News Résultats en direct
Premier League

Tottenham - De héros à remplaçant en finale, Lucas avoue sa tristesse

11:30 UTC+2 25/08/2019
Lucas Moura, Tottenham
Auteur d'un triplé sensationnel dans le dernier carré de la Ligue des Champions, le Brésilien avait débuté la finale sur le banc. Une déception...

Qui ne se souvient pas de l'incroyable triplé inscrit par Lucas Moura lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions face à l'Ajax Amsterdam la saison dernière ? Ce soir là, et presque à lui tout seul, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain avait permis aux Spurs de décrocher leur précieux sésame pour la finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, au gré d'une prestation ahurissante. 

Face à des Hollandais pourtant en pleine bourre, Lucas Moura avait inscrit son nom dans la légende de Tottenham, et aurait bien aimé pouvoir le faire quelques jours plus tard, lors de la finale face aux Reds de Liverpool. Sauf que le Brésilien avait malheureusement débuté la rencontre sur le banc des remplaçants, tandis que les Spurs s'étaient inclinés 2-0 face aux hommes de Jürgen Klopp. Forcément une déception. 

"Quand il a donné le onze de départ, j’étais un peu triste"

En effet, dans un entretien accordé au journal The Observer, Lucas Moura a avoué avoir été attristé par cette décision de Mauricio Pochettino, tout en estimant que son manager avait pris la meilleure décision possible pour l'équipe ce soir-là, à Madrid. 

"Il n’a pas parlé avec moi, il n’a rien expliqué, mais c’est normal", a déclaré Lucas. "Pour être honnête, à l’hôtel, quand il a donné le onze de départ, j’étais un peu triste. Bien sûr, je voulais jouer. Mais le plus important était de gagner le match."

"Bien sûr que j'étais triste à l'intérieur. Je veux jouer. Mais je sais comment comprendre ces choses-là. Je sais respecter et je sais combien il est difficile pour lui de choisir 11 joueurs. Donc c’est le football. Quand je suis sur le banc, je pense toujours à faire de mon mieux, mais je veux jouer. Je veux être dans le onze de départ", a enfin ajouté celui qui brille par ses qualités de vitesse et de dribbles. Un discours exemplaire, ni plus ni moins.