STATS - Pourquoi Liverpool peut encore croire à la qualification face au Barça

Commentaires()
JOSE JORDAN
Liverpool doit gagner par plus de trois buts d'écart pour espérer voir la finale de la Ligue des Champions. L'exploit serait colossal mais pas inédit.

Malgré une prestation tout à fait honorable, Liverpool a chuté lourdement mercredi soir à Nou Camp en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Subissant notamment la loi d'un Lionel Messi en étant de grâce, les Merseysiders sesont inclinés sur un large score de trois buts à zéro. Avec une telle défaite, ils se retrouvent au bord de l'élimination et les statistiques le confirment.

Dans l'histoire des Coupes d'Europe, en prenant en compte les compétitions jouées à partir de 1970/71, il n'y a que 6% d'équipes qui ont réussi à remonter et à se qualifier après avoir perdu 0-3 la rencontre aller à l'extérieur selon les chiffres établis par Opta. Sur les 452 précédents qu'il y a eus, c'est très peu et cela n'invite pas vraiment les Anglais à l'optimisme avant cette empoignade retour.

Toutefois, si la mission est difficile, elle n'est pas impossible pour les hommes de Jurgen Klopp. Et pour réussir leur pari, ces derniers pourront suivre deux exemples en particulier. Le Panathinaikos en 1970/71 et le Barça en 1985/86 sont les équipes qui sont parvenues à accéder à la finale de la C1 en dépit d'un revers par trois buts d'écart lors de la première manche. Les Grecs s'étaient défaits de l'Etoile Rouge, tandis que les Catalans avaient dominé l'IFK Goteborg.

L'article continue ci-dessous

Liverpool peut s'inspirer de la Roma

L'autre motif d'espoir pour Liverpool c'est que le Barça a déjà été sorti de la Ligue des Champions après s'être imposé par trois buts d'avance lors du premier match. C'était il y a à peine un an lors du quart de finale face à l'AS Roma (4-1, 0-3). Et c'est l'un des trois cas où une remontada aussi importante s'était produite dans un match à élimination directe de la plus belle des épreuves.

Par ailleurs, ce qui préserve un minimum de suspense pour ce match retour c'est que Liverpool déçoit rarement lors des demies qu'il dispute à Anfield. Il n'en a perdu qu'une seule sur 18 jouées. D'autre part, le deuxième au classement de la Premier League reste sur cinq clean sheets consécutifs dans son fief en Coupe d'Europe. Le dernier à l'avoir trompé devant ses supporters est le Français Kylian Mbappé, lors de la phase des poules cette saison.

 

Fermer