai senti que, dans sa tête, il était conscient qu’il allait devenir une étoile du football". (Interview par Pierre Menès dans le magazine officiel du PSG, juillet 2018).

    THIAGO SILVA
    Joueur en activité. Brésil.
    "Mbappé confirme que ce n’est plus une promesse mais une réalité". (beIN Sports, 27/07/2018).

    THURAM Lilian
    Ancien joueur. France.
    "Ce qu’il a fait, il le fait depuis toujours, depuis Monaco. Quand un joueur est extrêmement rapide et que l’équipe adverse lui laisse des espaces, forcément il se régale. C’est ça être un grand joueur : profiter des espaces et être performant. (…) Je suis persuadé que le match a été préparé par l’entraîneur voire par lui-même, il devait savoir que l’Argentine laissait des espaces ; on l’a vu contre la Croatie. Ce qui est impressionnant chez lui, c’est qu’il connaît exactement quelles sont ses qualités, alors que souvent les jeunes attaquants se cherchent". (AFP, 02/07/2018).

    TREZEGUET David
    Ancien joueur. France.
    "Pourvu que la France gagne, et que le joueur décisif soit Mbappé. C'est le meilleur. C'est un jeune homme qui, en un an, a beaucoup grandi. L'environnement du PSG l'a aidé, nous voyons un phénomène évoluer. Le temps dira s'il sera un Lionel Messi ou un Cristiano Ronaldo, mais il en prend le chemin". (Olé, 13/07/2018).

    TUCHEL Thomas
    Entraîneur, ancien joueur. Allemagne.
    "J’ai entendu une phrase à Barcelone. C’était sur Iniesta. C’était le directeur du centre de formation qui parlait de lui. Tout le monde disait : 'Faites attention à la façon dont il se développe. Ne tentez pas de l’améliorer'. C’est un peu la même chose avec Kylian. Il faut simplement le couver (…) Footballistiquement, pour l'améliorer, c'est juste une question de détails franchement". (RMC Sport, 10/09/2018).

  20. U

    UMTITI Samuel
    Joueur en activité. France.
    "Il n’aime pas qu’on lui parle de son âge. Pour l’embêter, on lui dit même qu’il a 15 ans, là c’est pire (rires) ! C’est quelqu’un de très mature. On peut parler de tout avec lui. On ne dirait pas qu’il a cet âge. Il a la tête sur les épaules. Il sait où il veut aller. Et comment. C’est ce qui m’impressionne. Son calme, sa sérénité… Il est en train de faire un truc de fou. Faire une Coupe du monde, marquer autant de buts à cet âge… Il reste le même. S’il commence à vouloir se prendre pour un autre, il y a tellement de joueurs pour le remettre à sa place que c’est mieux qu’il reste comme ça. Il va nous faire du bien pendant très, très longtemps". (conférence de presse, 12/07/2018).

  21. V

    VALDANO Jorge
    Ancien joueur, entraîneur, dirigeant. Argentine.
    "Mbappé a choisi de démarrer sa révolution le jour où Messi et Cristiano Ronaldo ont quitté la Coupe du monde. Sans demander la permission, sans avoir besoin de toquer discrètement à la porte, il a fait une entrée fracassante dans l'histoire du football, effaçant tout ce qu'il y avait avant lui. C’est un phénomène, autant pour son talent que pour sa maturité, qui nous aidera à surmonter la nostalgie que le déclin inévitable de Messi et de Ronaldo provoquera en nous au cours des 10 prochaines années. Il fait preuve d’une précision à une vitesse qu’on n’avait pas vue depuis Ronaldo. Le risque, c'est que dans le football d'aujourd'hui, qui célèbre plus que jamais l'impact, plaçant les images au-dessus de tout le reste, il se satisfasse de 'faire des actions' plutôt que de jouer, et ce n'est pas la même chose". (The Guardian, 30/06/2018).

    Jorge Valdano

    VAN BUYTEN Daniel
    Ancien joueur. Belgique.
    "Il y a du Ronaldo chez lui, mais moi je trouve qu'il y a aussi du Cristiano Ronaldo également. Il a cette faculté d'accélération, d'être performant devant et d'être un buteur. Ronaldo (le Brésilien) avait cette faculté, mais il était plus buteur. Et Henry, c'était un buteur et un travailleur. En fait, je pense que c'est un bon mélange de tous ces joueurs-là. Mais il ne faut pas oublier que c'est un gamin. Il va encore énormément progresser. Et quand on voit ce qu'il peut déjà faire, il fait partie des joueurs les plus performants offensivement. Ce qui est intéressant c'est de savoir que dans trois, quatre ans, il sera encore plus fort. Et en plus, il n'aura alors que 22, 23 ans. C'est un diamant et il est beau à voir. Mais encore une fois, il est jeune et ce n'est pas évident à cet âge-là d'être totalement concentré sur ses matches. Mais j'espère qu'il va garder la tête sur les épaules, continuer à progresser et être performant". (Goal, 09/07/2018).

    VARANE Raphaël
    Joueur en activité. France.
    "J’ai connu quelques extraterrestres. Je pense que c’est la première fois que je rencontre un extraterrestre jeune. Normalement, les extraterrestres je les rencontre quand ils ont 25, 30 ans. Là, j’en ai rencontré un avant vingt ans. Là, tout va plus vite. Quand je parle tactique avec lui avant les matches, je n’ai pas le temps de finir les phrases qu’il a déjà compris, c’est assimilé". (zone mixte, 31/03/2018).

    VERRATTI Marco
    Joueur en activité. Italie.
    "Kylian ne fait jamais de choix stupides. Il va très vite vers l’avant, tu lui donnes le ballon et tu n’arrives pas à le suivre tellement il va vite. Il joue pour créer des occasions et marquer, c’est un grand joueur". (zone mixte, 28/09/2018).

    VIEIRA Patrick
    Ancien joueur, entraîneur. France.
    "À son âge, il fait partie des meilleurs au monde. Ce qui me plaît chez lui, c’est qu’il a l’air d’être un bon gars. Il est vachement naturel. Je ne le connais pas personnellement, mais il donne l’image de quelqu’un de plaisant. Ça vient de son entourage, de l’éducation qu’il a reçue. On ne fait pas seulement une carrière en fonction de son potentiel, ça se fait aussi en fonction de la manière dont on gère sa carrière en dehors du terrain. Son éducation semble lui permettre de garder les pieds sur terre". (Le Parisien, 13/07/2018).

  22. W

    WENGER Arsène
    Entraîneur, ancien joueur. France.
    "Il peut être le nouveau Pelé, il n’a pas de limites dans son jeu. Il n’a que 18 ans, il va encore prendre de la puissance d’ici-là. Quand on voit la différence qu’il fait déjà dans ses appels… Il marque et il fait marquer : seuls les très grands joueurs ont cela". (TF1, 10/09/2017).

    WRIGHT Ian
    Ancien joueur. Angleterre.
    "Une performance comme celle-ci sur la scène mondiale. À 19 ans, moi, j’ai été rejeté par Brighton (rires)". (Twitter, 30/06/2018).

  23. X

    XABI ALONSO
    Ancien joueur. Espagne.
    "Il a émergé de manière spectaculaire. Je pense qu’il aura un avenir radieux. Après, il ne faut pas aller trop vite". (beIN Sports, 11/12/2017).

  24. Y

    YAYA TOURÉ
    Joueur en activité. Côte d'Ivoire.
    "Devant (dans son équipe type, ndlr), je mets 'mes Quatre Fantastiques' : Messi, Agüero, Mbappé et CR7. Ça en fait de trop ? Vous croyez vraiment qu’en face ils se réjouissent d’avoir à affronter une équipe prétendument déséquilibrée quand on connaît l’identité des quatre joueurs d’attaque ? Mbappé possède la puissance, la technique, la vitesse, l’intelligence et la maîtrise pour trouver sa place parmi ces joueurs-là". (France Football, 14/06/2018).

  25. Z

    ZIDANE Zinédine
    Ancien joueur, entraîneur. France.
    "Mbappé, à son âge et vu ce qu'il fait sur le terrain, c'est fabuleux. Il faut le laisser tranquille, car lui, il va faire ce qu'il faut sur le terrain". (événement Adidas, 11/06/2018).

    France fans

    Jean-Charles Danrée