VIDEO - Tiémoué Bakayoko : "Il y a la place pour remplir les objectifs fixés"

Commentaires()
De retour à Monaco deux ans après le titre remporté en 2017, Tiémoué Bakayoko estime qu'en poursuivant sur cette dynamique, l'ASM peut viser haut.

Arrivé dans les derniers instants du mercato estival au sein d'une équipe de l'AS Monaco en proie à la crise, Tiémoué Bakayoko n'est pas innocent au retour en forme du club du Rocher, lui qui, après des expériences mouvementées à Chelsea et Milan, apporte une solidité retrouvée à l'entrejeu de la formation entraînée par Leonardo. De retour deux ans après son titre de Champion de France remporté en 2017, le Français se veut confiant pour la suite de la saison. 

En effet, le puissant milieu de terrain était présent en conférence de presse ce jeudi, à la veille d'une rencontre compliquée sur la pelouse de Montpellier, en ouverture de la 9ème journée de Ligue 1. Et selon lui, l'AS Monaco peut désormais regarder vers l'avant, à condition de tirer les leçons des dernières semaines. 

"Le plus important c’était de démarrer un cycle positif"

"Il y a la place pour remplir les objectifs fixés. Mais ça va vite dans les deux sens. Il faut prendre match par match, les équipes sont proches les unes des autres. Il faudra rester costaud. C’est à la fin qu’on fera les comptes. Au début de saison, il y avait encore ce manque de confiance dû à l’année passé. Le plus important c’était de démarrer un cycle positif", a notamment confié Tiémoué Bakayoko, avant de tenter d'expliquer les raisons de ces progrès. ​

"Le fait de passer à cinq défenseurs rassure. Contre Marseille on perd mais on fait des bonnes choses dans l’ensemble. On a gagné deux matchs de suite grâce au travail de chacun", a ajouté celui qui se dit plus mature qu'il ne l'était il y a deux ans. "J’ai beaucoup évolué, je suis devenu père. Les prêts dans les autres clubs m’ont aidé à me construire. Ça m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui. Il faut toujours avancer. J’ai toujours su que pour progresser, il fallait travailler dur et être bien dans son corps."

Avec un Tiémoué Bakayoko à son meilleur niveau et une doublette d'attaque composé de Wissam Ben Yedder et Islam Slimani au même niveau que lors des derniers matches, l'AS Monaco peut en effet espérer remonter au classement. Mais attention, sur le Rocher, l'équilibre demeure fragile. 

Fermer