West Ham, Samir Nasri incertain sur son futur : "Il me reste sept matches"

Commentaires()
Getty Images
Arrivé au mois de janvier, le meneur de jeu français a retrouvé du temps de jeu avec West Ham. Il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait.

De retour sur les terrains depuis janvier avec West Ham après un an et demi d'absence et une suspension pour dopage, Samir Nasri devait prouver qu'il n'a rien perdu de son talent pour espérer continuer l'aventure avec le club londonien la saison prochaine. L'ancien international français avait seulement eu le droit à un contrat de six mois et sera donc libre dès l'été prochain. Après des débuts prometteurs, Samir Nasri a été gêné par une blessure au pied

L'ancien ailier de Manchester City a seulement joué trois rencontres avant d'être écarté des terrains. Après avoir manqué plusieurs rencontres, Samir Nasri a fait son retour au meilleur moment à l'approche du sprint final. Le milieu de terrain français a rejoué le week-end dernier contre Huddersfield et a livré une belle copie. Samir Nasri a évoqué son avenir, après la rencontre, et ne sait pas encore de quoi il sera fait.

L'article continue ci-dessous

"C'était bien d'aider face à Huddersfield"

120119 West Ham Arsenal Manuel Pellegrini Samir Nasri

"Je ne sais pas pour mon avenir. Le plus important pour moi était de revenir, ce que j'ai fait en janvier. Ensuite, je me suis blessé parce que je n’étais pas habitué à jouer semaine après semaine, alors que je n’étais plus dans le football depuis si longtemps. Maintenant, l'entraîneur prend son temps avec moi. Il me reste sept matches et je veux juste jouer sans blessure, puis nous allons nous asseoir et voir ce qui va suivre", a analysé Samir Nasri.

Il est revenu sur le succès fou contre Huddersfield : "Je pense que c'était un jeu fou. Parfois, vous pouvez être complaisant lorsque vous jouez contre une équipe qui est en bas du classement. Lorsque vous concédez un ou deux buts, il est difficile de réagir à moins d’apporter des changements. C'est ce que le manager a fait. Chicharito a marqué deux buts et j'ai aidé alors c'était bien. C'est un chasseur - vous devez mettre le ballon dans la surface. Il est vraiment intelligent, "sournois" si vous voulez".

Samir Nasri a encensé le néo-international anglais, son coéquipier, Declan Rice, une des révélations de la saison : "Quand tu es jeune, ton jeu n’est pas parfait et il va s’améliorer. Pour moi, sa plus grande faiblesse, si nous voulons trouver une faiblesse, est qu’il doit avancer plus vers l'avant quand il reçoit le ballon. Défensivement, c'est une bête et quand il faut tacler c'est aussi une bête. Je suis vraiment impressionné par lui".

Fermer