PSG-Montpellier (5-2) : Pour sa première de la saison, le trio Mbappé, Messi, Neymar régale

PSG Montpellier Joie NeymarGetty Images

Pour la première fois de la saison, Christophe Galtier a pu aligner son trio offensif Mbappé-Messi-Neymar. Mbappé était en effet suspendu contre Nantes pour le Trophée des champions et forfait sur blessure pour la première journée et le déplacement à Clermont.

Et comme on pouvait s'y attendre, les trois joueurs ont fait souffrir le MHSC et le PSG l'a facilement emporté sur le score de 5 buts à 2.

Un triplé pour Neymar, Messi fait briller Omlin

Pourtant, dans un premier temps, Jonas Omlin, le portier montpelliérain a retardé l'échéance. Il d'abord repoussé magistralement un penalty de Mbappé (22e) puis un coup franc et une jolie frappe de Messi (26e, 29e).

C'est finalement un défenseur de… Montpellier, qui trompait Omlin pour l'ouverture du score. Falaye Sacko détournait dans ses propres filets un centre fort de Mbappé (39e).

Trois minutes plus tard, Falaye Sacko se rendait coupable d'une faute de main dans la surface et l'arbitre accordait un nouveau penalty. Après l'échec de Mbappé, c'est Neymar qui s'avançait et prenait Omlin à contre-pied (43e).

Après les erreurs de Sacko, c'est Omlin qui se loupait : le gardien manquait totalement une relance et Mbappé en profitait pour lancer Hakimi dans son couloir droit. Le centre du Marocain, dévié, trouvait la tête plongeante de Neymar qui portait le score à 3-0 (51e).

Premier but de la saison pour Mbappé

Fort de ses trois buts d'avance, le PSG se faisait surprendre par Montpellier peu avant l'heure de jeu. Donnarumma repoussait une frappe de Wahi et Khazri, oublié par Kimpembe, envoyait la balle au fond des filets (58e).

Ce premier but encaissé par le PSG cette saison était finalement anecdotique car le PSG reprenait sa domination de plus belle.

Sur un corner, Mbappé, du bout du pied, devançait Sainte-Luce et ajoutait un 4e but, son premier de la saison (69e).

Une ovation pour Sakho

A douze minutes de la fin du match, le Parc des princes se levait d'un seul homme pour ovationner l'entrée en jeu de Mamadou Sakho.

Pour la première fois de sa carrière, le défenseur de Montpellier jouait contre son club formateur, neuf ans après sa dernière apparition avec le club de la capitale en Ligue 1, le26 mai 2013 contre Lorient, où il était entré en jeu à la 83e minute comme… gardien de but.

Mamadou Sakho était rapidement mis à l'amende par Lionel Messi qui d'une inspiration géniale trouvait Neymar dans le dos du défenseur. Le Brésilien trompait Omlin et pensait s'offrir un triplé mais la VAR intervenait pour signaler une position de hors-jeu (85e). Dommage, car ce but était magnifique.

Le cinquième but était finalement marqué par Renato Sanches (87e), entré en jeu une minute plus tôt et qui fêtait dignement sa première apparition sous ses nouvelles couleurs.

PSG Montpellier Renato SanchesGetty Images

Dans le temps additionnel, Enzo Tchato profitait du relâchement des Parisiens pour marquer le premier but de sa carrière en Ligue 1 et alléger la déroute de son équipe (90+2e).