Unai Emery : "Les déclarations de Neymar sur Lucas ? C'est normal ! "

Commentaires()
Getty Images
Unai Emery était en conférence avant le déplacement à Lille, pour la 23è journée de L1. L'occasion de revenir sur les déclarations de Neymar.

Le point médical sur le groupe 

"Thiago Motta s'entraine seul sur le terrain. Draxler a encore des douleurs, j'espère qu'il pourra s'entrainer aujourd'hui. Dani Alves revient de suspension aussi. Neymar a reçu un coup et ne s'est pas entrainé mais j'espère qu'il ira bien aujourd'hui. Thiago Silva s'est entrainé et on verra aussi aujourd'hui. Avec trois matches par semaine, nous avons besoin de tous nos joueurs."

Valverde : "Il faut laisser Messi respirer"

Sur la rencontre face à Lille

"Les attentes de Lille ont été modifiées en cours de saison. Ils ont changé de coach. Ce sont les mêmes joueurs mais avec une mentalité différente. Ils ont besoin des points pour le classement dans le championnat mais nous aussi. Quand nous jouons à l'extérieur c'est difficile mais nous continuons notre chemin pour maintenir notre avantage". 

Le mental à l'extérieur sur les débuts de matches

"Il faut que nous maintenions notre personnalité et notre performance que ce soit à domicile ou à l'extérieur. On peut avoir 100 matches à l'extérieur, je préfère avoir quelques matches à domicile. Tous les voyages nous fatiguent plus et l'exigence à l'extérieur est plus grande. Nous apprenons pour avoir de meilleurs systèmes tactiques mais aussi psychologiques". 

Sur le turnover 

"Si tu reposes quatre joueurs, tu peux penser que c'est une bonne chose mais parfois ça ne l'est pas. Car ça permet de maintenir le rythme. Mais il y a aussi un risque de blessure quand il y a plus de matches. Je vais analyser les minutes jouées de chaque joueur. Le plus important c'est la concurrence, l'exigence et la performance des joueurs". 

Angel Di Maria PSG Montpellier Ligue 1 27012018

Sur le rôle de sentinelle à Madrid

"Il reste 3 matches et c'est beaucoup pour entrainer mes joueurs à ce poste. Je suis content du rôle de Giovani Lo Celso. Lassana Diarra se tient prêt à jouer tous les matches aussi, il a une bonne mentalité. Thiago Motta, il reste quasiment deux semaines, on verra comment il évolue. Adrien (Rabiot) peut jouer aussi si l'équipe a besoin de lui à ce poste. Mais il est bon en n°8, c'est son poste de prédilection"

"Lassana Diarra va bien mais ça faisait longtemps qu'il n'avait pas joué avant Rennes. Quand on voit le respect que les adversaires qu'ils ont pour lui, tu sais que c'est un joueur d'expérience. Le travail avec le groupe est important, il s'est beaucoup entrainé individuellement. Il n'était pas prévu à la base pour le match à Rennes, il a joué 10 minutes plus tôt que ce que nous avions prévu". 

Sur la relation avec Neymar

"Je le connais d'Espagne, je sais comment il joue. Il est spécial. Il a dû s'adapter quand il est venu l'été dernier. Quand il joue c'est un spectacle. Il est intelligent il sait qu'il peut aider l'équipe. Nous avons une relation normale entre coach et joueur". 

Unai Emery Neymar PSG Ligue 1

L'article continue ci-dessous

"Les déclarations de Neymar sur Lucas sont normales. C'est son ami, ils ont aussi joué ensemble en équipe nationale. C'est naturel. Le plus important c'est que Lucas est plein de qualité mais il a besoin d'être titulaire et c'était mieux pour lui qu'il parte. Je crois que c'est un bon choix qu'il soit parti à Tottenham, il sera sûrement titulaire et pourra démontrer ses qualités. Neymar préférait qu'il reste ici mais c'était le bon moment pour lui de partir. Il a écrit une belle histoire avec le club, il l'a aidé à grandir". 

Angel Di Maria 

"J'ai une expérience en tant que coach. Ce qui est important c'est le XI sur le terrain mais c'est aussi très important de voir ceux qui sont sur le banc, qu'ils sont prêt à jouer. On peut gagner avec le XI mais on gagner également avec les remplaçants. Si c'est un problème pour moi d'avoir trop de choix en attaque, c'est une bonne chose pour l'équipe. J'ai besoin de joueurs énervés sur le banc, qui ont envie de jouer pour qu'ils puissent démontrer qu'ils sont compétiteurs une fois sur le terrain". 

Sabrina Belalmi, au Camp des Loges 

Fermer