Mendy a eu du mal à regarder Manchester City de la touche

Commentaires()
Getty Images
Benjamin Mendy est revenu sur sa période difficile connue la saison dernière avec les Citizens et est prêt à donner son maximum pour Pep Guardiola.

Le défenseur a raté la majeure partie de la saison du titre, après avoir subi une rupture du ligament croisé antérieur à la jambe droite lors d'un match de Premier League contre Crystal Palace en septembre 2017.
 

Si cette période a été compliquée, il en a profité pour poser de nombreuses questions à Pep Guardiola et son adjoint, Mikel Arteta. 

L'article continue ci-dessous

"Ce n'est pas facile d'être sur le côté d'attendre pour voir chaque match et quand vous voyez l'équipe jouer très très bien, vous voulez sauter sur le terrain mais vous ne pouvez pas. Chaque match, j'attendais et restais avec l'équipe tous le temps, je ne voulais pas être à la maison", a déclaré Mendy au micro de Sky Sports.

"Quand on voit le match du côté du terrain, on apprend beaucoup, alors je regardais chaque match et parfois, après le match, je posais des questions à Pep et Mikel"

Mendy a également déclaré que la présence de Guardiola à Manchester City lui donnait envie de tout donner pour le manager.

"Le coach a rendu le football tellement bon, tellement bon. Mais il travaille à chaque fois, tous les jours. Je ne pense pas qu'il dorme", a ajouté Mendy.

"A chaque fois, football, football, football. Quand il parle, on a le sentiment qu'il aime son travail, il aime travailler pour trouver la solution. Quand on le voit et qu'on l'entend parler, on le regarde et on veut tout donner sur le terrain pour lui."

Leader de Premier League,  à la différence de buts devant Chelsea et Liverpool, Manchester City, affrontera Burnley samedi.

Prochain article:
Nice - Allan Saint-Maximin sur le bon chemin
Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Fermer