Trapp, Maxwell, Matuidi...: Les réactions après PSG-Caen

Commentaires()
Maxwell PSG Caen Paris Ligue 1
Getty Images
Le PSG n'a pas pu battre Caen pour sa dernière sortie en championnat. Un faux-pas que les joueurs ont cherché à relativiser au coup de sifflet final.

Kevin Trapp (gardien du PSG) : "Vous (les journalistes) pensez toujours négatif. Bien sûr, ce n'est pas ce qu'on voulait. L'objectif était de gagner bien sûr. Mais bon, Monaco était déjà champion. Et c'était surtout une préparation pour la finale de la Coupe de France. Ca sera le plus important. Il faut terminer avec 3 titres sur 4 (...) Personnellement, c'est toujours important de faire un bon match. Pour l'équipe aussi. Mais ça n'a pas complètement suffi (...) Malgré la perte du titre, ce n'est pas une saison si mauvaise saison. (...) Si je vais jouer la finale ? Ca sera au coach de décider. Tout le monde doit se préparer, peu importe qui joue (...) Il n'y avait pas de stabilité au poste de gardien, mais ce n'est pas ça le problème. Peu importe qui joue, il se donne à fond. Ca donne plus de confiance, c'est normal, mais ce n'est pas déterminant".

Blaise Matuidi (milieu de terrain du PSG) : "On peut être déçu si on pense à la saison que l’on a vécu, mais quand on voit le classement on se rend compte que Monaco a fait une saison extraordinaire comme l’an passé (...) Nous on a un parcours de champion mais malheureusement ça ne suffit pas. Je pense que l’on a plus perdu le championnat en début de saison (...) Aujourd’hui c’était le moment de Maxwell donc on est vraiment très heureux d’avoir pu célébrer comme il se doit la fin de l’aventure parisienne de Max. On est très heureux pour lui et très triste parce que c’était un joueur important dans le vestiaire parisien (...) Il a du talent, de l’assurance, il permettait à l’équipe de souffler parfois de par sa technique et son calme. C’est quelqu’un de bien."

Maxwell (défenseur du PSG) : "Il y a de la tristesse par rapport au fait d'avoir joué mon dernier match au Parc. Mais aussi de la joie quand je me retourne et je vois toutes les belles choses que j'ai vécues avec ce club. Il y a ces deux sentiments qui se mélangent. J'ai aussi beaucoup de reconnaissance pour tout ce que le club m'a donné (...) Mon avenir ? Je ne sais pas encore. Je n'ai encore rien décidé. Il faut déjà bien finir la saison. Après, on verra les possibilités qu'il y a. On décidera sereinement (...) Si j'ai envie de jouer ? Un joueur a toujours envie de jouer. Je suis bien physiquement. Mais je suis conscient que ce n'est pas dans les plans du club. Si je ne continue pas, on verra si je vais intégrer la structure du club ou si je pars jouer ailleurs. On verra ce que le club a envie de faire (...) Mon meilleur moment ? C'est difficile de choisir. Il y en a énormément. Mais ce que je garderai c'est les excellentes relations que j'ai nouées avec tous les membres du club. Je ne garde que des choses positives et je suis chanceux d'avoir participé à ce projet (...) Mon but préféré ? Contre Lens que je marque de mon mauvais pied".

Unai Emery (entraineur du PSG) : "Aujourd'hui, l'équipe n'a pas joué avec le même esprit qu'avant. Je ne sais pas pourquoi, a-t-il dit. On a bien commencé le match. Mais après, on a connu quelques difficultés. On n'a pas fini comme on voulait (...) Maxwell ? une personne avec un grand cœur. On aurait préféré gagner le jour de sa dernière à Paris. Il a fait beaucoup de choses pour faire grandir ce club. On voulait vraiment bien finir la saison. Mais peut-être que l'envie de l'adversaire, qui avait besoin d'un point pour se maintenir, nous a gênés. On a concédé beaucoup de transitions. Maintenant, la semaine qui vient servira à préparer la finale de Coupe de France, très importante pour nous. Après, seulement après, on parlera de la prochaine saison".

Ismaël Diomandé (milieu de terrain de Caen) :   "C’était un match très compliqué pour nous mais on y a cru jusqu’au bout. C’était dur de suivre les autres matches en même temps sur le terrain. Heureusement on a marqué ce but qui nous garde en Ligue 1 (...) Je regardais beaucoup le banc, au moment où Ronny rate son penalty, Lorient venait d’égaliser, mais on est maintenu c’est le plus important (...) C’était une longue saison, pas terrible, il faut se reposer et revenir avec d’autres ambitions la semaine prochaine".

Patrice Garande (entraineur de Caen) : "Quand ça finit comme ça, c'est fantastique. On est tous très heureux d'être encore en Ligue 1, ce n'est pas anodin pour Caen, après une saison très difficile, très compliquée et un dernier match face au PSG, contre qui on prend des scores de tennis normalement. Quand on a commencé le match, j'étais persuadé qu'on ferait les barrages, je me suis mis dans la tête qu'on serait barragiste. Mais pendant le match on a eu beaucoup de situations qu'on a mal exploitées, un déchet technique, de mauvaises passes... J'ai dit aux joueurs à la mi-temps qu'il y avait la place pour marquer des buts. Et quand on joue Paris, ce n'est pas souvent le cas. Quand une saison est compliquée, c'est compliqué pour tout le monde, les joueurs, l'entraîneur, le staff... Cette saison est belle parce qu'on eu a cette capacité de rester unis, solidaires et d'y croire jusqu'au bout."

Propos recueillis par Loïc Tanzi au Parc des>

Fermer