Vers la fin des transferts pharaoniques en Chine ? La CSL instaure un plafond salarial

Commentaires()
Getty Images
Devant la surenchère des transferts et des salaires en Chine, des mesures ont été prises, avec un plafond salarial en place dès janvier 2019.

La Chinese Football Association (CFA) a annoncé une série de mesures restrictives qui seront mises en place pour tous les clubs professionnels à partir du premier janvier 2019 avec, notamment, la mise en place d'un plafond salarial.

Les clubs qui auront le plus à ajuster leur train de vie sont les clubs de Chinese Super League, la première division chinoise, qui a tant fait parler d'elle en proposant des salaires mirobolants aux joueurs et en payant des indemnités de transfert pharaoniques aux clubs ces dernières années.

L'article continue ci-dessous

La CSL sera très impactée, puisque ses clubs ne pourront plus dépenser plus de 152 millions d'euros par saison à partir de 2019. Et les salaires des joueurs locaux de clubs chinois ne pourront plus excéder les 1.2 millions d'euros par saison (10 millions RMB). Même si les internationaux chinois pourront toucher légèrement plus (12 millions RMB).

À noter tout de même que ces changements ne s'appliqueront qu'aux contrats signés après le 1er janvier 2019.

 

Fermer