Wayne Rooney arrêté pour ivresse publique ?

Commentaires()
Getty Images
Wayne Rooney aurait été arrêté à Washington, aux États-Unis, dans un état d’ébriété et proférant des injures selon la presse locale.

Des nouvelles de Wayne Rooney et pas forcément celles qu'on attendait de la part de l'ancien joueur de Manchester United. Le joueur anglais de DC United avait été arrêté le 16 décembre dernier. Rooney aurait ensuite dû payer une amende.

Les faits se seraient déroulés dans un aéroport de Virginie où Rooney se serait trouvé en état d’ivresse dans un lieu public et aurait blasphémé.

L'article continue ci-dessous

On apprend également, toujours selon des sources américaines, mais aussi anglaises, qu'une audience devait avoir lieu le 24 janvier, mais a été levée depuis comme l'a indiqué le Mirror. On apprend aussi que le Britannique a réglé son amende de... 25 dollars.

Contacté par Goal, le club de D.C. United, actuel employeur de Rooney, a refusé de commenter les "rapports de presse" : "Nous comprenons l'intérêt des médias pour cette situation, mais nous croyons  qu'il s'agit d'un sujet privé pour Wayne et nous allons gérer cela en interne. Nous n'avons pas d'autres commentaires".

Recruté en juillet dernier par D.C. United, le vétéran de 33 ans a mentionné en novembre dernier qu’il souhaitait terminer sa carrière aux États-Unis.

Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Prochain article:
AS Monaco - Jovetic de nouveau blessé
Fermer