Suspension avec sursis de deux ans pour l'OM à cause des incidents en Ligue Europa

Commentaires()
Gettyimages
L'UEFA a statué sur les incidents qui se sont produits au Vélodrome la saison dernière. L'OM écope d'une suspension de 2 ans avec sursis.

L'Olympique de Marseille a de quoi trembler. Au prochain incident grave, impliquant ses supporters au Stade Vélodrome, le club sera suspendu de toutes compétitions européennes. C'est la décision qu'a prise ce mercredi l'UEFA en guise de sanction aux troubles qui ont été enregistrés la saison dernière en Ligue Europa.

De nombreuses charges ont été retenues contre le club phocéen, comme l'utilisation des engins pyrotechniques (fumigènes) à l'intérieur de l'enceinte, le jet des projectiles, mouvements de foules et coups d'envoi de match retardé. Des problèmes qui sont survenus lors des matches joués à domicile contre le RB Leipzig et le RB Salzbourg, mais aussi celui face à l'Atletico Madrid à Lyon et même lors de la rencontre retour contre Salzbourg en Autriche.

Les Marseillais écopent d'un sursis de deux ans, et ce n'est pas la seule sanction qui a été prononcée à leur encontre. Le prochain match de l'équipe de Rudi Garcia en Coupe d'Europe (1e journée de la phase des poules de C3) se disputera à huis clos. Par ailleurs, ils devront aussi payer une amende de 100000€ ainsi que le prix des dommages perpétrés par leurs fans dans l'enceinte rhodanienne. Le club a trente jours pour prendre contact avec l'OL, faire le constat des dégâts et payer ainsi la fracture.

Même s'ils échappent à une suspension ferme, les Phocéens et leur président Jacques-Henri Eyraud ne doivent pas être très contents avec toutes ces contraintes, eux qui se félicitaient il n'y a pas si longtemps d'avoir pu échapper aux sanctions des instances européennes dans le cadre du fair-play financier. 

Fermer