Strasbourg - Thierry Laurey : "J'aurais préféré perdre contre Paris et battre Caen"

Commentaires()
Quatre jours après avoir concédé le match nul face au PSG (1-1), le RCSA a de nouveau été tenu en échec ce dimanche, décevant pour son entraîneur.

Première équipe à arracher un point au Champion de France en titre qu'est le Paris Saint-Germain cette saison, grâce à sa prestation aboutie mercredi soir (1-1), le Racing Club de Strasbourg aurait pû profiter des reports de six matches lors de cette 17ème journée de Ligue 1 pour s'installer provisoirement à la 7ème place du championnat, en cas de victoire sur sa pelouse face au Stade Malherbe de Caen.

Malheureusement, après avoir mené au score à deux reprises, le club alsacien n'a pas été en mesure de l'emporter devant ses fervents supporters, concédant qui plus est deux buts largement évitables face à des Normands peu en vue lors de cet exercice 2018-2019. Présent face aux médias au sortir de la rencontre, Thierry Laurey, l'entraîneur du RCSA, regrettait forcément ces cadeaux offerts aux adversaires.

L'article continue ci-dessous

"En fin de partie, le penalty annulé par le VAR est valable pour moi"

"C'est la première fois que je vois une équipe qui marque deux buts sans avoir d'occasion nette. On ne peut s'en prendre qu'à nous : tant qu'on ne punit pas l'adversaire, on n'est jamais à l'abri de ce type d'erreurs. On a fait deux passes décisives aux Caennais aujourd'hui. On s'est tué tout seul, on s'est mis deux balles dans le pied", a d'abord pesté le technicien, réputé pour ne pas pratiquer la langue de bois. 

Strasbourg Caen L1 091218

"On est déçu, ce n'est pas possible de laisser deux points en route sur un match comme celui-ci. Il y a une équipe qui s'est créé des occasions, qui a pris des risques, et une autre qui a défendu, qui était acculée par moments. En fin de partie, le penalty annulé par le VAR est valable pour moi. Sur les images on voit que le pied de Sissoko est accroché par Oniangué au moment d'armer la frappe. C'est comme ça... On est invaincu cette semaine, ce n'est pas anodin, mais il faut être honnête, j'aurais préféré perdre contre Paris et battre Caen", a ensuite nuancé Thierry Laurey. À créditer de deux très bonnes prestations en quelques jours, le RCSA n'a pas su bonifier celles-ci par des victoires... Frustrant. 

Prochain article:
Nice - Allan Saint-Maximin sur le bon chemin
Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Fermer