Bedouet, Laurey... les réactions après Strasbourg-Bordeaux

Commentaires()
Getty
Strasbourg s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire contre Bordeaux. Découvrez les réactions des protagonistes.

Eric Bedouet : "On n’a pas existé on a manqué de plein de choses, on a fait des fautes en défense que l’on n’a pas l’habitude de faire. Ils ont joué de façon directe et de manière agressive. On n’a pas su gérer le 1-0, ils jouent avec leurs qualités, il faut s’adapter. Il y a plein de petites choses qui font que quand ça ne va pas, ça ne va pas. C’était l’opportunité de faire quelque chose de bien cette année, il n’y avait pas Paris je ne sais pas si on en était conscients. On savait qu’on pouvait espérer jusqu’à fin mars avoir de l’envie, c’était bien pour tout le monde, le vestiaire est déçu. On fait toujours des petites fautes, ça ne m’a pas plu. Peut-être que certains joueurs vont devoir se reposer. Ce sont des périodes difficiles, dans les têtes c’est délicat. On a des jeunes joueurs qui sont perturbés, il va falloir se reconcentrer. S’il sont sollicités tant mieux pour eux mais l’essentiel est ailleurs, il faut donner une autre image. On va récupérer déjà"

 

 

Thierry Laurey : "On n’a pas existé on a manqué de plein de choses, on a fait des fautes en défense que l’on n’a pas l’habitude de faire. Ils ont joué de façon directe et de manière agressive. On n’a pas su gérer le 1-0, ils jouent avec leurs qualités, il faut s’adapter. Il y a plein de petites choses qui font que quand ça ne va pas, ça ne va pas. C’était l’opportunité de faire quelque chose de bien cette année, il n’y avait pas Paris je ne sais pas si on en était conscients. On savait qu’on pouvait espérer jusqu’à fin mars avoir de l’envie, c’était bien pour tout le monde, le vestiaire est déçu. On fait toujours des petites fautes, ça ne m’a pas plu. Peut-être que certains joueurs vont devoir se reposer. Ce sont des périodes difficiles, dans les têtes c’est délicat. On a des jeunes joueurs qui sont perturbés, il va falloir se reconcentrer. S’il sont sollicités tant mieux pour eux mais l’essentiel est ailleurs, il faut donner une autre image. On va récupérer déjà."

Dimitri Lienard :

Pablo Martinez :

 

L'article continue ci-dessous

...

Youssouf Fofana :

 

Adrien Mathieu, à La Meinau

Fermer