News Matches
P. Pogba

Affaire Pogba : l'angoissant témoignage de Paul Pogba

12:37 UTC+2 19/09/2022
Paul Pogba France 2021
Le milieu de la Juventus a révélé ce qu'il a dit à ses ravisseurs en mars 2022, dans le cadre de l'enquête autour de sa tentative d'extorsion.

L'affaire Pogba n'en finit plus de connaître des rebondissements. Après l'arrestation et la mise en examen de Mathias Pogba ainsi que de quatre autres suspects, ce lundi, Le Monde révèle de nouveaux éléments dans cette affaire. Avec un élément de poids : le témoignage glaçant de Paul Pogba fait à la police datant du 9 août dernier.

"J'avais peur"

Le milieu de terrain de la Juventus évoque alors la soirée du 19 mars 2022, en marge d'un rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine. La fameuse soirée durant laquelle il a été kidnappé et a été victime, selon ses dires, d'une tentative d'extorsion, incluant son frère Mathias. Après avoir passé du temps en compagnie d'un ami d'enfance à Roissy-en-Brie, ville où il a grandi, le Français s'apprête à rentrer chez lui quand plusieurs amis l'emmènent dans un appartement dans une ville voisine.

Paul Pogba placé sous protection policière

Une fois arrivé sur les lieux où il sera retenu jusqu'à 4 heures du matin, Paul Pogba est contraint d'éteindre son téléphone, qui lui est ensuite confisqué, d'après son récit publié dans Le Monde. Deux hommes cagoulés, habillés de gilets pare-balles et lourdement armés, mettent alors en joue Paul Pogba. C'est à ce moment que que l'un des amis du Français, Roushdane K. réclame 13 millions d'euros en guise de paiement pour la protection dont aurait bénéficié Paul Pogba pendant plusieurs années.

"Roushdane m’a dit qu’il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger"

"J’avais peur", a raconté Paul Pogba aux policiers dont le témoignage a été publié dans les colonnes de Le Monde. "Les deux gars ont rebraqué leurs armes sur moi. Du coup, en étant braqué ainsi sous la menace, je leur ai dit que j’allais payer. Ils criaient : “Ta gueule, baisse les yeux”. (…) L’un des deux cagoulés a parlé à l’oreille de Roushdane (l'un des cinq suspect incarcérés ndlr). Quand les gars cagoulés repartent, Roushdane m’a dit qu’il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger".

Coupe du monde 2022 – Mikaël Silvestre : "Un forfait de Pogba ne serait pas un problème pour la France"

"Roushdane a expliqué que ce qui venait de se passer, c’est normal lorsqu’on est un joueur de foot connu. Mais que je devais payer car en plus, lui s’était porté garant", a conclu le milieu de terrain de la Juventus. Un récit glaçant. Ce week-end, Paul Pogba et sa mère, Yeo Moriba, ont été placés sous protection judiciaire en Italie dans le cadre de cette affaire.

A la suite de cet évènement, l'un des quatre autres suspects mis en examen, en plus de Mathias Pogba lui aussi mis en examen et incarcéré dans la foulée, aurait alors menacé l'international français de révéler au grand jour le contenu d'une clé USB sur laquelle se trouverait la preuve du paiement d'un marabout pour jeter un sort à ses adversaires et à Kylian Mbappé. Selon toute vraisemblance, personne n'est au bout de ses surprises dans cette affaire Pogba qui risque de durer encore un petit bout de temps.