Suède, Marcus Berg : "Nous avons appris à jouer sans Zlatan Ibrahimovic"

Commentaires()
Marcus Berg a indiqué que la Suède s'est habitué à jouer sans Zlatan Ibrahimovic et le fait bien depuis le début de la Coupe du monde 2018.

La Suède est incontestablement la surprise de cette Coupe du monde 2018. Qualifiée pour les quarts de finale après sa victoire contre la Suisse, la Suède a terminé première de son groupe devant le Mexique et surtout l'Allemagne, le tout sans l'un des meilleurs joueurs de son histoire, le meilleur selon lui, Zlatan Ibrahimovic. Lorsque l'ancien attaquant du PSG était présent, la formation scandinave ne se qualifiait pas pour le mondial et maintenant qu'il est parti, elle brille sur la scène internationale.

Dans un entretien accordé à EFE, Marcus Berg, attaquant de la Suède, qui a profité du départ de Zlatan Ibrahimovic pour avoir un rôle plus important à jouer en sélection nationale a tenté d'expliquer pourquoi la Suède est performante malgré l'absence de l'ancien du FC Barcelone : "Je pense que nous avons très bien joué ces deux années sans lui, il est le meilleur joueur que nous ayons eu en Suède, mais nous avons appris à jouer sans lui et je pense que nous avons bien fait, nous devrions continuer de la même manière".

L'article continue ci-dessous

Sweden Vs England

Berg vise la demi-finale

L'attaquant de la Suède est revenu sur la victoire de son équipe en huitièmes de finale contre la Suisse et considère ce succès comme mérité : "Je pense que nous l'avons mérité, c'était un match difficile, la Suisse avait beaucoup de possession, mais nous avons eu plusieurs occasions aujourd'hui et je pense que nous méritions de gagner".

"Nous entendons beaucoup parler d'être sur la défensive, mais je pense que s'ils regardaient nos matchs avant, je n'aurais pas dû les surprendre. Nous avons notre plan, nous faisons toujours la même chose. Ils auraient dû faire mieux, même si nous avons beaucoup de respect pour la Suisse, qui est une grande équipe, qui a beaucoup de possession du ballon, mais qui n'a pas créé d'occasions de marquer", a ajouté Marcus Berg.

L'attaquant de la Suède a été interrogé sur la possibilité de pouvoir imiter leurs ainés de la génération 1994, demi-finalistes, lors de la Coupe du monde aux Etats-Unis : "Nous sommes sur la bonne voie pour cela, mais c'est loin, nous allons affronter une bonne équipe en quarts de finale. Nous parlons toujours de faire de notre mieux dans notre jeu, je pense que nous allons essayer d'atteindre un nouveau niveau en quarts de finale, ce sera un match difficile mais nous sommes pleins d'espoir et nous croyons que nous pouvons tout faire".

Prochain article:
Saint-Maximin, Mandanda et les réactions après Nice-OM (0-1)
Prochain article:
Nice-Marseille 0-1, un OM réaliste surprend Nice et revient au pied du podium
Prochain article:
Blessé lors du derby, Nainggolan risque de manquer le voyage à Barcelone
Prochain article:
Encore une mauvaise nouvelle pour le Real Madrid, Vinicius est suspendu pour le Clasico
Prochain article:
Les joueurs du Real Madrid "à mort" derrière Lopetegui
Fermer