Buffon, Paredes…Les réactions après PSG-Bordeaux (1-0)

Commentaires()
Getty Images
Le PSG a battu Bordeaux samedi. Mais, à la fin du match, la joie des Franciliens étaient modérée à cause de la blessure de Cavani.

Le PSG a fait le plein de points ce samedi contre Bordeaux en championnat. Mais, pas de confiance. Le leader de la Ligue 1 a certes dominé l'équipe aquitaine, mais ce succès a un gout amer en raison de la blessure contractée par Edinson Cavani . Au coup de sifflet final, les Franciliens n'avaient pas trop envie de jubiler. À Bordeaux aussi, on était aussi un peu déçus, mais pour d'autres raisons. Les Marine et Blanc ont manqué de peu d'assurer le point du nul.

Benoit Costil (gardien de Bordeaux sur Canal+) : "Par le passé, on sortait du match contre Paris sans regrets. Mais ce soir, c'était presque le contexte parfait car MU était dans leurs têtes. C'était le bon moment, mais malheureusement on n'a pas réussi. En seconde période, on a joué plus dans leur camp. On a été bien, et il y a beaucoup de regrets. Il y a eu beaucoup d'opportunités et un gardien magnifique. Il fallait qu'on donne une bonne image. On ne va pas se contenter de cela, mais il y a du mieux. Cavani ? J'espère qu'il sera rétabli et on leur souhaite bon courage pour mardi".

Gianluigi Buffon (gardien du PSG) : "C'est une victoire un peu à part. Je n'ai pas aimé le match parce que je crois que nous devons nous améliorer dans notre mentalité, notre attitude, notre sens du sacrifice. Mardi, nous avons un match très important et nous devrons faire un grand match. Je crois qu'il est nécessaire de s'améliorer parce que nous allons jouer contre une équipe qui nous imposera un défi plus costaud, qui aura une attitude différente. Cavani ? Je ne sais pas, j'espère qu'Edi sera prêt et pourra faire un grand match car nous avons besoin de lui. J'ai vu le résultat de Manchester. Je crois que le football est étrange parce que quand le tirage a eu lieu tout le monde a pensé que le PSG était chanceux, mais deux mois plus tard on ne peut plus dire la même chose parce que Manchester est une toute autre équipe".

L'article continue ci-dessous

Thomas Tuchel (entraineur du PSG sur Canal+) : "Non, je n'ai pas de bonnes nouvelles. Ce n'est pas le grand muscle (adducteur ?), mais un muscle est touché quand même. Il faut attendre. Je ne l'ai pas vu, ni parlé avec le médecin. Honnêtement, je ne sais pas s'il sera là mardi. S'il sort dès la mi-temps, j'ai peur que ça soit sérieux. L'image de la blessure m'inquiète. Ce n'est pas bon signe. On doit tout repenser pour MU, quand des joueurs comme ça se blessent. On doit attendre les résultats. On a déjà perdu "Ney"...C'est trop. Ce sont des joueurs de qualité et le match est décisif. On n'a pas un deuxième Edi, ni un deuxième Neymar".

Leandro Paredes (milieu de terrain du PSG) : "Tout s'est très bien passé avec mes coéquipiers, à partir du moment où on est bien accompagné il n'y a pas de raison que ce ne soit pas le cas. Le tacle de Fekir ? Oui, oui, j'ai été dans le vif du sujet lors de mon entrée à Lyon, j'ai fait ce qu'il fallait (...) Les impressions sont très bonnes (...) Tout le monde m'a aidé dans l'équipe. Beaucoup de coéquipiers parlent bien espagnol, l'institution m'accompagne, le staff technique aussi (...) Tout devrait concourir pour qu'on puisse faire un beau parcours en Ligue des champions selon moi (...) Emiliano Sala, ça a été très difficile pour tout le monde, surtout en Argentine. J'ai été très touché (...) Ma position préférée ? Cela dépend du système dans lequel on joue et avec lequel l'équipe fonctionne le mieux. Si on joue à deux je peux être en milieu récupérateur et si on joue à trois je peux avoir un rôle de numéro 6".

Propos recueillis par Sabrina Belalmi au Parc des Princes

Fermer