Statistiques - 5 duels à suivre lors de France – Islande

Commentaires()
Le match semble déséquilibré sur le papier, mais les Islandais ont démontré qu'ils étaient pleins de ressources. Les duels joueront un rôle primordial.

Durs sur l'homme, solides et solidaires, les Islandais n'hésiteront pas aller au contact ou à défier les Bleus en un-contre-un. Si leur collectif semble bien huilé, que valent leurs individualités ? Comparons-les à celles des Bleus avec 5 duels à suivre avant le quart de finale de l'Euro 2016 qui opposera les deux équipes ce dimanche.

Un duel à distance, un duel de gardiens. Professionnel depuis 4 ans et ancien réalisateur ayant notamment œuvré sur le clip de l'Islande à l'Eurovision 2012, Halldorson a brillé de manière très professionnelle lors de cet Euro. Il avait réalisé 81% d’arrêts avec 8 tirs sortis sur 9 face au Portugal et a réalisé 19 arrêts en tout en phases de poules, soit plus que tout autre portier. En face, Hugo Lloris a gagné en maturité. Capitaine en club comme en sélection, le portier tricolore est un vrai leader et sa voix porte dans le vestiaire comme sur le pré. Au niveau des chiffres, ces derniers sont finalement peu pertinents, Halldorsson ayant été bien plus sollicité que Lloris lors de cet Euro.

Le rugueux défenseur islandais, héros du match face à l'Angleterre avec un but et une performance de haute volée, sera certainement un client lors du quart de finale face aux Bleus. Son duel avec Giroud risque de valoir le détour. Mais que donne son affrontement avec Laurent Koscileny ? Le Français s'en sort bien mieux avec plus de duels gagnés, un meilleur jeu aérien et bien sûr, moins de buts concédés. Sigurdsson reste néanmoins à surveiller.

Il a débuté sa campagne à l'Euro 2016 de manière assez brouillonne avant de faire mieux par la suite malgré une polémique sur une célébration. Ayant atteint un rythme de croisière sans briller outre-mesure, Pogba est prêt pour ce duel. En face Gunnarsson est beaucoup plus défensif, même si ses touches longues apportent souvent le danger. On le voit dans les chiffres, Pogba est beaucoup plus influent dans le jeu de son équipe avec plus de passes et davantage de précision.

L'article continue ci-dessous

Deux pensionnaires de Premier League. Le Français illumine l'Euro 2016 comme il a illuminé les pelouses de Sa Majesté avec West Ham. L'Islandais a un apport non négligeable pour sa sélection. Auteur de 11 buts avec Swansea cette saison, c'est le joueur le plus technique de l'Islande. Mais pas assez technique pour Payet, dont les stats sont irréprochables notamment en occasions créées et passes décisives.

Les débuts d'Antoine Griezmann ont semé le doute chez certains supporters lors de cet Euro 2016. Mais la suite des évènements a donné raison à ses plus fervents partisans. Toujours constant en sélection avec 21 buts en 43 capes, Sigthorsson devrait bientôt battre le record du vétéran Eidur Gudjohnsen (26 buts). Encore une fois, c'est le Français qui l'emporte avec plus de buts, de dribbles tentés et de précision dans ses frappes. Griezmann est indubitablement plus influent.

La France semble avoir pris le dessus dans ce duel d'individualités, ce qui est loin de lui assurer la victoire dimanche. Néanmoins, ces stats montrent que les Bleus ont les armes pour triompher dans cet affrontement qui s'annonce déjà épique.

Prochain article:
Coupe de la Ligue : SL Benfica - FC Porto | Horaire, streaming, enjeux, TV, compos : toutes les infos pratiques
Prochain article:
Ligue 2 : bonnes opérations pour Brest et Le Havre
Prochain article:
Matches, programme TV : tout savoir sur les 16es de finale de la Coupe de France
Prochain article:
Arsenal, saison terminée pour Bellerin ?
Prochain article:
Chelsea : Eden Hazard se considère "à part dans les meilleurs joueurs du monde"
Fermer