Transferts - Les chiffres les plus fous du mercato d'été

Commentaires()
Getty Images
Le mercato d'été est déjà bien avancé et l'on a pu constater des chiffres totalement fous. Tour d'horizon des plus insolites.

Le marché des transferts n'a jamais été aussi cher. Les chiffres payés par les clubs sont totalement fous et un retour à la normale saisonnière n'est pas prévu pour le moment, avec des montants de plus en plus caniculaires. Histoire de prendre la température du marché, voici les chiffres les plus fous enregistrés jusqu'ici.

Toutes les infos et rumeurs de transfert en direct

222 - C'est le coût du transfert de Neymar au PSG. Le club francilien a réalisé le transfert le plus élevé de l'histoire en payant directement la clause de l'attaquant brésilien au Barça. Et vu les premières prestations de l'international auriverde au sein de l'attaque parisienne, on peut difficilement blâmer Paris. Ce transfert est non seulement le plus cher de toute l'histoire du football, mais marque également un tournant dans le monde du sport roi. Après un tel coup, le mercato ne sera plus jamais pareil. Les prix semblent d'ailleurs avoir brutalement augmenté depuis le "coup" du PSG. Le Barça, lui, a du mal à s'en remettre.

105 - Le départ de Neymar du Barça a eu comme conséquence directe l'arrivée d'Ousmane Dembélé en Catalogne. Il s'agit d'un transfert à hauteur de 105 millions d'euros + bonus dont on ne connaît pas la teneur. L'international français devient le joueur le plus cher de l'histoire du club catalan, et le BvB s'en frotte les mains. Le club allemand l'avait recruté 15 millions d'euros en 2016.

867 - Qui a le plus dépensé dans le Top 5 européen lors des 5 dernières saisons ? Ce n'est pas le PSG, loin s'en faut. Il s'agit de Manchester City. Le club citizien a dépensé 867 millions d'euros sur cette période, suivi de près par Chelsea (737) et Manchester United (712). Paris arrive à la 4e position avec 585 millions d'euros investis 'seulement'.

4 - Un chiffre qui ne semble pas très impressionnant, le 4. Pourtant, c'est bien la première fois dans l'histoire que les clubs du Top 5 européen ont dépensé plus de 4 milliards d'euros selon le CIES. Et c'est certainement loin d'être fini, avec les cas Dembélé et Mbappé qui pourraient connaître différents destins d'ici la fermeture du marché.

500 – C'est, en millions d'euros, la clause libératoire de Dani Ceballos au Real Madrid. Une clause "anti-Barça" selon la presse espagnole, qui estime que le Real Madrid s'attend à ce que le jeune milieu de terrain qui n'a pas encore 21 ans explose dans les six prochaines années et veut se prémunir de toute approche hostile de son rival... ou d'autres clubs fortunés. À 500 millions, on peut légitimement assumer que la liste de clubs potentiellement intéressés soit assez restreinte…

85 – Romelu Lukaku a été transféré d'Everton à Manchester United pour 85 millions d'euros. La presse anglaise parle même de 17 millions d'euros de bonus. Il s'agit tout simplement du transfert le plus cher entre clubs anglais de l'histoire. Mais quand on sait que Kyle Walker a été recruté 56 millions d'euros par Manchester City, on se dit que le record de Lukaku ne va sans doute pas survivre très longtemps.

Lukaku GFX

733 – C'est, en millions d'euros, le montant des dépenses de Manchester United en Premier League depuis le départ de Sir Alex Ferguson. Le tout, sur seulement 21 joueurs. Pogba (105 M€), Martial (60M€), Di Maria (75M€), mais aussi Lukaku (80M€) ont largement contribué à ce montant vertigineux.

17,9 - De la Champions League au Championship. Ruben Neves a été transféré de Porto où il a joué la C1, à Wolverhampton, où il jouera en deuxième division anglaise pour près de 18 millions d'euros. Et si c'était le Championship qui se mettait à imiter sa grande sœur, la Premier League, en termes de dépenses folles ?

30… ou 50 ? – Le Barça semblait avoir fait une assez bonne affaire en recrutant l'international portugais Nelson Semedo pour 30 millions d'euros. Mais une clause dans son contrat stipule que le Barça devra payer 5M€ de plus chaque fois que Semedo atteindra la barre des 50 matches avec le maillot Blaugrana. Sous contrat sur 5 ans avec le Barça, Semedo peut rapporter 20 millions d'euros de plus à Benfica s'il est conservé au Barça et joue assez souvent. À titre d'exemple, sous Luis Enrique, Sergi Roberto a joué 40 matches la saison dernière en tant que latéral droit.

139 – Cet été, le Barça a approché la barre des 140 millions d'euros dépensés rien que sur le secteur défensif depuis 2014. Et on ne peut pas dire que tout cet argent a été investi judicieusement quand on voit le temps de jeu de Douglas ou de Thomas Vermaelen depuis leurs arrivées respectives. La défense, un chantier permanent au Barça.

53+7 - Alexandre Lacazette s'est engagé cet été pour cinq ans avec Arsenal contre un chèque de 53 millions d'euros plus 7 de bonus. Un record d'achat chez les Gunners, mais aussi de vente chez les Lyonnais. Des Lyonnais qui avaient pourtant placé la barre très haut quelques jours auparavant avec la cession de Corentin Tolisso au Bayern Munich (41,5 millions d'euros). Un été fructueux pour l'OL…

57 – Légèrement irrité par son échec sur le dossier Dani Alves, Manchester City a tapé du poing sur le coffre-fort et a recruté Kyle Walker depuis Tottenham pour 57 millions d'euros bonus compris. Il devient officiellement le défenseur le plus cher de l’histoire. Au moins jusqu'au prochain coup de colère du club citizien qui avait aussi, pour rappel, recruté Mangala ou encore Stones à prix d'or…

13 - 5e de Championship (D2 anglaise), à l'issue de la saison régulière 2016-2017, le club d'Huddersfield Town avait obtenu le dernier billet de promotion en Premier League grâce à sa victoire aux tirs au but (0-0, 4-3 aux t.a.b) sur Reading. Cette formation du Yorkshire va donc découvrir la Premier League et ça commence bien puisque le club est désormais assuré de toucher… 200 millions d'euros de revenus grâce notamment aux droits TV (332 en cas de maintien en PL). Premier réflexe de tout club de Premier League, recruter avec l'arrivée de Laurent Depoitre pour 5 millions d'euros, record historique du club mais seulement pour quelques jours…. Aaron Mooy (9.10M€), Tom Ince (9.10M€) et Steve Mounié (13M€) ont suivi dans la foulée. Mais où s'arrêteront-t-ils ?

Fermer