Salah, Dembele ou économiser l'argent - que doit faire le Real Madrid après la "trahison" de Mbappé ?

Salah Mbappe Dembele GFX
Getty/GOAL
Les Merengue pansent leurs plaies après que le Français ait prolongé avec le PSG, mais ils peuvent encore faire un coup sur le marché des transferts.

"Que tu ailles bien", a courtoisement souhaité le président du Real Madrid, Florentino Perez, à Kylian Mbappé, alors que l'attaquant du Paris Saint-Germain a mis au placard son transfert au Santiago Bernabeu. Enfin, il a mis le feu aux poudres, pour être plus précis. L'ambition de Perez depuis deux ans est de faire venir l'attaquant français dans la capitale espagnole et après que le PSG ait rejeté une offre de 220 millions d'euros de Madrid l'été dernier, cette fois-ci, il semblait certain qu'il obtiendrait sa nouvelle star.

Kylian Mbappé, qui idolâtrait Cristiano Ronaldo dans son enfance, était enthousiaste et semblait s'être mis d'accord avec les Merengue, alors que son contrat avec le PSG expirait à la fin du mois de juin, tandis que le champion de France en titre faisait des offres de plus en plus folles pour essayer de garder leur attaquant. Ils ont fini par le convaincre - chacun a son prix.

L'article continue ci-dessous

Selon la personne à qui vous demandez, le dernier contrat de trois ans que Kylian Mbappé a signé implique à la fois beaucoup d'argent et beaucoup de pouvoir au sein du Parc des Princes. Des chiffres et des privilèges que le Real Madrid ne serait pas en mesure de lui donner, ou ne voudrait même pas essayer de lui donner.

Nasser Al-Khelaifi Kylian Mbappe PSG GFX

Dans l''entourage" madrilène, ou les environs, l'indignation est évidente. "Il est clair que Mbappe a trahi le Real Madrid", a fulminé le présentateur d'El Chiringuito, Josep Pedrerol. "Le PSG a gagné. Le Qatar a gagné. C'est exaspérant. Si vous êtes un fan de Madrid, vous êtes furieux, si vous êtes un fan du Barça, vous faites peut-être la fête. Pourquoi disait-il oui au Real Madrid pendant un an ?" Le milieu de terrain Fede Valverde, quant à lui, a lancé un tweet qui, s'il ne vise pas directement Mbappe, semble tendancieux. "Être un joueur de Madrid est un privilège que tout le monde ne peut pas avoir", a-t-il écrit.

Dans le même temps, l'un de ses homologues barcelonais aurait envoyé sur le chat collectif de l'équipe un message disant que le retournement de situation de Mbappé valait "presque un titre". Le Real Madrid laissera toutefois l'indignation à ceux qui ont le temps et l'énergie pour cela, et se concentrera plutôt sur la façon d'aller de l'avant à partir de maintenant. Tout d'abord, la quête de son 14e trophée en Ligue des champions, qui est en jeu contre Liverpool, samedi à Paris. Le remporter dans la capitale française, lieu de résidence de Mbappé, serait la première façon d'avancer.

Après cela, Florentino Pérez devra décider s'il veut encore faire une signature importante cet été ou attendre son heure, en suivant la même stratégie de contrats à coût moyen et en se concentrant sur les jeunes joueurs qui ont si bien réussi à Madrid au cours des sept ou huit dernières années.

Mohamed Salah Sadio Mane Liverpool GFX

Si le Real Madrid fait le grand saut, alors son dernier adversaire, Liverpool, possède deux as qui pourraient intéresser Perez, en ce qui concerne Mohamed Salah et Sadio Mané. Les contrats des deux ailiers de Liverpool expirent à l'été 2023, ce qui signifie que les Reds doivent les renouveler cet été, au risque de les perdre gratuitement dans un an, ou les vendre pendant qu'ils peuvent encore gagner de l'argent.

Avec Diogo Jota et Luis Diaz, arrivé en janvier, qui ont leurs meilleures années devant eux, Liverpool pourrait être tenté de vendre l'un des deux, mais préférerait garder les deux. Mané a des amis à Madrid et a déjà été évoqué pour un transfert, tandis que Salah serait une signature presque idéale pour s'intégrer sur le flanc droit, avec Karim Benzema dans l'axe et Vinicius Junior à gauche.

Une autre option intrigante peut être trouvée plus près de chez nous. Il n'y a pas d'ailier dans le monde qui crée plus d'occasions que le Barcelonais, Ousmane Dembélé, qui est en fin de contrat cet été. Le club auquel il était le plus étroitement lié, s'il ne reste pas au Barça, était le PSG - mais avec la prolongation de Mbappé, ils pourraient avoir moins de raisons de signer Dembélé.

Les supporters du Barça considéreraient comme une trahison impardonnable qu'Ousmane Dembélé suive les traces de Luis Figo en rejoignant l'ennemi juré, mais Madrid pourrait facilement payer à l'international français le salaire qu'il souhaite, ce que les Catalans ne peuvent pas faire, tout en faisant une économie sur ce qu'ils auraient donné à Mbappé.

Ousmane Dembele Barcelona GFX

Une autre option serait de laisser Rodrygo occuper le poste d'ailier droit et de renforcer d'autres secteurs de l'équipe, en suivant la même stratégie de "recrutements judicieux" que ces dernières années. Aurélien Tchouameni est une cible au milieu de terrain et un joueur qui pourrait aider à prendre la relève de Casemiro. La star monégasque coûterait à Madrid environ 60 millions d'euros, un investissement important et judicieux, même s'il n'est pas l'arrivée "marquante" que Pérez espérait.

Avec Valverde et Eduardo Camavinga déjà au club, le Real Madrid aurait alors un nouveau trio de milieu de terrain avec le potentiel de remplir un jour les bottes du légendaire trio Luka Modric, Toni Kroos et Casemiro qui a remporté trois finales de Ligue des champions ensemble, et qui en vise une quatrième. Les Madrilènes peuvent se consoler en se disant qu'ils ont remporté la Liga haut la main cette année et qu'ils ont battu le PSG de Mbappé, le champion d'Europe en titre Chelsea et le vainqueur de la Premier League Manchester City sur le chemin de la finale de la Ligue des champions.

Karim Benzema et Vinicius Junior ont détruit presque toutes les équipes qu'ils ont affrontées en 2021-2022, et continueront à s'épanouir en attaque lors de la nouvelle saison, le premier ne montrant aucun signe de ralentissement malgré l'approche de son 35e anniversaire et le second confirmant toutes les attentes placées en lui par le club espagnol depuis quelques années.

Karim Benzema Vinicius Junior Real Madrid GFX

Le Real Madrid peut décider que la meilleure chose à faire maintenant est d'attendre que le nouveau contrat de Mbappé expire en 2025, même si cela signifie ravaler sa fierté. La réponse publique calme de Pérez a au moins laissé cette option ouverte. "Je pense qu'il a pris la bonne décision, il est jeune et il aura le temps d'aller à Madrid, il aura le temps d'aller où il veut", a déclaré le coéquipier de Mbappe au PSG et ancien ailier du Real Madrid, Angel di Maria. "En 2025 ? Je sais que les gens à Madrid sont compliqués, que le Bernabeu peut être difficile, mais il a le talent pour les conquérir."

Il y a des moyens d'aplanir ce qui s'est passé la semaine dernière. Rester au PSG est mieux que de partir pour une autre équipe au lieu du Real Madrid, par exemple. Et passer plus longtemps en France pourrait contribuer à prolonger la carrière de Kylian Mbappé, plutôt que de s'épuiser physiquement et mentalement dans des championnats plus exigeants.

Peut-être qu'en 2025, d'autres cibles auront émergé et que Mbappé n'aura plus le même attrait - même si peu de gens parieraient contre le fait que son étoile continue de monter, même si pour l'instant c'est à Paris et non à Madrid. Pour l'instant, le Real Madrid ne peut pas s'attarder sur ce retournement de situation, même s'il est douloureux, et le sel de la plaie serait d'affronter à nouveau Mbappé en Ligue des champions la saison prochaine. Si c'est le cas, Pérez voudrait que ce soit en tant que rois d'Europe, pour montrer à Mbappé ce à quoi il a choisi de ne pas participer.

Fermer