Suivre du foot à la télé française n'aura jamais coûté aussi cher

Commentaires()
Getty Images
Avec le morcellement des droits TV en France, le supporter de foot va devoir mettre la main au portefeuille s'il veut pouvoir profiter de sa passion.

Ce qui n'était qu'une rumeur, un bruit de couloir en fin de semaine dernière est devenu aujourd'hui une réalité. SFR Sport, propriété du groupe Altice (RMC, BFM TV) a acquis les droits TV de la Ligue des champions et de l'Europa League pour la période 2018-2021. Ces droits de retransmission étaient jusque-là détenus par beIN Sport (et conjointement par Canal+ et M6), qui perd donc l'un de ses plus grands arguments commerciaux.

Ajax, PSG, Bayern et les équipes-type composées de joueurs issus des centres de formation

Pour SFR Sport, le coup est parfait et il arrive après l'obtention des droits TV de la Premier League, dont il est désormais le diffuseur exclusif jusqu'à la fin de la saison 2018-2019. Cette spectaculaire envolée des montants des droits de retransmission s'explique par la guerre que se livrent les opérateurs traditionnels et les nouveaux fournisseurs de contenu que sont les marques de télécom.

Pour le fan de foot, la nouvelle est rude. S'il veut suivre l'intégralité des grandes compétitions, des championnats européens aux compétitions européennes, en passant par les coupes nationales, il va devoir mettre la main au portefeuille.

Aujourd'hui, un abonnement à SFR Sport coûte 10€ par mois mais ne permet une visualisation que sur les plateformes digitales (mobile, tablette, ordinateur). Pour voir la Premier League et les programmes de la chaîne sportive du groupe Altice à la télévision, il faut s'abonner à l'offre box internet (20€/mois) ou avoir un abonnement téléphonique chez l'opérateur. C'est loin d'être le cas de tous les amateurs de foot.

Chez beIN Sport, avoir accès à l'ensemble des chaînes (beIN 1, beIN 2, beIN 3 et les canaux beIN Max) vous en coûte 15€ par mois. Mais cet abonnement n'est pas disponible sur les plateformes digitales. Si vous souhaitez avoir accès aux matches en direct sur votre téléphone ou votre ordinateur, il faudra rajouter 15 autres euros.

Pour Canal+, l'abonnement coûte 20€ par mois, mais il ne donne pas accès à Canal+ Sport, qui diffuse des matches de Ligue 1, Ligue 2 et Coupe de la Ligue. Pour ce faire, il faut prendre un pack Sport à 45€ par mois, donnant également accès à Eurosport 1 et 2 (Coupe de France, Ligue des champions féminine) et à beIN Sport (mais uniquement beIN 1, 2 et 3, et pas les canaux beIN Max). L'abonnement seul à Eurosport, là encore, comme SFR, uniquement sur plateformes digitales (diffusion TV étant exclusivement par Canal+) revient à 8€ / mois.

Si un fan de foot veut donc avoir accès à l'ensemble des grandes compétitions masculines de football, il doit ainsi cumuler aujourd'hui les abonnements suivants :

- SFR Sport : 10€ / mois (uniquement sur ordinateur et smartphones)
- beIN Sport : 15€ / mois (sans accès aux ordinateurs et smartphones)
- Canal+, Canal+ Sport et Eurosport : 45€ mois

Soit un montant total mensuel de 70€ minimum. L'addition peut grimper à 85€ afin de bénéficier de l'ensemble de l'offre sur ordinateurs, smartphones et à la télévision.

Droits TV Foot goal

Et avec l'arrivée de la Ligue des champions et de l'Europa League sur SFR et en attendant des accords de distribution plus larges pour le périmètre de la télévision, il est probable de s'attendre à une hausse tarifaire des abonnements afin de rentabiliser cette acquisition XXL, d'un montant de 350M€ par an selon les informations du Monde. 

En attendant de connaître les détails de diffusion, et même s'il y aura certainement des offres pour le lancement de cette offre chez SFR Sport, tandis que les autres bouquets vont devoir s'adapter et être compétitifs pour garder leurs abonnés, voir du foot à la télévision française n'aura sans aucun doute jamais été aussi coûteux.

Pour avoir accès gratuitement à du football à la télévision, il faudra se contenter des quelques matches annuels de Coupe de France et Coupe de la Ligue, retransmis conjointement par France Télévisions. C'est bien maigre. Comme risque de l'être le portefeuille des amateurs de foot dans les prochains mois.

 

Fermer