News Résultats en direct
Ligue des champions

Avec ses deux boulettes, Lorius Karius a sombré et fait sombrer Liverpool

22:23 UTC+2 26/05/2018
Loris Karius FC Liverpool Real Madrid
Loris Karius, le gardien de Liverpool, a fait basculer la finale à travers deux bévues monumentales. Indigne d'un gardien de ce niveau.

La hantise de tout gardien est de commettre une erreur qui coute cher à son équipe. Il se sent alors seul au monde en constatant les dégâts provoqués. Alors qu'en est-il lorsqu'il y a en deux pour le prix d'une et, de surcroit, provoquées en finale de la plus prestigieuse des compétitions. C'est le cauchemar qu'a connu ce samedi Loris Karius, le malheureux gardien de Liverpool.

A la 51e minute de cette finale de C1 contre le Real Madrid, et alors qu'il n'avait jusqu'ici pratiquement rien eu à faire, le dernier rempart allemand s'est totalement manqué sur une relance à la main. Alors qu'il pouvait dégager tranquillement, il s'est précipité et a voulu servir un coéquipier alors que Karim Benzema rodait autour de lui. Une boulette qui fut lourdement sanctionnée puisqu'en grand attaquant qu'il s'est, le Français s'est montré opportuniste et a intercepté le ballon. Il a mis le pied en opposition et cela a suffi pour contrer le cuir dans les filets des Anglais.

En voyant le ballon franchir la ligne, Karius ne croyait pas ses yeux. Et il a même pensé, ou alors donné l'impression de le faire, qu'il y avait hors-jeu et que le but allait être invalidé. Mais l'arbitre serbe de la partie, Mr Mazic, l'a bien comptabilisé. Et à juste titre. Car si Benzema se trouvait hors-jeu sur l'action précédant le but, Liverpool avait bénéficié d'un avantage et il n'y avait aucune raison pour que le jeu soit interrompu.

L'ancien portier de Mayence était alors au fond du trou, mais au bout de ses peines. Car, en fin de match, il s'est de nouveau troué. Après avoir encaissé un but sublime de Gareth Bale et sur lequel il ne pouvait pas faire grand-chose, il a de nouveau affiché son énorme fragilité en commettant une erreur de main sur un autre tir lointain du Gallois. Il a manqué son intervention et le ballon lui a de niveau glissé entre les mains pour finir au fond. Le désastre était à son comble pour Karius, pour Liverpool et aussi pour tout le peuple rouge.

Avec ces deux erreurs monumentales, Karius relance le débat concernant le problème des gardiens à Liverpool. Et, il le fait au plus mauvais moment possible. Non seulement, il risque de perdre sa place dans le onze de départ, mais ses deux impairs pourraiten bien le poursuivre comme un boulet comme le reste de sa carrière. A l'instar de ce qu'a connu un certain Arconada -le malheureux gardien espagnol de la finale de l'Euro 84-, il risque de ne pas s'en remettre.