News Résultats en direct
Premier League

Crystal Palace - Liverpool (1-3), les Reds évitent le piège de Palace

16:56 UTC+1 23/01/2022
Liverpool Crystal Palace 2022
Liverpool n’a pas manqué l’occasion de réduire son écart avec Manchester City en s’imposant à Crystal Palace (3-1).

Il n’y a plus que neuf points d’écart entre Manchester City et Liverpool en tête du classement du championnat anglais et il peut même passer à six si les Reds venaient à remporter leur match en retard. Alors qu’on les pensait décrochés dans la course au titre, les Merseysiders se sont idéalement relancés en enchainant les succès. Et le dernier en date est survenu ce dimanche sur le terrain de Crystal Palace.

Les Reds ont dû se retrousser les manches

Face aux Eagles, la victoire n’a cependant pas été facile à valider. Pendant toute la seconde période, et après avoir vu leurs opposants revenir à 1-2 grâce au Français Odsonne Edouard, les hommes de Jurgen Klopp ont beaucoup subi. Et il s’en est fallu d’un rien pour qu’ils concèdent l’égalisation.

Le gardien Alisson a dû notamment sortir le grand jeu pour préserver la victoire. Il est intervenu sur une tentative de l’ancien lyonnais Joachim Andersen, mais aussi et surtout sur un lob du Franco-Algérien Michael Olise (81e). En première mi-temps, le duel entre les deux hommes avait déjà tourné à l’avantage du portier brésilien.

Ce n’est qu’à la 88e minute et un pénalty transformé par Fabinho que les visiteurs ont pu définitivement souffler. Un pénalty sifflé après que Diogo Jota se soit fait déséquilibrer dans la surface par Guaita.

L’entame était parfaite

Liverpool a donc longtemps tremblé dans cette partie. Pourtant, ils avaient deux buts d’avance au tableau d’affichage après une demi-heure du jeu. Virgil Van Dijk avait repris victorieusement un corner, avant qu’Alex Oxlade-Chamberlain ne signe le but du break en mettant à profit un service d’Andy Robertson.

En gagnant, Liverpool revient donc à neuf unités du leader citizen. En outre, les Reds prennent leurs distances sur le 3e du classement, Chelsea. A moins d’un gros cataclysme, ils devraient au moins assurer une qualification pour la prochaine édition de Ligue des Champions.