Les Russes Mamaev et Kokorin restent en prison

Commentaires()
Getty Images
Alors qu'il était prévu de les libérer en décembre, les deux footballeurs Pavel Mamaev et Aleksandr Kokorin vont rester en détention provisoire.

Pavel Mamaev et Aleksandr Kokorin ne sont pas encore prêts de retrouver la liberté. Incarcérés à Moscou en attendant leur procès, ils ont appris ce mercredi qu'ils ne seront pas jugés avant encore deux mois. La détention provisoire est automatiquement prolongée. 

"Le tribunal a délibéré : il satisfait la demande des enquêteurs de prolonger les mesures de détention visant les accusés pour deux mois, jusqu'au 8 février 2019", a fait savoir le juge Alexeï Krivoroutchko, cité par les agences de presse russes.

Pour rappel, en octobre dernier, Mamaev et Kokorin ont complètement dérapé à l'occasion d'une virée nocturne dans la capitale russe. À l'entrée d'une boite de nuit, ils avaient passé à tabac le chauffeur d'une présentatrice TV. Puis, plus tard dans la soirée, ils s'en étaient prêts physiquement à un représentant du Parlement russe et en tenant des propos racistes à son encontre. Des actes de "hooliganisme" et de "coups et blessures" que la justice russe a décidé de ne pas laisser passer.

Les mésaventures du duo ont été très suivies et largement commentées en Russie. Si les amis et proches des incriminés ont milité pour plus d'indulgence et aussi une grâce, l'opinion publique s'est globalement félicitée qu'il n'y ait pas eu de traitement de faveur dans cette histoire. À noter que les deux joueurs, en dépit de leurs déplorables actes, sont toujours officiellement employés de leurs clubs respectifs. Kokorin continue même à être payés mensuellement alors qu'il se trouve derrière les barreaux. 

Fermer