Un dirigeant de Manchester City dément la signature de Guardiola à la Juventus

Commentaires()
Getty Images
Un dirigeant de Manchester City a coupé court à la rumeur qui envoie Pep Guardiola à la Juventus.

Une rumeur de mercato fait la une de tous les médias ce jeudi. Celle qui fait état d'un engagement de Pep Guardiola avec la Juventus de Turin à partir de cet été. L'agence italienne AGI a même fait savoir que les contours de ce deal étaient ficelés et que le technicien catalan rallierait le Piémont pour un contrat qui pèserait environ 100M€.

Cette information est-elle fondée ? Le doute est permis, car il n'y a généralement pas de fumée sans feu. Toutefois, du côté de City, on est convaincu qu'il s'agit d'une pure invention. Alberto Galassi, avocat du club anglais et qui siège aussi au sein du comité exécutif du club, a affirmé qu'il n'y a rien de vrai dans ce qui a été dévoilé par la presse transalpine.

"Ce sont des mensonges"

"En tant que conseiller, j'ai été surpris de lire ces immenses bêtises. Il est notre coach, il veut rester avec nous. Il ne comprend pas d'ailleurs pourquoi on ne l'écoute pas (quand il dit qu'il veut rester à City, ndlr). Ce sont des mensonges", a tonné Galassi dans une intervention à Sky Italia.
Le représentant de City a ensuite enchéri en indiquant qu'il n'y a rien qui laisse croire à la fiabilité de l'information avancée : "La première chose que fait un club sérieux dans ces cas-là est de contacter l'autre club. Il est impensable que City ne soit pas au courant d'une présentation qui se ferait dans quelques jours. Cette rumeur est complètement infondée".

L'article continue ci-dessous

"Avec Nedved, nous nous sommes bien marrés"

À la question ensuite de savoir pourquoi il n'y a pas eu de démenti officiel de la part de City afin de couper court à tout emballement et aussi pour rassurer les supporters, Galassi a rétorqué : "Nous ne comprenons pas pourquoi un club devrait intervenir une nouvelle fois pour dire que Guardiola ne veut pas quitter Manchester City. Le problème n'existe même pas".

Enfin, Galassi a aussi révélé qu'il avait contacté Pavel Nedved, le directeur sportif de la Juve, pour être certain que les champions d'Italie ne préparent pas un coup foireux sans les informer. "Nous nous connaissons depuis longtemps, nous avons échangé des messages via Whatsapp et nous en avons bien rigolé. La Juventus est un club qui n'a pas besoin d'être défendu et nous nous sommes rendu compte que la question était devenue ridicule. Je suis désolé pour les fans bianconeri, mais ils vont devoir trouver un autre entraîneur", a-t-il confié.

Fermer