Trophée des champions - PSG-Monaco - Leonardo Jardim : "Chaque année est un nouveau défi avec les nouveaux joueurs"

Commentaires()
AA
En conférence de presse à la veille du match face au PSG, Leonardo Jardim est revenu sur le mercato agité et les changements de son équipe.

Pensez-vous avoir dans votre effectif la relève des Lemar, Bakayoko ou Bernardo et combien de temps leur faudra-t-il pour atteindre leur niveau ?

Le projet de Monaco est d'acheter beaucoup de jeunes pour les développer. Ça a été ça les 5 dernières années. Deux ou trois ans ce sont les années dont ils ont besoin pour arriver à un bon niveau. C'est ce qu'il s'est passé avec Lemar, Bernardo, Bakayoko... 

Falcao pourra-t-il jouer demain et jouerez-vous avec une défense à 3 face au PSG ?

C'est trop court pour Falcao qui n'a fait que quatre entraînements, il sera forfait demain. Pour un joueur comme lui, il risque de se blesser. Pour la seconde question nous travaillons les deux systèmes, en 4-3-3 ou avec une défense à 4, le principal c'est l'idée de jeu qui reste la même. La décision est déjà prise mais ça vous le verrez demain ! 

Vous avez souvent joué avec la même équipe en préparation, allez-vous changer face à Paris ?

L'équipe qui jouera demain sera différente de celle des matches de préparation. Youri Tielemans est là donc déjà ce sera différent. 

La lourde défaite face à Paris la saison dernière au Parc a-t-elle pesé dans la préparation ? En avez-vous parlé avec vos joueurs ? 

C'est difficile de parler des choses qui se sont passées la saison dernière parce que beaucoup de joueurs ne sont plus là. Ce n'est donc pas très important parce que chaque saison à son histoire et nous préparons l'histoire de celle-ci. Je dis tout le temps aux joueurs en début de saison que nous allons écrire une nouvelle page de l'histoire du club. 

Vous êtes obligé de reconstruire chaque année, est-ce que cela ne vous fatigue pas un peu ? 

Je n'ai pas le choix. J'essaye de rester compétitif, d'atteindre les objectifs du club. C'est aussi le savoir faire du staff technique et de toutes les personnes qui travaillent au club. C'est notre métier. On le fait avec beaucoup de passion et de travail pour y arriver chaque année. Chaque année est un nouveau défi avec les joueurs. Il faut régler les attitudes, les comportements et je le fais avec beaucoup de passion.

Julien Quelen, à Shenzhen.

Fermer