Tottenham - Jean-Michel Aulas, Bruno Genesio, le PSG… Les confidences de Tanguy Ndombélé

Commentaires()
Getty
Transféré de l’Olympique Lyonnais à Tottenham pour 70 M€, bonus compris, Tanguy Ndombélé va découvrir la Premier League avec les Spurs.

L’Europe entière le voulait. Après deux saisons réussies du côté de l’Olympique Lyonnais, et un talent monstrueux désormais reconnu sur tout le Vieux Continent, Tanguy Ndombélé a choisi de rejoindre Tottenham, finaliste de la dernière Ligue des Champions, contre 70 millions d’euros, bonus compris. Bye bye la Ligue 1, et welcome en Premier League, qu’il découvrira avec Mauricio Pochettino, sans lequel il n’aurait jamais signé en faveur des Spurs.

"Tottenham, un choix par défaut ? Pas du tout ! C’est mûrement réfléchi. Tottenham a l’un des meilleurs coachs au monde. Le fait qu’il te veuille, ça donne envie d’aller travailler avec lui. C’est lui qui a fait basculer ma décision. (…) Quand je regarde Tottenham, je vois un grand club européen personnellement. C’est une autre dimension. Pour passer un cap, c’est le meilleur choix", a déclaré l’international français dans les colonnes de L’Équipe.

Ndombélé : "Genesio, il m’a fait progresser"

Les mauvaises langues diront qu’entre Pochettino et l’entraîneur de Ndombélé à l’OL, Bruno Genesio, le changement risque d’être brutal. Mais malgré la grogne des supporters lyonnais contre le technicien français, l’ancien joueur d’Amiens a préféré lui rendre hommage. "Beaucoup ont dit ‘le coach, le coach’, mais c’est nous qui avions la responsabilité. (…) Bruno, il m’a fait progresser. Il m’a tapé dessus quand il le fallait, il a bien joué son rôle", a-t-il ajouté dans L’Équipe.

L'article continue ci-dessous

Genesio aura surtout eu le mérite de donner les clés du milieu de terrain à Ndombélé, et c’est aussi grâce au technicien français que le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a pu le vendre si cher. En n’hésitant pas à faire monter les enchères"Est-ce que j’ai eu le sentiment d’être poussé dehors par ses appels du pied ? Non (rires) ! Il y a des moments où c’était même marrant. Je l’ai bien pris. Peut-être que c’était pour faire gonfler mon prix, je n’étais pas vexé du tout", a assuré Ndombélé.

Pas de regrets pour le PSG

Aulas avait surtout offert Ndombélé au Paris Saint-Germain en assurant qu’à offres égales, il privilégierait le club français, mais le joueur de 22 ans a dû faire un choix : "Paris, c’est un grand club. C’est la ville où j’ai grandi. Je ne suis pas déçu, Pas du tout. Au-delà du foot, en tant qu’homme, c’est mieux que j’aille à Londres, ça va me permettre de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, je sors de ma zone de confort."

Chez les Spurs, le Tricolore devra effectivement se battre pour gagner sa place. Et remplir les objectifs du club, toujours plus élevés. "J’intègre un effectif qui est déjà bien en place. Je veux amener ma pierre à l’édifice, a assuré le milieu de terrain. Quand on est finaliste de la C1, l’objectif, c’est de faire la même chose au minimum. On ne m’en a pas parlé mais comme je suis un compétiteur, je pense que le club veut gagner la C1." Ça tombe bien, Ndombélé également…

Fermer