Une équipe remaniée avec les non-sélectionnés, un PSG faible d'intensité...Les 3 choses à retenir de Caen-PSG (0-0)

Commentaires()
Gettyimages
Grâce à un score vierge (0-0) et à la victoire de Toulouse au même moment, le PSG a permis à Caen de se maintenir en Ligue 1.

La dernière fois que le PSG est resté muet lors d'une rencontre c'était....lors de la dernière journée. Après le titre de champions, la motivation a quitté les Parisiens, par manque d'enjeu. C'est encore cette physionomie à laquelle nous avons eu le droit du côté des hommes d'Emery. Pourtant les Caennais jouaient gros : une relégation ou un maintien dans l'élite. Mais cette saison, un nul est synonyme de victoire face aux ogres parisiens. Le dernier match de la saison sera donc ponctué par un score vierge, au Stade Michel d'Ornano, mais qui a ravi les supporters normands. 

Des joueurs privés de Coupe du Monde alignés : 

Pour cette ultime rencontre de la saison (et ultime pour Unai Emery en tant qu'entraineur du PSG), le Basque a préféré éviter de faire revivre l'épisode Dani Alves. Le Brésilien est sorti sur blessure à la 85è minute au Stade de France lors de la finale de Coupe de France face aux Herbiers. Une situation qui le prive désormais du Mondial. C'est la raison pour laquelle il a aligné certains joueurs non appelés par leur sélection ou dont leur équipe nationale ne dispute pas la Coupe du Monde : Nkunku, Weah (qui compte sa première titularisation ce samedi soir), Pastore, Diarra, Motta. Rabiot, lui, est réserviste en Equipe de France tandis que Berchiche, dont la liste espagnole ne sortira que ce lundi a peu de chances d'y voir son nom. 

L'article continue ci-dessous

Un manque d'intensité et d'agressivité  : 

Le PSG n'a pas livré sa meilleure performance au stade Michel d'Ornano. Avec la victoire de Toulouse face à Guingamp, les Normands n'avaient besoin que d'un nul pour se maintenir en Ligue 1. Pourtant, ils auraient pu faire beaucoup mieux au vu de la prestation parisienne. Ce n'est pas l'envie que leur manquait : ils ont tenté et cadré plus de tirs que les visiteurs du soir (8 pour 4 contre 7 pour 2 cadrés seulement pour le PSG). Ils ont même montré plus d'agressivité lors des duels en seconde période avec 50,6% de gagnés. Pourtant les hommes d'Emery avaient clairement plus de possession ce qui aurait dû offrir moins d'opportunités pour les Caennais. Avec ses 2 tacles, ses 2 interceptions et ses 9 ballons récupérés (meilleur totaux de la partie), Rabiot avait clairement un message à faire passer au sélectionneur. 

La stat Opta : 

Caen est resté muet lors de ses 4 dernières réceptions de Paris en Ligue 1, sa pire série sur ses terres face à cet adversaire dans l’élite.

Sabrina Belalmi, au Stade Michel d'Ornano 

Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Prochain article:
AS Monaco - Jovetic de nouveau blessé
Fermer