Monaco - Après sa première en Ligue 1, Moussa Sylla a de plus en plus faim

Commentaires()
Getty
Entré pour la première fois en Ligue 1 le week-end dernier, Moussa Sylla a donné des gages de confiance. Monaco compte sur lui à l’avenir.

Au centre d’entraînement de l’AS Monaco sur les hauteurs de La Turbie, il est le seul jeune joueur de l’académie à avoir pris ses quartiers dans le vestiaire de l’équipe professionnelle. Il faut dire qu’à seulement 18 ans, Moussa Sylla a déjà paraphé son contrat professionnel depuis plus d’un an. Le premier signe fort de l’avenir que lui imaginent les dirigeants depuis son arrivée en 2014. Pourtant, le jeune attaquant n’avait pas encore connu ses premières minutes avec l’équipe fanion… jusqu’au déplacement à Guingamp le week-end dernier. Dans un contexte particulier, ses premiers pas ont alors confirmé que le club princier pourrait bel et bien compter sur lui à l’avenir.

Travail et patience

Dans le giron fédéral depuis l’équipe de France U16, l’évolution de Moussa Sylla est scrutée à la loupe par bon nombre d’observateurs qui n’ont pas hésité à le faire connaître comme le successeur annoncé de Kylian Mbappé. Une étiquette que le jeune attaquant, ami avec la star parisienne, n’a jamais voulu se coller. "Ce n’est pas Mbappé et il le sait, témoigne son grand frère Yacouba, passé par Rennes et Montpellier. On ne veut pas du tout qu’il soit comparé à Kylian qui a fait des choses extraordinaires. Moussa a un fort potentiel par rapport à ceux de son âge, c’est tout ce qu’on peut dire pour le moment. Il faudra le voir en Ligue 1 pour évaluer son vrai niveau". Entouré par une famille de footballeurs, Moussa Sylla se repose sur l’expérience de ses proches pour avancer sereinement vers ses objectifs.

L'article continue ci-dessous

Utilisé en réserve et en Youth League depuis deux saisons, le natif d’Étampes attendait son heure depuis longtemps. Face à la concurrence de joueurs internationaux et à l’arrivée de jeunes éléments sur les postes offensifs (Mboula, Pellegri), la donne n’a pourtant jamais été simple. Malgré tout, sa détermination et les conseils de son entourage ont toujours tiré dans le même sens. "La situation de mon frère est tout à fait logique compte tenu du calibre de Monaco, repend Yacouba. Il y a des internationaux sur toutes les lignes. Il doit travailler, savourer tous les moments dans ce club aux côtés de joueurs de renom". S’il ne s’inspire d’aucune trajectoire en particulier, Moussa Sylla évoque souvent en privé celles de Nampalys Mendy et Layvin Kurzawa, deux joueurs qui avaient persévéré alors qu’ils vivaient une situation similaire à Monaco avant de se faire une place en équipe première et de se révéler au plus haut niveau.

D’un naturel bagarreur et persévérant, Moussa Sylla met aujourd’hui un point d’honneur à saisir sa chance. "Dans la famille on dit toujours que Moussa c’est l’armée, plaisante Yacouba sur le caractère affirmé de son frère. Depuis sa formation à Clairefontaine, il est prêt à combattre dans n’importe quelle circonstance et maintenant qu’il a goûté à la Ligue 1, il a encore plus faim". Une caractéristique que Leonardo Jardim apprécie et considère comme le gage principal d’une réussite future. Alors que la possibilité d’un prêt était évoquée au mois de janvier dernier, l’entraîneur portugais avait d’ailleurs affirmé à ses dirigeants qu’il comptait sur son jeune attaquant. À lui désormais de faire en sorte que la demi-heure passée sur la pelouse de Guingamp ne soit qu’un début.

Prochain article:
Quand Usain Bolt met un terme à sa carrière... de footballeur
Prochain article:
FC Barcelone, Ernesto Valverde n'attend pas d'autres recrues
Prochain article:
Disparition Emiliano Sala - "Je suis très pessimiste", indique le sauveteur John Fitzgerald
Prochain article:
Tottenham - Dele Alli absent jusqu'en mars
Prochain article:
Disparition de l'avion d'Emiliano Sala : les recherches sont suspendues pour ce mardi
Fermer