Cristiano Ronaldo, la menace principale pour les Bleus

Commentaires()
Irrésistible avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo défie l'équipe de France ce samedi. Dans le viseur de la star portugaise, un troisième Ballon d'or en janvier 2015.

S'il y a un joueur vedette au sein de la sélection portugaise, un joueur à qui on donnerait les clés du magasin sans broncher, c'est bien Cristiano Ronaldo. "Meilleur joueur du monde" aux yeux de Karim Benzema, son compère d'attaque au Real Madrid, CR7 porte l'étiquette de guide en sélection. Un guide qui marche sur l'eau, mais peine à orienter le Portugal vers les sommets

Phénomène. En un mot, voilà comment on pourrait décrire Cristiano Ronaldo. Toujours prêt à repousser ses limites, l'attaquant madrilène a parcouru du chemin depuis ses débuts professionnels au Sporting CP il y a douze ans. Devenu l'idole des jeunes et des moins jeunes au même titre que son meilleur ennemi Lionel Messi, l'enfant de Madère prend un malin plaisir à faire tomber les records les uns après les autres. Une marque de fabrique pour celui qu'une palanquée d'observateurs décrit comme le joueur aux capacités footballistiques les plus complètes de l'histoire.

Du pied droit, du pied gauche, de la tête, voir même du dos si besoin, Cristiano Ronaldo est capable de marquer dans n'importe quelle position. Avec treize buts en sept journées de Liga, l'ancien mancunien n'a pas tardé à mettre tout le monde d'accord. Le patron, actuellement, c'est lui et personne d'autre. Sur les vingt-cinq pions inscrits par les Merengue en championnat, Ronaldo peut se targuer d'en avoir scoré plus de la moitié. Des statistiques affolantes pour un virtuose aux qualités délirantes, dont la touche 'playboy à deux balles' en a déjà énervé plus d'un.

Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Cristiano Ronaldo reste un joueur à part, capable de soulever les foules à tout moment. A 29 ans, le Ballon d'or 2014 semble au sommet de son art. Homme fort du dixième sacre du Real Madrid en Ligue des champions douze ans après son dernier titre dans la reine des compétitions européennes, l'international portugais est d'ores-et-déjà entré dans la légende du football. Et s'il fallait trouver un 'hic' dans sa carrière, c'est bien en sélection qu'il faudrait jeter un oeil, sa capacité à transporter son équipe n'ayant pas vraiment convaincu. 

En fin de compte, Cristiano Ronaldo est rarement parvenu à confirmer ses belles dispositions en sélection. Non pas par manque de professionnalisme, mais plutôt par un trop-plein d'envie de bien faire. La pression, il connaît et le fait d'être une icône en son pays n'est certainement pas son plus grand atout. Arrivé blessé au Mondial brésilien, la star portugaise n'a pu que constater l'étendue des dégâts. Humiliée par l'Allemagne (4-0) pour son entrée en lice, la Selecçao a sombré ensuite avant de perdre son sélectionneur, Paulo Bento.

Après la triste défaite face à l'Albanie (0-1) en septembre dernier, c'est Fernando Santos qui a repris les rênes et Cristiano Ronaldo sera son fer de lance en vue de la qualification pour l'Euro 2016. L'objectif de toute une équipe soudée derrière son capitaine emblématique. En somme, un roi sans couronne avec sa sélection nationale et qui doit se rappeler qu'en 2004 il était passé à côté de son match contre la Grèce en finale de l'Euro. Un revers qu'il a oublié depuis et tente d'effacer à sa manière... sans l'influence escomptée, pour l'instant.

L'heure est à la reconquête pour le Portugal qui compte sur ce match amical face aux Bleus pour préparer au mieux le rendez-vous de mardi contre le Danemark. Une rencontre à ne pas manquer sous peine de se mettre en porte-à-faux dans la course à la qualification. Alors faut-il réellement craindre Cristiano Ronaldo, qui devrait bien entendu en garder sous la semelle après avoir déjà crâmé pas mal de carburant depuis l'entame de la saison ? A entendre Didier Deschamps, il sera la menace numéro un : "C’est un joueur qui a une très grande efficacité, même si elle est plus importante en club. Il fait la différence dans les un contre un. On va essayer de limiter son influence mais ça laissera plus de liberté aux autres joueurs autour."

L'article continue ci-dessous

Résultat des courses, Cristiano Ronaldo alias "monsieur buts" compte déjà 269 réalisations en 257 matches pour le Real Madrid. 'What else' ? CR7 est une machine qui ne semble pas décidée à s'enrayer. Prototype du joueur FIFA, le double Ballon d'Or fait le show, et après tout s'il pouvait continuer dans cette voie, ce ne serait pas pour nous déplaire, d'autant qu'il espère battre son record de 69 buts en une saison établi en 2011. Du costaud pour celui qui a trouvé la faille à dix-sept reprises en onze rencontres depuis le début de la saison.

 

Gardez le contact avec l'actu des éliminatoires de l'Euro 2016 et regardez les résumés en vidéos sur UEFA.com!

Fermer