Wahbi Khazri : "A Saint Etienne, j'ai senti l'envie de tout le monde de m'avoir"

Commentaires()
Getty Images
Présenté aux médias ce vendredi au centre d'entraînement de l'Etrat, Wahbi Khazri a fait part de sa satisfaction de rejoindre l'AS Saint-Etienne.

C'est un feuilleton qui a tenu en haleine le joueur, les dirigeants et l'ensemble supporters de l'AS Saint-Etienne pendant plusieurs semaines qui s'est officiellement épilogué ce vendredi après-midi, au centre d'entraînement de l'Etrat. Et pour cause, l'international tunisien est apparu face aux médias avec un maillot de l'ASSE, floqué de son nom accompagné d'un flatteur numéro 10, comme pour mettre un point final à des semaines de tractations acharnées, marquées par plusieurs rebondissements dans le dossier.

Désormais lié au club du Forez pour les quatre prochaines saisons, le joueur qui avait été prêté à Rennes par Sunderland la saison dernière s'apprête à connaître un quatrième club de Ligue 1 à seulement 27 ans, lui qui a aussi porté les couleurs de Bordeaux et du SC Bastia. Mais d'après ses propos, porter celui des Verts revêt un caractère particulier. "J'ai hâte de découvrir l'ambiance de Geoffroy Guichard. Porter le maillot de l'ASSE est quelque chose d'excitant. J'ai hâte de débuter la compétition", a-t'il déclaré, lui dont on connait le tempérament de guerrier, qui devrait être apprécié par le Chaudron.

"Saint Étienne est un grand club. Le coach a un discours qui est passionnant. L'ASSE est l'un des plus grands clubs du football français. Quand ce club-là vous veut et que le coach aussi, ça vous aide à choisir. Mon coeur a penché pour Saint-Etienne", a ensuite ajouté celui qui a coûté près de 7 millions d'euros hors éventuels bonus à son nouveau club.  

"Mon but, c'est de me dire que je progresse individuellement et que j'aide mon club."

Après une courte mais réussie expérience au Stade Rennais durant laquelle il s'est imposé comme un leader dans une équipe qualifiée pour la Coupe d'Europe au terme de la saison, bien aidée par ses 9 buts inscrits en championnat, c'est un Wahbi Khazri en pleine confiance qui pose ses valises dans le Forez, lui qui a aussi beaucoup appris en Russie

"La Coupe du Monde ? C'était un super évènement. Jouer contre des joueurs comme Hazard ou Lukaku, ça donne envie de progresser pour aller les titiller. Mon but, c'est de me dire que je progresse individuellement et que j'aide mon club", a affirmé l'auteur de 2 buts pour la Tunisie durant ce Mondial. 

Un discours ambitieux, qui fait écho à celui de Frédéric Paquet, le directeur général des Verts, présent à ses côtés lors de cette présentation aux médias. "La venue de Wahbi était une volonté de la part de l'ensemble du club. On connait sa qualité. On est très content de l'avoir chez nous", s'est félicité le dirigeant. Avant d'évoquer brièvement la suite du mercato stéphanois, assez calme dans le sens des arrivées et ce malgré de nombreux départs.

"Le transfert de Khazri n'a pas d'incidence sur les autres dossiers. On avance doucement mais on avance. C'est un mercato est un peu lent. On va étoffer le groupe qui est encore un peu léger. On cherche dans le secteur offensif et défensif", a-t'il indiqué. Si les noms de Rémy Cabella et de Majeed Waris reviennent avec insistance côté stéphanois, les signatures de Wahbi Khazri et Mathieu Debuchy, constituent déjà une belle rampe de lancement. 

Fermer