VIDEO - Monaco, Jardim : "Je pense rester, mais ce n'est pas moi qui décide"

Commentaires()
Après avoir maintenu l'AS Monaco, l'entraîneur portugais a évoqué son avenir à la tête du club mais aussi la fin de saison et le maintien.

Revenu au mois de janvier, Leonardo Jardim a atteint sa mission. Cela n'a pas été facile, loin de là, mais l'AS Monaco a bel et bien obtenu son maintien en Ligue 1 et jouera de nouveau dans l'élite du football français la saison prochaine. Les Monégasques se sont inclinés lors de la dernière journée de championnat face au rival niçois, mais ont profité du faux-pas de Caen pour assurer leur maintien directement, sans passer par la case barrage.

Soulagé après la rencontre, Leonardo Jardim a été interrogé sur son avenir. L'entraîneur portugais a notamment été cité du côté de l'Olympique de Marseille comme l'un des potentiels successeurs de Rudi Garcia, mais il souhaite avant tout continuer sur le Rocher dans le projet de l'AS Monaco : "Il me reste deux ans de contrat. J'ai signé et j'ai pris un risque. Maintenant qu'on est sauvé, je pense que oui (je reste). Même si ce n'est pas moi qui décide au final".

LEONARDO JARDIM

Invité à commenter le marché des transferts estival, l'entraîneur de l'AS Monaco a d'ores et déjà annoncé qu'il faudrait un dégraissage dans son effectif afin d'y voir un peu plus clair et avant d'envisager ajouter de nouveaux joueurs à son équipe : "Plus que de prendre des joueurs, il va falloir en faire partir. Car on a plus de 72 joueurs sous contrat. C'est beaucoup". L'AS Monaco va donc devoir vendre, ce qu'il sait bien faire, avant d'acheter.

Leonardo Jardim est revenu sur la folle saison de l'ASM : "C'est vrai, cette saison reste très dure pour tout le monde. Pas seulement pour moi, qui ai profité de trois mois dehors (ndlr limogé en octobre et revenu en janvier). Je suis très soulagé et très content. En janvier, je suis revenu sur le côté émotionnel, parce que j'aime ce club, j'habite à Monaco et parce que le président m'a appelé directement. Je suis content d'avoir atteint notre objectif malgré la défaite".

"Monaco reste en Ligue 1. À titre personnel, je ne suis jamais descendu, je ne voulais pas connaître la relégation. La saison prochaine ? On ne l'a pas beaucoup préparée. Il faut beaucoup réfléchir sur cette année, ne pas faire les mêmes erreurs, ne faut pas annoncer une équipe pour jouer le podium quand elle n'a pas le niveau pour le faire", a ajouté l'entraîneur portugais de l'AS Monaco. Le club du Rocher a du pain sur la planche pour ne pas revivre une telle saison.

Fermer