GROUPE A

ITALIE

L'Italie avait désespérément besoin de redécouvrir une certaine fierté nationale après avoir échoué à se qualifier pour la Coupe du monde 2018, et elle l'a fait de manière spectaculaire. 

Les Azzurri présentent un bilan parfait de 10 victoires en 10 matches lors des éliminatoires de l'Euro 2020 (succès acquis au sein un groupe relativement faible). Ces dix victoires font partie d’une série de 26 matches sans défaite initiée en octobre 2018. Le succès a été obtenu malgré les changements constants dans l'équipe depuis que Roberto Mancini a pris la relève en 2018, avec 63 joueurs différents utilisés, et pas moins de 33 faisant leurs débuts internationaux sous les ordres de l'entraîneur actuel.

L'Italie est imprévisible en ce qui concerne son onze préférentiel, et l'absence de Nicolo Zaniolo suite à une deuxième blessure au ligament du genou en l’espace de quelques mois est un coup très dur.

L'ENTRAINEUR : ROBERTO MANCINI

Entraîner l'équipe nationale avait toujours été le rêve de Mancini, et il s'est facilement libéré d'un travail peu enthousiasmant au Zenit Saint-Pétersbourg afin de prendre le relais et de commencer le processus de reconstruction.

De très bons résultats et, ce qui est le plus surprenant peut-être, une attitude personnelle positive ont amené ceux qui s’étaient montrés circonspects à son sujet à ravaler leurs jugements.

Son style est cependant parfois un peu trop prudent et peu de joueurs sont certains de leur place dans l'équipe.

Les attentes sont donc importantes sur l’homme qui a remporté des titres de champion avec l'Inter et Manchester City et regrette encore amèrement de ne pas avoir conquis la médaille de vainqueur en tant que joueur à l’Euro 88.

LA STAR : LORENZO INSIGNE

Tristement "oublié" sur le banc par l'entraîneur Gian Piero Ventura lorsque l'Italie a perdu contre la Suède lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le petit ailier gauche est utilisé plus fréquemment sous la direction de Mancini, même si le temps presse pour lui afin de faire ses preuves en sélection nationale vu qu’il a 30 ans.

Assez prolifique pour Napoli cette saison, il est une source d'énergie illimitée sur le flanc.

Ironie du sort, Daniele De Rossi - qui avait ouvertement demandé à le faire jouer contre les Suédois - a maintenant rejoint le staff technique de Mancini.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Donnarumma
-
Florenzi
Acerbi
Bastoni
Emerson
-
Jorginho
Verratti
Barella
-
Chiesa
Immobile
Insigne

 LE GRAND ESPOIR : ALESSANDRO BASTONI

Même si la moyenne d’âge de la sélection a considérablement baissé, il n'y a pas beaucoup de jeunes prodiges qui crèvent l’écran en Italie, ce qui signifie que Bastoni, 22 ans, est l’un des plus jeunes joueurs de la liste de Mancini.

Le défenseur central de l'Inter est considéré comme le nouveau Leonardo Bonucci - un défenseur très à l'aise avec le ballon et capable d'envoyer de longues passes avec une précision chirurgicale.

Il pourrait devenir l'un des meilleurs au monde à son poste et a joué un rôle très important en remportant le titre de Serie A cette saison.

 LE PROGRAMME

11 Juin
Turquie vs Italie
Olimpico, Rome


16 Juin
Italie vs Suisse
Olimpico, Rome


20 Juin
Italie vs Pays de Galles
Olimpico, Rome

SUISSE

La multilingue et cosmopolite sélection suisse est dans une mauvaise passe en ce moment car ses meilleurs éléments rencontrent des difficultés au sein de leur club.

Xherdan Shaqiri a obtenu à peine quelques minutes de jeu à Liverpool ; Granit Xhaka est sur courant alternatif à Arsenal ; tandis que Ricardo Rodriguez - autrefois considéré comme un arrière gauche de classe mondiale - est aujourd'hui remplaçant au Torino.

La campagne de qualification s'est cependant bien déroulée et l'équipe a joué un football séduisant en atteignant notamment les demi-finales de la Ligue des Nations en 2019.

Cependant, les Helvètes ont récemment été assez irréguliers et un changement de génération pourrait être nécessaire.

L'ENTRAINEUR : VLADIMIR PETKOVIC

En charge de la Nati depuis 2014, le tacticien d'origine bosnienne est très populaire auprès des fans après avoir atteint les 8es de l'Euro 2016 et aussi à la Coupe du monde 2018. Mais, d’un autre côté, il y a aussi ce sentiment qu'il est un peu trop conservateur en faisant confiance à des joueurs qui ne méritent plus d’être titularisés.

Il y a assurément débat pour savoir si Petkovic est la bonne personne pour faire avancer cette sélection et aider la jeune génération à atteindre son potentiel. A lui de mettre tout le monde d'accord cet été.

LA STAR : XHERDAN SHAQIRI

S’il est très peu utilisé par Jürgen Klopp à Liverpool, à 29 ans, Shaqiri reste la star et le joueur le plus talentueux de la sélection suisse.

Shaqiri a marqué le plus beau but de l'Euro 2016 - une reprise aérienne contre la Pologne lorsque l'équipe s’est faite sortir en 8es de finale  - et a également marqué le but de la victoire contre la Serbie à la Coupe du monde 2018.

Il est l'homme des grandes occasions, et les fans s'attendent toujours à quelque chose de spécial lorsque le ballon est dans ses pieds. Si seulement Shaqiri pouvait être plus constant.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Sommer

Mbabu
Elvedi
Akanji
Rodriguez
Zuber

Freuler
Xhaka

Shaqiri
Embolo

Seferovic

 LE GRAND ESPOIR : RUBEN VARGAS

A 22 ans, Vargas est un ailier gauche rapide qui est aussi capable de jouer dans l’axe et qui vient de réaliser une belle saison avec Augsbourg.

En mars dernier, contre la Finlande, il a inscrit son deuxième but avec la Nati seulement deux minutes après son entrée en jeu. Petkovic pourrait l’utiliser comme « super sub » à l’Euro afin de faire des ravages en fin de match face à des adversaires fatigués.

 LE PROGRAMME

12 Juin
Pays de Galles vs Suisse
Bakı Olimpiya Stadionu , Bakou


16 Juin
Italie vs Suisse
Olimpico, Rome


20 Juin
Suisse vs Turquie
Bakı Olimpiya Stadionu , Bakou

TURQUIE

La Turquie a connu une campagne de qualification exceptionnelle pour l'Euro 2020, en grande partie grâce à une défense de fer.

Ils n'ont concédé que trois buts en 10 matches et aucun à domicile, où la France a été battue logiquement 2-0.

Les éliminatoires de la Coupe du monde en mars ont également commencé de façon sensationnelle pour cette sélection : une victoire 4-2 sur les Pays-Bas a précédé une démonstration de force (3-0) contre la Norvège, où Erling Haaland a été neutralisé avec succès.

La nation turque est enthousiasmée par cette équipe de jeunes qui a une grande confiance en ses qualités, y compris face aux adversaires les plus féroces. Et les attentes sont par conséquent élevées pour la bande à Senol Gunes.

Atteindre les demi-finales et rééditer l’exploit de l'Euro 2008 est considéré comme un objectif tout à fait réaliste.

L'ENTRAINEUR : SENOL GUNES

Sans doute le plus grand gardien de but de l'histoire de la Turquie, Gunes est également l'un de ses entraîneurs les plus titrés.

Il a conduit l'équipe nationale à la troisième place de la Coupe du monde 2002 et est revenu triomphalement à la tête de la sélection en 2019 après avoir remporté deux titres de champion d'affilée avec le Besiktas.

Le technicien de 69 ans, très respecté aujourd’hui alors qu’il avait reçu de nombreuses critiques au début de sa carrière, se démarque par sa propension à promouvoir les jeunes joueurs et dans sa capacité à tirer le meilleur de ses joueurs offensifs.

LA STAR : BURAK YILMAZ

Après un début de carrière discret, celui qui a commencé à s'épanouir il y a dix ans à Trabzonspor grâce à Gunes est désormais capitaine et leader de l'équipe nationale à l'âge de 35 ans. Il s’agit du Lillois Burak Yilmaz.

Il est l'un des deux seuls joueurs à avoir évolué au sein des quatre grands clubs du pays (Besikstas, Fernarbahçe, Galatasaray, Trabzonspor) et pour cela, il est à la fois adulé et détesté par presque tous les supporters. Doté d’un fort caractère, cela peut parfois lui jouer de mauvais tours sur le terrain.

Il a eu le courage relever le challenge lillois l'été dernier et a remporté le titre en Ligue 1 dès sa première tentative en réalisant de nombreux matches exceptionnels. L’expérimenté avant-centre a également marqué un triplé contre les Pays-Bas en mars dernier et aborde ce tournoi dans la forme de sa vie.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Mert Gunok

Zeki Celik
Ozan Kabak
Merih Demiral
Umut Meras

Kenan Karaman
Ozan Tufan
Okay Yosuklu
Hakan Calhanoglu

Yusuf Yazici
Burak Yilmaz

LE GRAND ESPOIR : OZAN KABAK

La montée en puissance de Kabak a été assez spectaculaire.

Né le même jour que Jadon Sancho, il était considéré comme l'un des meilleurs jeunes de la Bundesliga lors de son arrivée à Stuttgart en 2019.

Après avoir été nommé dans notre liste NXGN la même année, il a pu poursuivre sa progression, même en jouant dans un club à la dérive comme celui de Schalke 04.

Après une demi-saison en prêt à Liverpool, le défenseur central de 21 ans arrive à l’Euro avec une bonne expérience du haut niveau.

LE PROGRAMME

11 Juin
Turquie vs Italie
Olimpico, Rome


16 Juin
Turquie vs Pays de Galles
Baki Olimpiya Stadionu, Bakou


20 June
Suisse vs Turquie
Baki Olimpiya Stadionu, Bakou

PAYS DE GALLES

La préparation du Pays de Galles pour le tournoi continental a été sérieusement impactée par la suspension du sélectionneur Ryan Giggs. L'ex-légende de MU a été écartée de son poste après des accusations de violences conjugales.

L'équipe a progressé régulièrement sous sa direction, se qualifiant pour l'Euro 2020 de manière spectaculaire avant d'obtenir de solides résultats lors de la Ligue des Nations.

L'ancien sélectionneur Chris Coleman a joué un rôle extrêmement important dans leur parcours vers les demi-finales de l'Euro 2016, et il reste à voir s'ils sont capables de performer à un niveau similaire sous les ordres d’un coach beaucoup moins expérimenté.

L'ENTRAINEUR : ROB PAGE

L'ancien défenseur de Watford et de Sheffield United a commencé sa carrière de coach avec Port Vale et Northampton Town, et était pratiquement inconnu lorsqu'il a été nommé sélectionneur des moins de 21 ans du Pays de Galles il y a quatre ans.

Page a été salué de toutes parts après avoir été promu au poste d'adjoint de Giggs en 2019, et il n’y avait rien d’illogique à ce qu’il soit nommé sélectionneur par intérim de ce groupe après la suspension de l'ancien ailier de Manchester United.

L'Euro 2020 est donc sa grande chance de faire ses preuves par lui-même.

LA STAR : GARETH BALE

Le plus grand buteur gallois de l'histoire, et qui a supplanté la légende Ian Rush dans le cœur de ses compatriotes, a toujours placé l'équipe nationale en premier, comme le suggérait le fameux drapeau "Pays de Galles. Golf. Madrid. Dans cet ordre".

Talent individuel incontestable, Bale travaille dur pour l'équipe et ses performances lors de l'Euro 2016 ont fait de lui un héros national.

Les fans sont ravis qu'il ait récemment retrouvé le top de sa forme ainsi que l'envie de jouer à l’occasion de son prêt à Tottenham en provenance du Real, où il ne faisait plus partie des plans de Zinedine Zidane.

Relativement frais après s'être reposé dans les premiers mois de la saison, il aborde le tournoi dans les meilleures conditions.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Hennessey

Mepham
Rodon
Davies

C.Roberts
Ramsey
Ampadu
N.Williams

Bale
James
Wilson

 LE GRAND ESPOIR : ETHAN AMPADU

Le prodige de Chelsea, qui a fait une excellente impression pour le RB Leipzig en Ligue des champions la saison dernière, a eu beaucoup de temps de jeu à Sheffield United durant l’exercice en cours même si c’était pour une équipe luttant pour le maintien.

Capable de jouer en défense centrale, Ampadu s’exprime mieux en milieu de terrain et, à seulement 20 ans, il est déjà un titulaire indiscutable.

Celui qui a figuré à deux reprises dans la liste NXGN sera un élément clé de son équipe qui évolue en 3-4-3.

LE PROGRAMME

12 Juin
Pays de Galles vs Suisse
Baki Olimpiya Stadionu, Bakou


16 June
Turquie vs Pays de Galles
Baki Olimpiya Stadionu, Bakou


20 Juin
Italie vs Pays de Galles
Olimpico, Rome

GROUPE B

BELGIQUE

,

Serait-ce la dernière chance pour la génération dorée belge ? Ils avaient sans doute l’équipe la plus forte lors de l’Euro 2016 puis à la Coupe du monde 2018, mais ils ne sont jamais parvenus à se hisser en finale et sa situation actuelle est désormais préoccupante.

Si Kevin De Bryune est toujours le meilleur passeur de la planète, la défense belge est vieillissante et le milieu de terrain ne sera pas le même si Axel Witsel n'est pas en forme sachant qu’en plus Eden Hazard est pratiquement tout le temps blessé depuis son arrivée au Real Madrid il y a deux ans.

Les résultats ont été positifs au cours des deux dernières années mais le temps presse pour ce groupe. Cet été, et alors qu'ils figurent toujours à la 1e place du classement FIFA, ils n'ont pas le droit de se louper.

L'ENTRAINEUR : ROBERTO MARTINEZ

L'ancien entraîneur de Swansea, Wigan et Everton a été choisi de manière assez surprenante pour remplacer Marc Wilmots en 2016 mais il apporte beaucoup plus que son prédécesseur. L'Espagnol est sur la même longueur d'onde que la plupart de ses stars, grâce à sa personnalité charismatique et à son style de jeu offensif. 

LA STAR : KEVIN DE BRUYNE

C’est tout simplement l'un des meilleurs footballeurs de sa génération. Ses capacités de jeu sont phénoménales et il est capable de produire des passes incroyablement belles et décisives grâce à sa vision rare et ses compétences techniques toutes aussi rares.

Le plus souvent, il fournit l’avant-dernière passe, construisant le jeu en profondeur. Son jeu est devenu encore plus polyvalent au cours de ses six saisons à Manchester City - dont cinq sous Pep Guardiola - mais alors qu'il célèbrera son 30e anniversaire pendant l'Euro 2020, il doit maintenant briller avec son équipe nationale.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Courtois

Alderweireld
Denayer
Vertonghen

Castagne
Tielemans
Dendoncker
Thorgan Hazard

De Bruyne
Eden Hazard

Lukaku

LE GRAND ESPOIR : JEREMY DOKU

Ailier rapide et percutant, celui qui a rejoint Rennes depuis Anderlecht pour 26 millions d'euros en octobre, a fait ses débuts internationaux en septembre dernier et totalise déjà 2 buts en 6 sélections.

Doku - qui a terminé 14e de notre classement NXGN 2021 - n'a que 19 ans, mais son audace et sa capacité à jouer sur les deux flancs pourraient en faire une option très utile dans la rotation, surtout si Eden Hazard n'est pas tout à fait en forme.

a

LE PROGRAMME

12 Juin
Belgique vs Russie
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg


17 Juin
Danemark vs Belgique
Parken, Copenhague


21 Juin
Finlande vs Belgique
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg

DANEMARK

Après s'être qualifié pour l'Euro 2020 sans subir la moindre défaite, le Danemark a fait une très belle impression en Ligue des Nations puis a remporté ses trois premiers matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 sans encaisser un seul but.

Leurs meneurs - le défenseur de l'AC Milan Simon Kjaer et le milieu de terrain de Tottenham Pierre-Emile Hojbjerg - ont connu des saisons positives en club, et même Christian Eriksen a retrouvé sa forme à l'Inter ces derniers temps.

Les Danois ressemblent à des outsiders potentiels et ils abordent le tournoi avec calme et confiance.

L'ENTRAINEUR : KASPER HJULMAND

Hjulmand signifie «l'homme au volant» en danois. Le nom convient donc, mais les circonstances sont uniques. L'entraîneur norvégien Age Hareide était censé emmener le Danemark à l’Euro, mais son contrat a expiré à l'été 2020 et son remplacement avait été décidé longtemps à l'avance.

Hjulmand n'a jamais joué au football à un niveau professionnel, et sa principale expérience en tant qu'entraîneur vient de son passage à Nordsjaelland, club avec lequel il a remporté le titre danois en 2012. Concernant son style de jeu, il est tourné vers l'attaque, les arrières latéraux du Danemark accompagnant très fréquemment les offensives.

LA STAR : CHRISTIAN ERIKSEN

Considéré comme l'un des meilleurs meneurs de jeu et spécialistes des phases arrêtées à Tottenham, Eriksen semblait avoir initialement fait un mauvais choix de carrière en rejoignant l'Inter en janvier 2020.

Cependant, il a progressivement regagné sa place dans le onze de départ d'Antonio Conte et a joué son rôle dans leur sacre en Serie A. C'est une excellente nouvelle pour les Danois qui ont besoin d’avoir leur superstar en pleine forme à l’Euro. Avec 106 matches internationaux à l'âge de 29 ans, Eriksen est susceptible de devenir le joueur le plus capé du Danemark.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Schmeichel

Wass
Kjaer
Christensen
Maehle

Hojbjerg
Delaney

Poulsen
Eriksen
Braithwaite

Wind

 LE GRAND ESPOIR : JONAS WIND

Au sein de la sélection danoise, Wind est le seul titulaire potentiel qui joue encore au pays, même si avec son talent, il devrait bientôt s’envoler sous d’autres cieux. Ce fils d'un célèbre gardien de but est à 22 ans un attaquant physique qui s'est épanoui au FC Copenhague grâce à son sens du but, sa puissance et sa capacité à marquer des deux pieds.

Il a marqué trois fois pour l'équipe nationale depuis ses débuts en octobre dernier, et on s’attend à le voir rejoindre un grand championnat après l’Euro.

LE PROGRAMME

12 Juin
Daanemark vs Finlande
Parken, Copenhague


17 Juin
Denmark vs Belgique
Parken, Copenhague


21 Juin
Russie vs Danemark
Parken, Copenhague

FINLANDE

La qualification de la Finlande pour son tout premier tournoi majeur est toujours considérée comme un miracle par les fans et les experts. Ils attendaient ce succès depuis des décennies et finir devant la Grèce, la Bosnie-Herzégovine et l'Arménie dans leur groupe de qualification a provoqué une euphorie majeure dans tout le pays.

Avec deux matches qui se déroulent à Saint-Pétersbourg, pas très loin de la Finlande, les supporters sont prêts à voyager pour soutenir leur équipe, malgré la pandémie. Si la Finlande n’est pas favorite, elle pourrait créer la surprise, comme lors de sa victoire en France en novembre dernier.

L'ENTRAINEUR : MARKKU KANERVA

Les gens ont ri lorsque l'ancien enseignant a publiquement fait de la qualification pour l'Euro 2020 son objectif lors de sa nomination au poste de sélectionneur de la Finlande en 2016. Ces sourires cyniques ont disparu depuis longtemps. Kanerva n'était pas le premier choix pour le poste mais après plus d'une décennie en tant que coach et entraîneur adjoint des moins de 21 ans, il avait le profil idéal.

C’est un entraîneur toujours positif, confiant et capable d'expliquer ses idées de manière compréhensible. La simplicité de son style est la clé de son succès.

LA STAR : TEEMU PUKKI

La légende de Norwich City est, de manière assez incroyable, en passe de dépasser Jari Litmanen en tant que meilleur buteur de l'équipe nationale. Pukki, qui a fait monter les Canaries en Premier League à deux reprises, en 2019 et 2021, a été absolument crucial lors de la campagne de qualification historique de la Finlande avec neuf buts. Il a aussi marqué trois fois lors des éliminatoires de la Coupe du monde en mars et compte désormais 30 buts en 90 matches pour la Finlande.

Joueur à la technique frustre, l'attaquant barbu est surtout un redoutable finisseur. Cependant, une blessure au ligament à une cheville subie en fin de saison signifie qu'il doit faire face à une course contre la montre pour retrouver la forme avant le tournoi.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Hradecky

Raitala
Arajuuri
Toivio
Uronen

Lod
Sparv
Kamara
Taylor

Pukki
Pohjanpalo

 LE GRAND ESPOIR : MARCUS FORSS

Le report du tournoi a été une chance pour l'attaquant de Brentford, qui fêtera ses 22 ans pendant l'Euro, le 18 juin. En effet, lors de sa première sélection, en novembre 2020, Forss a marqué un but somptueux lors d'une sensationnelle victoire 2-0 en amical contre la France, et a été logiquement sélectionné pour l’Euro.

S'il n'est pas encore titulaire à Brentford et en sélection, son style opportuniste pourrait être utile à Kanerva en tant que remplaçant si le plan A ne fonctionne pas.

 LE PROGRAMME

12 Juin
Danemark vs Finlande
Parken, Copenhague


16 juin
Finland vs Russia
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg


21 Juin
Finlande vs Belgique
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg

RUSSIE

Atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde à domicile, malgré des attentes initiales extrêmement faibles, a transformé les joueurs de l'équipe nationale russe en héros. Cependant, au fil du temps, les fans sont progressivement redevenus réalistes, et la triste réalité est que l'équipe n'est tout simplement pas assez bonne pour concourir au plus haut niveau.

Une qualification pour l'Euro 2020 dans un groupe facile a contribué à maintenir un certain enthousiasme, mais les résultats récents ont été extrêmement décevants, avec notamment une raclée 5-0 en Serbie en Ligue des Nations et une défaite en Slovaquie lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les couteaux sont donc déjà sortis.

L'ENTRAINEUR : STANISLAV TCHERTCHESSOV

L'ancien gardien de but était extrêmement impopulaire avant la Coupe du monde mais a réussi à inverser la tendance et à changer d'image. Mais trois ans plus tard, il est revenu en arrière, faisant des choix d'équipe plutôt étranges et critiquant publiquement certains de ses joueurs dans la presse.

La lune de miel est terminée et Tchertchessov est considéré comme un entraîneur limité qui aime se disputer avec ses stars.

LA STAR : MARIO FERNANDES

Le gardien de but Igor Akinfeev ayant pris sa retraite internationale après la Coupe du monde, le Brésilien naturalisé Mario Fernandes est sans doute le seul véritable joueur de classe mondiale restant dans l'équipe. L'arrière droit du CSKA Moscou est non seulement doué, mais aussi un travailleur infatigable, menant par exemple et couvrant chaque centimètre carré sur son côté.

Toujours présent dans les qualifications, il aurait dû rejoindre un plus grand championnat il y a bien longtemps après avoir été courtisé par de nombreux grands clubs dans le passé. À l'âge de 30 ans, ce discours semble être derrière lui maintenant. Après sa grande Coupe du monde, un autre grand tournoi personnel l'attend.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Shunin

Fernandes
Dzhikiya
Semyonov
Zhirkov

Zobnin
Ozdoev

Kuzyaev
Golovin
Aleksey Miranchuk

Dzyuba

 LE GRAND ESPOIR : DENIS MAKAROV

Il n'est pas surprenant que la Russie ait appelé le Makarov sans sélection après une seule saison complète dans l'élite à Rubin Kazan sous la direction de l'ancien sélectionneur russe Leonid Slutsky.

Le milieu de terrain offensif de 23 ans est un joueur de ballon déroutant, capable de marquer au bout de numéros impressionnants. Sa course en solo qui a débouché sur un but contre le Zenit en mars a été élue comme la meilleur réalisation de la saison en Russie, et le tir à longue distance contre Ufa a également marqué les esprits. Au total, Makarov a marqué neuf buts dans toutes les compétitions, et il y a toujours le sentiment qu'il peut changer le match à lui tout seul.

C'est pourquoi il pourrait être extrêmement utile pendant le tournoi. Cherchesov pourrait l'utiliser comme un « super sub » audacieux et qui n'a pas peur de tenter des gestes peu communs.


 LE PROGRAMME

12 Juin
Belgique vs Russie
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg


16 Juin
Finlande vs Russie
Saint Petersburg Stadium, Saint-Pétersbourg


21 Juin
Russie vs Danemark
Parken , Copenhague

GROUPE C

AUTRICHE

Avant l'Euro 2016, l'Autriche était considérée comme un outsider grâce à sa campagne de qualification très impressionnante, mais elle a échoué lamentablement et est rentrée chez elle sans victoire après la phase de groupes.

Cette fois, personne ne parle d'elle, même si l'équipe est sans doute meilleure et plus expérimentée qu'il y a cinq ans.

Cependant les Autrichiens peuvent être extrêmement irréguliers, comme le montre la raclée 4-0 concédée face au Danemark lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde en mars.

Mais cette faible attente devrait jouer en sa faveur et, compte tenu de leur tirage relativement raisonnable, cette équipe solide et motivée pourrait en surprendre beaucoup.

L'ENTRAINEUR : FRANCO FODA

Foda a remporté des titres de champion avec Sturm Graz à la fois en tant que joueur et en tant qu'entraîneur, mais l'Allemand a été préféré à l'ancienne superstar, Andreas Herzog, lorsque le poste de sélectionneur de l’Autriche est devenu disponible en 2017 ce qui a créé une petite controverse.

Il s'efforce de jouer un football proactif et offensif avec un pressing intense. Cela expose l'équipe sur le plan défensif mais son style de jeu est très plaisant.

LA STAR : DAVID ALABA

Seule vraie superstar de l'équipe autrichienne, le joueur incroyablement polyvalent a quitté le Bayern Munich cet été au bout d’un parcours de 13 ans pour s’engager en faveur du Real Madrid.

Tout aussi superbe en tant qu'arrière gauche, défenseur central, milieu de terrain et meneur de jeu, Alaba a souvent été utilisé comme ailier gauche par l'Autriche ces derniers temps.

Souvent accusé de mieux performer pour son club que pour l'équipe nationale, il était particulièrement décevant à l'Euro 2016, et il a l'opportunité de se racheter.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

A.Schlager

Lainer
Dragovic
Hinteregger
Ulmer

Baumgartlinger
X.Schlager

Baumgartner
Sabitzer
Alaba
-
Kalajdzic

LE GRAND ESPOIR : CHRISTOPH BAUMGARTNER

À ne pas confondre avec le vétéran capitaine Julian Baumgartlinger, la jeune star de Hoffenheim, âgée de 21 ans, ne fait que commencer sa carrière en équipe nationale, mais a fait bonne impression au cours de la dernière année.

Milieu offensif doté d’une conduite de balle soyeuse, de pieds agiles, d’un tir puissant et d'une superbe vision, c'est un régal de le voir jouer et il pourrait évoluer en tant que meneur de jeu classique ou sur l'un des deux flancs.

Dans le jeu sans ballon il peut être qualifié de pit bull et ce n’est pas vraiment une surprise si Baumgartner est considéré comme l'un des meilleurs milieux de terrain de la Bundesliga. Il pourrait être la révélation de cet Euro.

LE PROGRAMME

13 Juin
Autriche vs Macédoine du Nord
Arena Naţională, Bucarest


17 Juin
Pays-Bas vs Autriche
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam


21 Juin
Ukraine vs Autriche
Arena Naţională, Bucarest

PAYS-BAS

Ronald Koeman a eu la tâche difficile de reconstruire l'équipe nationale néerlandaise après qu’elle ait échoué à se qualifier pour l'Euro 2016 et la Coupe du monde 2018.

Il a cependant fait un travail remarquable en introduisant de nombreuses jeunes stars, et les Oranje ont atteint la finale de la Ligue des Nations tout en se qualifiant pour l'Euro 2020 avec facilité et en jpratiquant un beau football.

L'équipe néerlandaise se présentait alors en confiance pour l'Euro mais le tournoi a été reporté, puis Koeman est parti entraîner le FC Barcelone. De plus, son capitaine et pilier défensif, Virgil van Dijk, est blessé et donc forfait pour la phase finale.

Les résultats ont donc été beaucoup moins impressionnants au cours de l'année écoulée, et l'équipe n'est pas aussi sereine que l'an passé. 

L'ENTRAINEUR : FRANK DE BOER

L'ancien défenseur central vedette a remporté quatre titres consécutifs en Eredivisie en tant qu'entraîneur de l'Ajax, mais sa réputation et sa confiance en soi ont subi des coups importants à la suite de deux périodes très courtes et désastreuses à l'Inter Milan et à Crystal Palace.

Son aventure à Atlanta United n'a pas attiré beaucoup l'attention dans son pays d'origine et la nomination de De Boer à la place de Koeman n'a pas non plus été accueillie avec enthousiasme.

Il est ensuite devenu le premier entraîneur des Pays-Bas à ne pas remporter l'un de ses quatre premiers matches à la tête de la sélection, et les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ont commencé par une défaite en Turquie.

LA STAR : FRENKIE DE JONG

L'un des milieux de terrain les plus gracieux et les plus élégants au monde. Agé de 24 ans, il est devenu une superstar lors du parcours de l'Ajax qui a atteint le dernier carré de la Ligue des champions en 2019.

Son acclimatation à Barcelone s'est avérée plus difficile que prévue, mais De Jong a finalement prospéré dans un rôle avec plus de liberté sous Koeman et s'approche de l’Euro dans une forme phénoménale.

Capable de lancer des attaques en profondeur, de dribbler, de faire la dernière passe et de marquer, De Jong est un joueur complet.

Il est indispensable à sa sélection et la majeure partie du jeu passe par lui.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Krul

Dumfries
De Ligt
Blind
Wijndal

Klaassen
Wijnaldum
De Jong

Berghuis
Depay
Malen

LE GRAND ESPOIR : RYAN GRAVENBERCH

Devenir à 16 ans le plus jeune joueur de l'Ajax à jouer en Eredivisie, en battant le célèbre record de Clarence Seedorf, est un véritable exploit. Dès lors, il n'est pas surprenant que Gravenberch soit devenu international néerlandais à l'âge de 19 ans.

Très polyvalent au milieu de terrain, le triple membre du NXGN (dont deux fois dans le top 10) allie force physique à un contrôle de balle exquis, une grande gamme de passes et un état d'esprit offensif très positif.

Il pourrait être une arme très dangereuse en sortie de banc tout au long du tournoi.

 LE PROGRAMME

13 Juin
Pays-Bas vs Ukraine
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam


17 Juin
Pays-Bas vs Autriche
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam


21 Juin
Macédoine du Nord vs Pays-Bas
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam

MACÉDOINE DU NORD

La Macédoine du Nord doit se sentir comme la sélection la plus chanceuse d'Europe.

Ils n'avaient aucune chance de se qualifier pour l'Euro 2020 de manière régulière et ont terminé à la troisième place de leur groupe avec seulement 14 points.

Cependant, le repêchage pour les équipes les plus faibles à travers la Ligue D de la Ligue des Nations a rendu la qualification tout à fait possible : ils avaient juste besoin de battre le Kosovo et la Géorgie.

Après cette qualification historique, les joueurs sont entrés dans la légende en mars dernier en devenant la première équipe à battre l'Allemagne lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde depuis 20 ans.

Avec ce résultat incroyable, les Macédoniens sont désormais persuadés de pouvoir briller cet été.

L'ENTRAINEUR : IGOR ANGELOVSKI

Angelovski n'a jamais joué ni travaillé en dehors de son propre pays et reste relativement inconnu sur la planète football.

Les premiers résultats après avoir obtenu le poste à la fin de l’année 2015 n'étaient pas positifs, mais la Fédération macédonienne a été récompensée pour sa patience, et cette stabilité a porté ses fruits de façon spectaculaire.

De manière amusante, le sélectionneur de 44 ans a déclaré que Goran Pandev était son modèle à l'époque où il jouait et qu'il a maintenant la chance de travailler avec lui en tant qu'entraîneur.

LA STAR : GORAN PANDEV

La légende, le plus grand joueur macédonien de tous les temps et l'histoire la plus cool de toute la campagne de qualification.

L'attaquant polyvalent, qui joue principalement au milieu de terrain de nos jours, est arrivé en Italie en 2001 et a marqué 100 buts en Serie A en deux décennies.

Il a remporté la Ligue des champions avec l'Inter en 2010 et a également joué à la Lazio et à Naples.

À 37 ans, il se sent comme un joueur du passé mais Pandev a reporté sa retraite pour participer aux éliminatoires de l'Euro 2020. Il a bien fait car il a marqué le but vainqueur contre la Géorgie, synonyme de qualification pour l'Euro, avant de pleurer de joie.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Dimitrievski

Nikolov
Ristovski
Velkovski
Musliu
Alioski

Ademi
Bardhi
Elmas
Pandev

Trajkovski

LE GRAND ESPOIR : ELJIF ELMAS

En marquant le but de la victoire contre l'Allemagne, le joueur de 21 ans a déjà écrit son nom dans les livres d'histoire de la Macédoine du Nord, mais on attend beaucoup plus de l'homme qui est censé devenir l'héritier de Pandev.

Angelovski le connaît mieux que quiconque. L'entraîneur a fait e lui le plus jeune joueur de l'histoire du championnat macédonien avec Rabotnicki en 2015.

Ayant rejoint Naples en provenance de Fenerbahçe il y a deux ans, Elmas y est généralement utilisé comme un supersub, mais avec son pays, il est un titulaire indiscutable et la majeure partie du jeu passe par lui.

 LE PROGRAMME

13 Juin
Autriche vs Macédoine du Nord
Arena Naţională - Bucarest


17 Juin
Ukraine vs Macédoine du Nord
Arena Naţională, Bucarest


21 Juin
Macédoine du Nord vs Pays-Bas
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam

UKRAINE

L'Ukraine n'a pas réussi à marquer un point ni même un but à l'Euro 2016 et a raté la Coupe du monde 2018. Dans ce contexte, leur campagne de qualification particulièrement réussie a été accueillie avec ferveur.

La victoire 5-0 face à la Serbie en juin 2019 a été l'un des meilleurs matches de l'équipe nationale depuis l'effondrement de l'Union soviétique, et cette équipe a réussi à unir un pays déchiré par la guerre civile.

Certains des résultats en Ligue des Nations et lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ont été décevants, mais l'élan positif se fait toujours sentir.

L'Ukraine aborde le tournoi avec confiance.

L'ENTRAINEUR : ANDRIY CHEVTCHENKO

Sans doute le plus grand joueur ukrainien de tous les temps, mais Chevtchenko n’était pas prédestiné à devenir un très bon entraîneur.

Sa nomination en 2016 a été accueillie avec scepticisme et beaucoup s'attendaient à ce qu'il soit renvoyé après le fiasco des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, mais Chevtchenko a prouvé que les sceptiques avaient tort.

L'ancienne superstar de l'AC Milan a bâti une équipe intéressante, disciplinée en défense mais soucieuse d’attaquer. Naturellement, même sur le banc, il est la plus grande star de l'équipe, mais cela ne fait qu'alléger la pression sur ses joueurs.

Sheva avait reporté sa retraite pour jouer l'Euro 2012 en tant qu'attaquant et il est maintenant temps pour lui d'écrire l'histoire en tant qu'entraîneur.

LA STAR : OLEKSANDR ZINTCHENKO

Lorsque Zintchenko a rejoint Manchester City en 2016 en tant que l'une des premières recrues de Pep Guardiola, l'ancien attaquant de Liverpool Andriy Voronine a déclaré : "Il n’aura sa chance là-bas que sur PlayStation".

Il s'est trompé. Le milieu de terrain frêle a été transformé en un arrière gauche très discipliné, est devenu un élément important d'une équipe à la rotation importante et s'est avéré particulièrement important dans le parcours jusqu’à la finale de la Ligue des champions cette saison.

Pour l'équipe nationale, Zintchenko joue toujours dans sa position d'origine, au milieu de terrain, et il est progressivement devenu un leader.

Le jeu de l'Ukraine passe par lui.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Bouchtchane

Karavayev
Zabarnyi
Matviyenko
Sobol

Makarenko
Zintchenko
Malinovskyi

Yarmolenko
Iaremtchouk
Tsyhankov

 LE GRAND ESPOIR : ILYA ZABARNYI

Promu dans l'équipe première du Dynamo Kiev en septembre en raison d'une cascade de blessures, le joueur de 18 ans, issu du centre de formation, a connu une ascension fulgurante sous la direction de Mircea Lucescu.

Après avoir remporté le titre de champion lors de sa première saison, le grand défenseur central, discipliné et techniquement doué est en bonne position pour figurer dans le onze de départ de l'Ukraine à l'Euro 2020.

 LE PROGRAMME

13 Juin
Pays-Bas vs Ukraine
Johan Cruijff ArenA, Amsterdam


17 Juin
Ukraine vs Macédoine du Nord
Arena Naţională, Bucarest


21 Juin
Ukraine vs Autriche
Arena Naţională, Bucarest

GROUPE D

CROATIE

Les choses ne se sont pas bien déroulées pour les finalistes de la Coupe du monde 2018 au cours des trois dernières années.

La Croatie n'a pas réussi à trouver des remplaçants décents pour le gardien Danijel Subasic et l'attaquant vedette Mario Mandzukic, qui a pris sa retraite internationale après la campagne historique en Russie.

Les résultats en Ligue des Nations ont été extrêmement décevants et lors des éliminatoires de l'Euro, la Croatie a réalisé des contre-performances avec une défaite en Hongrie et un match nul en Azerbaïdjan. Pis, les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ont commencé par une défaite désastreuse en Slovénie.

La qualité au milieu de terrain est toujours incontestée mais le sentiment général est que l'équipe est sur le déclin.

L'ENTRAINEUR : ZLATKO DALIC

Anonyme avant le Mondial et largement considéré comme un choix par défaut de la Fédération croate, Dalic est soudainement devenu le chouchou de la nation en 2018.

Le succès l'a rendu presque intouchable alors que d'autres entraîneurs auraient pu facilement être limogés pour de mauvais résultats au cours des trois dernières années.

Dalic n'a travaillé qu'au Moyen-Orient avant d'obtenir le poste en 2017, et tactiquement, il semble parfois tâtonner.

LA STAR : LUKA MODRIC

Le maestro du Real Madrid aura 36 ans en septembre mais il a récemment prolongé son contrat et est toujours l'un des meilleurs joueurs au monde.

Modric a été magnifique au cours des deux dernières saisons en Liga après une courte baisse de forme et ne fait apparemment que se bonifier avec l’âge.

L'importance du capitaine pour l'équipe nationale ne peut être surestimée, surtout après qu'Ivan Rakitic a choisi de prendre sa retraite. Le succès de la Croatie dépend en grande partie de l'homme qui a remporté le Ballon d'Or en 2018.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE:

Livakovic

Vrsaljko
Lovren
Vida
Barisic

Brozovic
Modric
Kovacic

Brekalo
Kramaric
Perisic

LE GRAND ESPOIR : JOSKO GVARDIOL

Le joueur de 19 ans a longtemps été considéré comme le talent le plus brillant de sa génération et les fans sont ravis de le voir en sélection.

Gvardiol, qui s'est classé 19e au NXGN 2021, a encore une grosse marge de progression, mais il pourrait jouer un rôle important à l'Euro, notamment en raison de sa polyvalence. C’est un arrière central de qualité qui a récemment été utilisé comme latéral gauche.

Intelligent tactiquement, il est rapide et possède une excellente conduite de balle pour un défenseur.

Le nom de Gvardiol était annoncé au Real Madrid, à la Juventus et à Chelsea mais c'est le RB Leipzig qui l'a recruté. A partir de la saison prochaine, il devrait devenir l’une des attractions de la Bundesliga.

 LE PROGRAMME

13 Juin
Angleterre vs Croatie
Wembley Stadium, Londres


18 Juin
Croatie vs République Tchèque
Hampden Park, Glasgow


22 Juin
Croatie vs Ecosse
Hampden Park, Glasgow

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Les jours heureux avec Pavel Nedved et Tomas Rosicky sont révolus depuis longtemps : les Tchèques ont raté les trois dernières Coupes du monde et ont lamentablement échoué lors de l'Euro 2016. Depuis, les supporters cherchent désespérément des motifs de satisfaction. 

La montée en puissance de Tomas Soucek est encourageante tandis que le potentiel d'Adam Hlozek est impressionnant, mais dans l'ensemble, l'équipe manque vraiment de qualité.

Le coronavirus a également perturbé la sélection et elle s'est inclinée face au Pays de Galles lors de son dernier match de qualification pour le Mondial.

L'ENTRAINEUR : JAROSLAV SILHAVY

Voici un homme qui a fait partie des grands succès de la Tchéquie au début du siècle en tant qu’adjoint du légendaire Karel Bruckner.

Silhavy est devenu entraîneur numéro un à part entière, remportant des titres de champion avec le Slovan Liberec en 2012 et le Slavia Prague en 201. Sa nomination à la tête de l'équipe nationale en 2018, en remplacement de Karel Jarolim, était à la fois un choix logique et une façon de satisfaire les supporters.

Battre l'Angleterre lors des éliminatoires de l'Euro 2020 a été l'un des moments forts de sa carrière jusqu'à présent.

LA STAR : TOMAS SOUCEK

Soucek a été titulaire à chaque match de West Ham en Premier League cette saison (sans jamais être remplac en cours de jeu !) et il est facile de comprendre pourquoi l’imposant milieu de terrain est si indispensable aux yeux de David Moyes, son entraîneur.

C'est un coureur infatigable qui est également une grande menace sur les coups de pied arrêtés.

Footballeur tchèque de l'année en 2019 et 2020, Soucek a réussi son premier triplé pour l'équipe nationale lors de la victoire 6-2 contre l'Estonie en mars dernier et est en train de devenir une véritable star dans son pays.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Vaclik

Coufal
Kalas
Celustka
Boril

Kral
Soucek

Masopust
Darida
Jankto

Schick

 LE GRAND ESPOIR : ADAM HLOZEK

A 18 ans, Hlozek est la sensation du Sparta Prague et le plus grand espoir de son pays. Et il y a toutes les chances que l'adolescent atteigne le niveau de ses glorieux prédécesseurs.

Prédateur remarquable dans la surface de réparation, il est également capable de jouer sur les deux ailes. Rapide et techniquement doué même s'il est très grand, celui qui a été intronisé au NXGN 2021 a tout pour briller. 

Hlozek a raté la majeure partie de la saison en raison d'une fracture métatarsienne. Mais Silhavy a été assez audacieux en le sélectionnant alors que son joueur n'a jusqu'à présent que deux sélections !

LE PROGRAMME

14 Juin
Ecosse vs République Tchèque
Hampden Park, Glasgow


18 June
Croatie vs République Tchèque
Hampden Park, Glasgow


22 Juin
République Tchèque vs Angleterre
Wembley Stadium, Londres

ANGLETERRE

Avant chaque phase finale les attentes élevées des supporters des Three Lions sont très élevées et c’est pourquoi la déception est immense après chaque contre-performance.

Cependant, cette fois-ci, il vaudrait peut-être mieux croire de tout cœur aux chances la sélection anglaise.

Gareth Southgate bénéficie d'une génération talentueuse : il a un attaquant de classe mondiale avec Harry Kane, de nombreux jeunes milieux de terrain et ailiers créatifs, en particulier avec Declan Rice. 

L'idée est de prouver qu’après avoir atteint les demi-finales de la Coupe du monde 2018 et de la Ligue des nations 2019, l’Angleterre peut faire encore mieux.

L'ENTRAINEUR : GARETH SOUTHGATE

Southgate a obtenu le poste de sélectionneur presque par accident après la tristement célèbre démission de Sam Allardyce en septembre 2016. Mais il est vite devenu évident que cet intérimaire devait être maintenu dans ses fonctions.

Pour Southgate la psychologie est plus importante que la tactique mais il a réussi à opérer un changement de génération sans problèmes majeurs.

Ses joueurs étaient les chouchous de la nation lors de la Coupe du monde 2018 et son équipe est aujourd'hui est beaucoup plus forte, grâce, notamment, à un meilleur banc de touche.

L'homme qui a raté le penalty fatidique lors de la défaite en demi-finale contre l'Allemagne lors de l'Euro 96 pourrait-il faire amende honorable 25 ans plus tard ?

LA STAR: HARRY KANE

Harry Kane est aujourd'hui indispensable à la sélection anglaise.

Il en est le capitaine, l'un des joueurs les plus expérimentés d'une équipe relativement jeune et son attaquant le plus dangereux.

Le joueur de Tottenham est polyvalent, capable de marquer dans n'importe quelle position et il est même capable d'évoluer en meneur de jeu.

Ridiculisé lors de l'Euro 2016 en étant désigné pour tirer les corners, le meilleur buteur de la Coupe du monde 2018 espère faire trembler les filets tout au long de l'été.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Pickford

James
Stones
Maguire
Chilwell

Bellingham
Rice
Mount

Sancho
Kane
Foden


LE GRAND ESPOIR : JUDE BELLINGHAM

Bellingham, qui a terminé cinquième du NXGN 2021, a fait des progrès énormes lors de sa première saison au Borussia Dortmund.

Il a été particulièrement impressionnant lorsque son équipe a été éliminée par Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions : après un but injustement refusé à l 'aller, il a scoré d'une magnifique frappe au retour.

Le troisième plus jeune joueur de l'histoire de la sélection anglaise est en passe de devenir une star, et il n'est pas impensable que le joueur de 17 ans devienne incontournable dès cet été.

 LE PROGRAMME

13 Juin
Angleterre vs Croatie
Wembley Stadium, Londres


18 Juin
Angleterre vs Ecosse
Wembley Stadium, Londres


22 Juin
République Tchèque vs Angleterre
Wembley Stadium, Londres

ÉCOSSE

Avec sa qualification pour son premier tournoi majeur depuis 1998, l'Ecosse nage en plein bonheur.

Mais son équipe est assez limitée et la qualification a été obtenue difficilement grâce à deux victoires aux tirs au but contre Israël et la Serbie en barrages de la Ligue des Nations.

Sauf que pour les supporters, le plus important est que la sélection participe au Championnat d'Europe et que le pays accueille deux matches à Glasgow.

Les résultats des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 ont été décevants et l'Écosse doit s'améliorer pour éviter d'être rapidement éliminée.

L'ENTRAINEUR : STEVE CLARKE

Légende de Chelsea en tant que joueur, Clarke a travaillé comme adjoint de José Mourinho et de Kenny Dalglish au début de sa carrière de manager.

Il a remplacé Alex McLeish en tant que sélectionneur de l'Écosse en mai 2019 après la désastreuse défaite 3-0 au Kazakhstan et s'est révélé être un bon motivateur avant les matches les plus importants.

L'homme de 57 ans préfère jouer avec trois arrières centraux, permettant à ses ailiers de se projeter offensivement aussi souvent que possible.

LA STAR : ANDY ROBERTSON

Toute bonne équipe écossaise a besoin d'une star de Liverpool et le capitaine actuel perpétue la tradition après le mythique Kenny Dalglish.

Étant passé de l'anonymat aux Queen's Park à vainqueur de la Ligue des champions et de la Premier League à Anfield, Robertson est également une source d'inspiration et un capitaine très respecté de la sélection écossaise.

Excellent passeur, il adore son rôle d’électron libre sur son côté pour l'Écosse. Tout comme la plupart de ses coéquipiers de Liverpool, il n'était pas à son meilleur niveau pendant la saison 2020-21.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Marshall

Hendry
Hanley
Tierney

O'Donnell
McTominay
McGregor
Robertson

McGinn
Fraser

Dykes

 LE GRAND ESPOIR : BILLY GILMOUR

L'Ecosse attendait depuis plusieurs années une pépite née au XXIe siècle.

Elle pense enfin la détenir avec Gilmour, un joueur très prometteur et formé à Chelsea depuis qu'il a rejoint le club en provenance des Rangers il y a quatre ans.

Le joueur de 19 ans, qui a été nommé sur la liste NXGN en 2020, est un meneur de jeu très doué et avec une magnifique vision de jeu. Il a impressionné lorsqu'on lui a donné des opportunités de jouer du côté de Stamford Bridge.

Il n’a pas eu trop de temps de jeu cependant, et la réticence de l’ancien entraîneur de Chelsea Frank Lampard à laisser Gilmour acquérir de l’expérience en prêt aurait pu nuire aux intérêts de l’Écosse.

LE PROGRAMME

14 Juin
Ecosse vs République Tchèque
Hampden Park, Glasgow


18 Juin
Angleterre vs Ecosse
Wembley Stadium, Londres


22 Juin
Croatie vs Ecosse
Hampden Park, Glasgow

GROUPE E

POLOGNE

Avec le meilleur attaquant du monde dans son effectif, la Pologne était présentée comme un outsider pour la victoire finale au Mondial 2018. Hélas, la Pologne a été éliminée au premier tour sans briller.

Si la qualification pour l’Euro 2021 a été acquise sans aucun problème au sein d’un groupe très abordable, le sélectionneur Jerzy Brzeczek a été limogé en janvier 2021 après une série de mauvais résultats en Ligue des nations.   

Reste maintenant à savoir si la Pologne sera capable de relever la tête afin de pouvoir mettre Robert Lewandowski dans les meilleures dispositions.

L'ENTRAINEUR : PAULO SOUSA

Si le limogeage de Jerzy Brzeczek n’était pas vraiment une surprise, la nomination de Paulo Sousa à sa place était totalement inattendue.

Excellent milieu de terrain pendant sa carrière de joueur (Benfica, Juve, Dortmund notamment), Paulo Sousa est un entraîneur globe-trotter puisqu’il a dirigé des clubs en Angleterre, Hongrie, Israël, Suisse, Italie, Chine et France. Il poursuit désormais son tour du monde avec la Pologne dont il est le deuxième sélectionneur étranger après le Néerlandais Leo Beenhakker.

La Pologne a donc fait un pari audacieux pour cet Euro en le choisissant mais on voit déjà sa patte sur l’équipe avec une défense à trois et sa volonté de bâtir un collectif pour faire briller Robert Lewandowski.

LA STAR : ROBERT LEWANDOWSKI

Joueur polonais le plus titré de tous les temps et meilleur buteur de l’histoire de sa sélection, Robert Lewandowski (32 ans) est comme le bon vin : il se bonifie année après année.

Celui qui aurait dû gagner le Ballon d’or 2020 après le triplé historique du Bayern est dans la forme de sa vie comme en atteste ses prestations cette saison durant laquelle il a battu le mythique record de 40 buts de Gerd Müller sur un championnat (41 buts en Bundesliga pour le Polonais).

Cependant, que ce soit lors de l’Euro 2016 ou lors du Mondial 2018, il n’a jamais brillé avec la Pologne lors d’une phase finale. Mais il compte bien se rattraper lors de l’Euro 2021 cet été.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Szczesny

Bereszynski
Helik
Glik
Bednarek
Rybus

Krychowiak
Moder
Zielinski

Lewandowski
Milik

 LE GRAND ESPOIR : KACPER KOZLOWSKI

Le brillant meneur de jeu du Pogon Szczecin était surpris de faire ses débuts internationaux en mars dernier à l’âge de 17 ans. Mais c’était amplement mérité.

Jouant en première division depuis l’âge de 15 ans, il est courtisé par les plus grands clubs européens et est déjà une star en Pologne : il est loué pour sa créativité, ses passes longues et précises ainsi que pour sa capacité à trouver le chemin des filets dans et en-dehors de la surface.  

Lors de cet Euro, Paulo Sousa devrait l’utiliser comme « joker de luxe » afin de ne pas le griller.

LE PROGRAMME

14 June
Pologne vs Slovaquie
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg


Espagne vs Poland
Estadio La Cartuja, Séville


23 June
Sweden vs Poland
Saint Petersburg Stadium, Saint-Pétersbourg

SLOVAQUIE

La Slovaquie a fait un énorme pari en virant son sélectionneur Pavel Hapal en plein milieu des barrages de la Ligue des nations en octobre mais cela s’est avéré payant ! La Slovaquie s’est en effet qualifiée pour l’Euro en éliminant l’Irlande du Nord après prolongation.

Si l’équipe possède de bons joueurs, elle enchaîne en revanche les contre-performances : elle a ainsi commencé les éliminatoires du Mondial 2022 avec des nuls contre Chypre et Malte et a souffert pour battre la Russie.

Si la presse locale avait salué le parcours de la Slovaquie lors de l’Euro 2016 (élimination en huitième de finale contre l’Allemagne), elle se montre sceptique quant aux chances de son équipe cet été. Mais avec moins d’attentes et de pression sur les épaules, les Slovaques n’ont rien à perdre, ce qui leur convient parfaitement.

L'ENTRAINEUR : STEFAN TARKOVIC

En quittant son poste de sélectionneur en 2018, Jan Kozak avait demandé à être remplacé par son adjoint, Stefan Tarkovic.

La Fédération slovaque en avait décidé autrement en choisissant Pavel Hapal tout en nommant Tarkovic au poste de Directeur technique national. Mais au bout d’un an, Tarkovic récupérait le poste de sélectionneur dans des conditions peu évidentes.

La qualification pour l’Euro était mal embarquée mais Tarkovic a su remobiliser ses troupes et lui redonner de la confiance. Mais après le succès de cette mission commando, une question demeure : sera-t-il à la hauteur pour diriger la Slovaquie lors de l’Euro ?

LA STAR : MAREK HAMSIK

Dans son pays, c’est une légende. Marek Hamsik est à la fois le recordman des sélections et le meilleur buteur de la « Repre ».

En 2019, il a rejoint la Chine après être devenu l’idole des supporters du Napoli, club pour lequel il a joué pendant 12 ans.

Mais pour assurer sa participation à l’Euro, il est revenu en Europe en s’engageant, à la surprise générale, avec Göteborg, en Suède. Bien qu’âgé de 33 ans, il aurait été difficile de voir la Slovaquie évoluer sans lui à l’Euro tant il est précieux au milieu de terrain.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE:

Dubravka

Pekarik
Vavro
Skriniar
Hancko

Hrosovsky
Kucka
Hamsik

Duda
Bozenik
Rusnak

LE GRAND ESPOIR : TOMAS SUSLOV

Attaquant polyvalent, ce gaucher qui joue souvent ailier droit a fait ses débuts en Eredivisie avec Groningue dans des circonstances particulières cette saison : il a remplacé Arjen Robben, blessé, revenu à l’intersaison dans son club formateur pour y terminer sa carrière.

A 18 ans, Suslov présente d’ailleurs le même profil que l’ancienne gloire batave : il est rapide et adore repiquer sur son bon pied avant de tirer au but.

Flamboyant en Eredivisie, Suslov a logiquement été convoqué en équipe nationale et a fait ses débuts internationaux en novembre dernier.

LE PROGRAMME

14 Juin
Pologne vs Slovaquie
Saint Petersbourg Stadium, Saint-Pétersbourg


18 Juin
Suède vs Slovaquie
Saint Petersburg Stadium, Saint-Pétersbourg


23 Juin
Slovaquie vs Espagne
Estadio La Cartuja, Séville

ESPAGNE

Les résultats de l'Espagne sont plutôt irréguliers depuis la Coupe du monde 2018, principalement parce qu'une abondance de bien au sein de l'équipe a empêché l'entraîneur Luis Enrique de trouver son onze de départ idéal.

Une telle instabilité a atteint son paroxysme lorsque le capitaine et vétéran Sergio Ramos a été laissé de côté après avoir lutté contre des blessures, tandis que le Français Aymeric Laporte, récemment naturalisé, a pris sa place dans une sélection qui ne comporte aucun joueur du Real Madrid.

Le onze de départ change donc fréquemment sous la direction de l’ancien coach de Barcelone, et il est impossible de savoir avant cet Euro quels joueurs seront titulaires. On peut ainsi supposer, par exemple, que Marcos Llorente, qui a excellé aux avant-postes pour l'Atletico de Madrid cette saison, soit utilisé en tant arrière droit de l'équipe nationale.

L'Espagne a l'air un peu instable et devra jouer comme elle l'a fait lorsqu’elle a démoli l'Allemagne sur le score de 6-0 en novembre, plutôt que lors de la défaite 1-0 en Ukraine un mois plus tôt.

L'ENTRAINEUR : LUIS ENRIQUE

Un entraîneur populaire ce qui n’a pas toujours été le cas de ses prédécesseurs à la tête de la sélection espagnole.

Agé de 51 ans, celui qui a mené le Barça à un superbe triplé en 2015, pour sa première saison à la tête du club, a pris en charge la Roja après l’échec de Fernando Hierro lors du Mondial 2018.

En tant que joueur, Luis Enrique avait pris part à l’Euro 96 et il avait été éliminé en quart de finale. Il espère cette fois aller plus loin dans la compétition.

LA STAR : THIAGO ALCANTARA

Considéré par beaucoup comme l'un des milieux de terrain les plus talentueux de sa génération, Thiago ne compte pourtant que 41 sélections avec l'Espagne à l'âge de 30 ans.

Alors qu'il était absolument indispensable avec la Rojita (les moins de 21 ans), remportant l'Euro en 2011 et 2013, il a curieusement peiné pour prendre ses marques et s’imposer avec la sélection A.

Le brillant milieu de terrain a terminé sa première saison à Liverpool assez fort et espère remporter un trophée international 27 ans après que son père, Mazinho, ait remporté la Coupe du monde avec le Brésil.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Simon

M.Llorente
Laporte
P.Torres
Alba

Rodri
Thiago
Pedri

F. Torres
Moreno
Olmo

 LE GRAND ESPOIR : PEDRI

Souvent comparé à Andrés Iniesta pour son style de jeu et son talent, Pedri a fait des débuts remarqués avec le Barça après s’être révélé en deuxième division à Las Palmas.

A 18 ans, celui que nous avons classé en 4e position du NXGN 2021, est devenu un titulaire habituel sous les ordres de Ronald Koeman, le coach du Barça et s’affirme jour après jour comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération.

LE PROGRAMME

14 Juin
Espagne vs Suède
Estadio La Cartuja, Séville


19 Juin
Espagne vs Pologne
Estadio La Cartuja, Séville


23 Juin
Slovaquie vs Espagne
Estadio La Cartuja, Séville

SUÈDE

La préparation de la Suède pour cet Euro n’a pas été de tout repos ! En mars, Zlatan Ibrahimovic faisait son retour en sélection avant de déclarer forfait pour l’Euro au mois de mai.

Le sélectionneur Janne Andersson avait pourtant construit une équipe performante en l’absence d’Ibrahimovic qui avait pris sa retraite internationale après l’Euro 2016. La Suède avait ainsi atteint les quarts de finale du Mondial 2018.

Dans un premier temps, Andersson avait affirmé qu’Ibrahimovic ne reviendrait pas en sélection. Mais après les mauvais résultats en Ligue des nations, il avait changé d’avis.

En l’absence d’Ibrahimovic, ses coéquipiers voudront désormais prouver qu’ils peuvent briller sans lui lors de cet Euro.

L'ENTRAINEUR : JANNE ANDERSSON

A 58 ans, Janne Andersson présente un profil atypique. Il n’a jamais été joueur professionnel et en tant qu’entraîneur, il a longtemps œuvré dans les divisions inférieures avant de diriger des clubs de l’élite suédoise.

Il a ainsi remporté le titre de champion en 2015 avec Norrköping ce qui lui a ouvert les portes de la sélection suédoise dont il a pris les commandes après l’Euro 2016.

Excellent formateur, Andersson est capable de tirer le meilleur d’un effectif et place toujours le collectif avant les individualités.

LA STAR : EMIL FORSBERG

En janvier 2015, Emil Forsberg avait surpris le football suédois en passant de Malmö au RB Leipzig qui évoluait en deuxième division allemande. Mais ce choix s’est avéré payant puisqu’il a grandement contribué à la promotion en Bundesliga de son club à l’issue de la saison 2015-2016.

Très affecté par la mort de son grand-père Lennart (qui avait été footballeur) à l’âge de 92 ans en septembre dernier, Emil Forsberg a petit à petit retrouvé la forme et il a effectué une très belle fin de saison.  

Principale arme offensive de la Suède, Forsberg est une légende dans son pays depuis qu’il a inscrit le but victorieux contre la Suisse lors des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018, permettant à son équipe d’atteindre les quarts de finale pour la première fois depuis le Mondial 1994.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Olsen

Lustig
Lindelof
Helander
Augustinsson

Claesson
Olsson
Larsson
Forsberg

Kulusevski
Isak

 LE GRAND ESPOIR : DEJAN KULUSEVSKI

Avant de faire son retour en sélection, Ibrahimovic passait son temps à critiquer Janne Andersson qui, selon lui, ne sélectionnait pas assez régulièrement Kulusevski.

L’attaquant âgé de 21 ans est promis à un bel avenir et peut jouer en tant qu’ailier ou en tant que deuxième attaquant.

La Juventus avait d’ailleurs versé 35 M€ à l’Atalanta pour s’attacher ses services en janvier 2020 et après de bons débuts avec la Vieille Dame il a connu plusieurs passages à vide.

La Suède espère le voir à son meilleur niveau cet été car il offre une large palette : il est rapide, technique et est un excellent créateur.

LE PROGRAMME

14 Juin
Espagne vs Suède
Estadio La Cartuja, Séville


18 Juin
Suède vs Slovaquie
Saint Petersbourg Stadium, Saint Petersbourg


23 Juin
Suède vs Pologne
Saint Petersbourg Stadium, St Petersbourg

GROUPE F

FRANCE

Les champions du monde ont fait preuve d'une stabilité remarquable depuis qu'ils ont soulevé la Coupe du monde au stade Loujniki en 2018. 

Solides derrière, comme il est de coutume avec Didier Deschamps, ils ne sont pas toujours aussi divertissants qu'ils peuvent l'être. Cependant, le potentiel est effrayant et l'effectif est particulièrement profond à tous les postes. 

Antoine Griezmann est de retour à un excellent niveau avec le FC Barcelone, et surtout, Didier Deschamps à décidé de rappeler Karim Benzema, après plus de cinq ans loin de la sélection pour l’attaquant du Real Madrid.

La France s'est inclinée en finale à domicile lors de l'Euro 2016, mais elle est définitivement l'un des grands favoris pour faire mieux cette fois-ci.

L'ENTRAINEUR : DIDIER DESCHAMPS

Il a remporté la Coupe du monde en tant que capitaine en 1998 et a également soulevé le trophée du championnat d'Europe en 2000. 

Il a ensuite remporté la Coupe du monde en tant qu'entraîneur en 2018, et veut maintenant réaliser un quadruplé incroyable, presque impensable. 

Sa tactique est peut-être parfois un peu trop prudente, et la France aurait pu mettre en œuvre un style plus excitant étant donné le talent dont elle dispose, mais à ce stade, il serait ridicule de remettre en question l'une des plus grandes figures de l'histoire du football.

LA STAR : N'GOLO KANTE

70% de la Terre est recouverte d'eau, le reste l’est par N'Golo Kanté. Cette affirmation est toujours vraie. Elle l’est peut-être même plus que jamais.

L'homme qui fut derrière le triomphe national de Leicester City en 2016 a sans doute amélioré son jeu ces derniers temps, en particulier dans le soutien qu’il apporte aux attaquants. Et sa saison à Chelsea a été assez spectaculaire, avec à la clé quelques performances exceptionnelles en demi-finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid.

Sur le plan tactique, l'homme aux innombrables poumons pourrait être beaucoup plus important pour le succès de la bande à Deschamps que son compère du milieu, Paul Pogba.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Lloris

Pavard
Varane
Kimpembe
Lucas Hernandez

Kante
Pogba

Coman
Griezmann
Mbappe

Benzema

 LE GRAND ESPOIR : KYLIAN MBAPPE

Il a remporté le prix du meilleur jeune joueur lors de la Coupe du monde, mais aujourd'hui, trois ans plus tard, le rapide joueur de 22 ans est une superstar reconnue. 

Sa vitesse inarrêtable, ses décisions intelligentes et son réalisme face au but font de l'homme du Paris Saint-Germain l'un des joueurs les plus beaux à regarder dans le football mondial.

Il est considéré comme un futur Ballon d'Or, et cela pourrait bien arriver cette année s'il guide la France vers un nouveau trophée.

LE PROGRAMME

15 Juin
France vs Allemagne
Fußball Arena München, Munich


19 Juin
Hongrie vs France
Puskás Aréna, Budapest


23 Juin
Portugal vs France
Puskás Aréna, Budapest

ALLEMAGNE

L'Euro 2020 sera la fête d'adieu de Joachim Löw, qui a annoncé en mars qu’il quitterait ses fonctions à l’issue du tournoi.

Le vainqueur de la Coupe du monde se retirera après le tournoi, et l'ambiance autour des performances et de la direction de l'équipe a considérablement changé après cette déclaration. 

Il y avait eu beaucoup de négativité en raison de la performance lamentable de l'Allemagne lors de la Coupe du monde 2018 et des échecs en Ligue des Nations - avec en particulier le naufrage en Espagne (6-0). 

La montée en puissance de la nouvelle génération ne s’est pas non plus déroulée comme prévu, la décision controversée de Low de ne plus appeler Thomas Müller, Mats Hummels et Jérôme Boateng s'étant retournée contre lui de manière spectaculaire. Au point de revenir - partiellement - dessus pour cet Euro.

Le passage de témoin générationnel ne s’est par ailleurs pas déroulé comme prévu non plus, puisque la décision controversée de Low de mettre à l’écart Thomas Muller, Mats Hummels et Jérôme Boateng a connu un revirement de situation incroyable.

Les critiques ont été impitoyables, mais l'atmosphère est différente maintenant et tout le monde va tirer dans la même direction avant l'arrivée de Hansi Flick après l'Euro.

L'ENTRAINEUR : JOACHIM LOW

L'homme de 61 ans restera dans les mémoires comme l'un des meilleurs entraîneurs d'équipes nationales de l'histoire du football. 

Low était l'homme responsable, en coulisses, des changements révolutionnaires mis en œuvre lors de la Coupe du monde 2006 en tant qu'assistant de Jurgen Klinsmann. 

Il a ensuite dirigé lui-même l'équipe pendant une décennie et demie, atteignant la finale de l'Euro 2008, les demi-finales de la Coupe du monde 2010 et remportant le trophée en 2014. 

Il aurait dû quitter ses fonctions plus tôt, mais les années difficiles finiront par être oubliées - surtout s'il gagne cet été.

LA STAR : MANUEL NEUER

Le gardien de but du Bayern Munich, âgé de 35 ans, est le capitaine et le leader de l'équipe, et il approche des 100 sélections. 

Il est une véritable légende, non seulement pour son magnifique jeu de jambes et son amour du jeu en dehors de la surface de réparation, mais aussi pour ses réflexes phénoménaux sur la ligne, qui ont toujours été encore plus importants. 

De retour à son meilleur niveau après avoir récupéré de diverses blessures, il a joué un rôle énorme dans le triplé historique du Bayern en 2020. 

Il est question d'une retraite de l'équipe nationale après le tournoi.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Neuer

Klostermann
Hummels
Rudiger
Gosens

Kroos
Kimmich
Goretzka

Sane
Muller
Gnabry

 LE GRAND ESPOIR : JAMAL MUSIALA

En juin 2020, Musiala fait ses débuts avec l’équipe réserve du Bayern Munich en troisième division. En juin 2021, il pourrait être la vedette du championnat d'Europe. 

L'ascension de Musiala est fulgurante, et le jeune homme de 18 ans pourrait rapidement devenir l'un des meilleurs joueurs de sa génération. 

Le milieu de terrain est exceptionnellement fort dans les petits espaces, et sa prise de décision est impressionnante pour son jeune âge. 

Né en Allemagne et formé à Chelsea, il a représenté l'Angleterre dans les catégories de jeunes avant que Low et Flick, l'entraîneur du Bayern, ne le persuadent de faire le grand saut vers la Mannschaft.

LE PROGRAMME

15 Juin
France vs Allemagne
Fußball Arena München, Munich


19 Juin
Portugal vs Allemagne
Fußball Arena München, Munich


23 Juin
Allemagne vs Hongrie
Fußball Arena München, Munich

HONGRIE

Après avoir échoué lors des qualifications traditionnelles pour l'Euro 2020, la Hongrie s'est vue octroyée une nouvelle chance d'atteindre le tournoi par le biais des barrages de la Ligue des Nations, et a réussi à battre les grands favoris, l'Islande, grâce à deux buts très tardifs.

Maintenant, avec deux de leurs matchs qui se déroulent à Budapest, les fans sont excités.

L'équipe n'a absolument rien à perdre après avoir hérité du Portugal, de la France et de l'Allemagne lors du tirage au sort - et cette attitude insouciante lui a permis d'atteindre les huitièmes de finale de l'Euro 2016.

Malheureusement, le manque de progrès au cours des cinq dernières années signifie qu'une nouvelle performance est extrêmement improbable.

L'ENTRAINEUR : MARCO ROSSI

Ayant étudié sous la direction de Mircea Lucescu et Sven-Goran Eriksson en tant que joueur, il n'est pas surprenant que Rossi soit devenu un bon entraîneur. 

Il connaît parfaitement le football hongrois après avoir travaillé à Budapest Honved et remporté le titre de champion en 2017. 

Son approche plutôt conservatrice et prudente convient bien car la Hongrie est généralement un outsider - et manque de toute façon d'attaquants de qualité. 

En bref, l'Italien est une figure populaire auprès des fans.

LA STAR : PETER GULACSI

La carrière de Gulacsi a commencé aux Bulls of Hereford United en 2008-09 et son prêt à Liverpool n'a pas été un énorme succès. Cependant, sa carrière ultérieure est entièrement consacrée à Red Bull – d'abord à Salzbourg, puis six saisons à Leipzig. 

Il s'est imposé comme l'un des tous meilleurs et les plus fiables gardiens de but de la Bundesliga et est un magnifique héritier du légendaire Gabor Kiraly pour l'équipe nationale.

En fait, malgré l'absence du célèbre pantalon gris, il est un bien meilleur dernier rempart.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE :

Gulacsi

Lang
Orban
Attila Szalai

Nego
Kalmar
Nagy
Kleinheisler
Hangya

Adam Szalai
Sallai

LE GRAND ESPOIR : ATTILA SZALAI 

Le défenseur central de 23 ans a fait une impression très positive depuis son arrivée surprenante à Fenerbache en janvier, et est rapidement devenu l'un des défenseurs dont on parle le plus en Turquie.

Robuste et fort dans les airs, il est également assez bon avec le ballon, possédant un ecellent pied gauche.

Leicester, West Ham et Newcastle ont déjà été mentionnés comme prétendants potentiels cet été, et de nombreux superviseurs seraient très curieux de voir Szalai en action contre la France, le Portugal et l'Allemagne.

LE PROGRAMME

15 Juin
Hongrie vs Portugal
Puskás Aréna, Budapest


19 Juin
Hongrie vs France
Puskás Aréna, Budapest


23 Juin
Allemagne vs Hongrie
Fußball Arena München - Munich

PORTUGAL

Le Portugal est l'une des équipes nationales les plus performantes de ces dernières années ; les champions de l'Euro 2016 ont remporté la première édition de la Ligue des Nations et sont devenus encore plus forts depuis leur triomphe en France, avec Bruno Fernandes, Bernardo Silva et Ruben Dias qui sont devenus des stars de classe mondiale. 

Il existe de nombreuses options solides à presque tous les postes, et même le choix d'une liste de 26 joueurs pour le tournoi semble assez délicat. Plusieurs joueurs de grand talent doivent être écartés. 

Forts en défense et très excitants en attaque, les tenants du titre joueront certainement un meilleur football qu'il y a cinq ans. 

Ils pourraient bien être l'équipe à battre.

L'ENTRAINEUR : FERNANDO SANTOS

En poste depuis 2014, le rigoureux tacticien est le sélectionneur du Portugal resté le plus longtemps à la tête de la sélection, et il est pratiquement intouchable depuis qu'il a remporté le trophée en 2016. 

Après avoir dirigé avec succès la Grèce lors de l'Euro 2012, Santos s'apprête à vivre son troisième championnat d'Europe d'affilée. 

Son style n'est peut-être pas le plus agréable, mais l'homme de 66 ans est la figure d'autorité ultime ; le genre de personnage nécessaire pour prendre soin de toutes les stars de son vestiaire. 

Très instruit, il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en électricité et en télécommunications, qu'il a étudié pendant sa carrière de joueur.

LA STAR : CRISTIANO RONALDO

Même à l'âge de 36 ans, l'un des plus grands joueurs de tous les temps est encore en pleine forme. 

Même au cours d'une saison relativement décevante à la Juventus, il a marqué en moyenne près d'un but par match. 

Ronaldo est un compétiteur unique et, après être devenu le deuxième joueur à marquer plus de 100 buts internationaux, il rêve de battre le record d'Ali Daei (109 buts) cet été. 

Cristiano s'est blessé de façon spectaculaire au début de la finale de 2016 et aspire cette fois à terminer les 90 minutes à Wembley le 11 juillet.

LE ONZE DE DÉPART PROBABLE

Rui Patricio

Cancelo
Pepe
Ruben Dias
Nuno Mendes

Danilo
Moutinho
Fernandes

Bernardo Silva
Ronaldo
Felix

 LE GRAND ESPOIR : NUNO MENDES

Le Sporting C.P. a remporté cette saison son premier titre de champion depuis 2002, et il est symbolique que l'une des plus grandes vedettes du spectacle soit un joueur du centre de formation né cette année-là. 

Nuno Mendes fêtera son 19e anniversaire pendant l'Euro, et sa première saison complète avec les Lions a été exceptionnelle.

Fort dans les tacles et dangereux en attaque, le latéral gauche a été si bon qu'il est désormais favori pour être titulaire de l'équipe nationale cet été.

LE PROGRAMME

15 Juin
Hongrie vs Portugal
Puskás Aréna, Budapest


19 Juin
Portugal vs Allemagne
Fußball Arena München, Munich


23 Juin
Portugal vs France
Puskás Aréna, Budapest

PHASE A ELIMINATION DIRECTE

ANCIENS LAURÉATS

2016
PORTUGAL


2012
ESPAGNE


2008
ESPAGNE


2004
GRÈCE


2000
FRANCE


1996
ALLEMAGNE


1992
DANEMARK


1988
PAYS-BAS

1984
FRANCE


1980
RFA


1976
TCHÉCOSLOVAQUIE


1972
RFA


1968
ITALIE


1964
ESPAGNE


1960
URSS