Gary Neville torpille Manchester United : "C'est devenu un cimetière pour les joueurs"

Premier League Brentford Manchester United 4-0 Cristiano RonaldoGetty Images

Manchester United est devenu un "cimetière" pour les transferts ratés et le club se dirige vers une fin de saison dans la partie inférieure du classement en Premier League s'il permet à Cristiano Ronaldo de partir avant la fin de la période estivale, selon Gary Neville. Les Red Devils ont connu un début de campagne 2022-23 désastreux, les deux premiers matches de Premier League d'Erik ten Hag en tant qu'entraîneur ayant été marqués par des défaites humiliantes contre Brighton et Brentford.

Remplacer CR7 en cas de vente du Portugais

Les deux premiers matches d'Erik ten Hag en Premier League se sont soldés par des défaites humiliantes contre Brighton et Brentford. Gary Neville s'exprime depuis un certain temps sur le désordre qui règne à Old Trafford et l'ancien défenseur a maintenant prédit qu'un autre pas dans la mauvaise direction pourrait être fait si les discussions sur le départ de la superstar portugaise aboutissent à son départ.

Mercato - Manchester United : Antony ne ferme pas la porte à des retrouvailles avec Ten Hag

GOAL a été en mesure de confirmer plus tôt cet l'été que le quintuple Ballon d'Or avait demandé à être transféré ailleurs car, à 37 ans, il est toujours désireux de disputer une fois de plus et de tenter de remporter la Ligue des champions et de se battre pour remporter des titres.

Le club semble incapable de tenir ses promesses sur l'un ou l'autre front et Neville craint que la régression ne se poursuive : L'homme qui a remporté 20 trophées à l'époque où il était joueur a déclaré à Sky Sports : "Il y a une décision importante à prendre concernant Cristiano Ronaldo, et ils sont condamnés s'ils le font ou pas. Avant ces deux résultats, j'ai dit que la meilleure chose à faire était de faciliter le départ de Cristiano, et le club n'est pas satisfait de lui. Le problème maintenant, c'est que s'ils le perdent, il n'y a plus rien au club dans la partie du terrain réservée aux buteurs".

"Une équipe de deuxième partie de tableau"

"Je pense sincèrement que s'ils ne recrutent pas de joueurs dans les deux prochaines semaines - ou s'ils recrutent des joueurs médiocres et qu'il s'en va - ils pourraient finir dans la seconde partie du classement. C'est une équipe de la seconde partie du classement. C'est une déclaration énorme et je pourrais avoir l'air stupide à la fin de la saison. Manchester United va surfer sur la vague au cours des prochains mois et traverser cette saison, mais ils vont devoir vivre les moments les plus difficiles qu'ils aient connus depuis leur relégation en 1974", a conclu Neville.

Neville a continué à s'en prendre à la famille Glazer et à son rôle en tant que propriétaire de Manchester United pendant une période de difficultés sérieuses pour les Red Devils, mais il concède que le recrutement est également à blâmer pour une douloureuse chute du plus haut des perchoirs pour les 13 fois champions de Premier League. Il a ajouté en jetant un regard sur les joueurs recrutés au cours de la dernière décennie : "L'un des problèmes de Manchester United depuis 10 ans est qu'il a changé de manager et de stratégie. C'est un problème majeur".

"75% des recrues ne sont pas à la hauteur"

"Nous avons fait un petit exercice où nous avons examiné les principales recrues du club au cours des 10 dernières années, en supprimant des joueurs comme les troisièmes gardiens de but. Nous avons retiré certains des jeunes joueurs, mais 1,25 milliard de livres ont été dépensées. Nous pensons qu'il n'y a que deux recrues, à l'heure actuelle, qui ont eu un bon rapport qualité-prix et qui ont eu un bon rendement. Bruno Fernandes a un peu perdu le fil mais, au vu des chiffres qu'il a atteints en deux saisons, on peut dire qu'il a bien travaillé - et [Zlatan] Ibrahimovic a bien travaillé".

"Ander Herrera, Luke Shaw, Nemanja Matic, Juan Mata... Ronaldo aurait été un vert mais à cause de ce qui s'est passé le mois dernier, avec son désir de partir, la confusion et les histoires qui se sont produites, il a été classé orange. Cela peut être dû à leurs performances, leur valeur, leur prix ou simplement leur comportement. 75 % n'ont pas bien travaillé. 20 % sont entre deux. Seuls quatre ou cinq pour cent ont travaillé ; c'est un spectacle d'horreur du point de vue du recrutement. Je sais qu'il y a beaucoup d'appels à blâmer les joueurs et nous avons beaucoup blâmé les joueurs. J'ai été enthousiasmé par beaucoup de ces recrutements, même l'année dernière avec [Jadon] Sancho, [Raphael] Varane et Ronaldo - de grands recrutements. Quand [Angel] Di Maria est arrivé, nous nous sommes dit : "Ce sera une belle signature". Mais ce club de football est devenu un cimetière de joueurs. Les joueurs se demandent même maintenant s'ils veulent venir au club ; on n'arrive pas à faire venir des joueurs", a conclu Gary Neville.