Stade Rennais : M'Baye Niang, un coup de boost idéal avant le Betis Séville

Commentaires()
Getty
Critiqué à ses débuts avec Rennes, M'Baye Niang a ouvert le score dimanche contre Saint-Etienne (3-0). Il compte 3 buts et 2 passes décisives en 2019.

Dimanche, à quatre jours de recevoir le Betis Séville en 16e de finale aller de la Ligue Europa, le Stade Rennais a enchaîné une troisième victoire de rang en s'imposant contre Saint-Etienne (3-0). De quoi faire le plein de confiance, même si Jordan Siebatcheu et Benjamin Bourigeaud sont sortis blessés. Parmi les satisfactions, le match de M'Baye Niang, qui a ouvert le score d'une belle tête sur un corner de Bourigeaud (1-0, 21e). Son troisième but depuis le début de l'année, trois jours après avoir offert le but de la victoire à Siebatcheu contre Lille en Coupe de la Ligue (2-1). "J'avais envie de faire un gros match, de marquer, dit-il. J'ai réussi à le faire, mais il ne faut pas s'arrêter là."

"Une période où je me sens très bien"

Aligné sur le côté gauche, puis dans l'axe après la sortie de Siebatcheu (31e), Niang n'a pas ménagé ses efforts, tant offensivement que défensivement. Remplacé après l'heure de jeu, le Sénégalais a ainsi confirmé sa nette montée en puissance depuis le mois de janvier. "Ça se ressent aussi physiquement. Je suis dans une période où je me sens très bien. Je n'avais pas de doutes sur ma capacité à marquer des buts, à partir du moment où j'étais bien mentalement et physiquement. C'est la récompense de mon travail, mais il reste encore beaucoup de matches", rappelle l'intéressé, qui n'a pas connu des débuts faciles en Bretagne où les rumeurs d'un départ dès cet hiver ont circulé.

Mbaye Niang Rennes Ligue 1
En 2019, aucun joueur n'est impliqué sur autant de buts que M'Baye Niang à Rennes (3 buts et 2 passes décisives).

"C'est vous qui disiez ça, martèle l'attaquant prêté par le Torino. Il fallait juste être patient. Dans ma tête, tout était très clair, il fallait continuer à travailler." Un travail souligné par son coach, Julien Stephan, satisfait de ses prestations en match comme à l'entraînement : "M'Baye fait beaucoup d'efforts au quotidien. Aujourd'hui, on avait la volonté de lancer beaucoup de joueurs offensifs en même temps avec Adrien (Hunou), M'Baye (Niang), Jordy (Siebatcheu) et Hatem (Ben Arfa). Je suis content pour M'Baye, comme pour Adri. Les gars donnent beaucoup pour le collectif et sont récompensés." Des efforts qui ne sont pas restés vains et qui vont gonfler le moral de tout un groupe. Niang y compris.

Benjamin Quarez, au Roazhon Park.

Fermer