Roman Abramovitch n'est pas prêt à céder Chelsea

Dernière mise à jour
Commentaires()
Getty Images
Roman Abramovitch n'est pas du tout enclin à vendre Chelsea, malgré les problèmes qu'il rencontre actuellement avec le gouvernement britannique.

Bien que propriétaire de Chelsea depuis plus de quinze ans, l'oligarque russe Roman Abramovitch se voit refuser l'entrée sur le sol britannique depuis plusieurs semaines. Il n'a pas pu obtenir le visa en raison de la dégradation des relations entre les deux pays concernés. Cela l'a conduit à demander la nationalité israélienne (qu'il a obtenue) et des rumeurs ont fait état de son intention de vendre aussi son club.

Selon les révélations faites par Daily Mail, Abramovitch ne compte absolument pas céder Chelsea. Et il l'a fait savoir à Jim Ratcliffe, le président et directeur du groupe multinational de pétrochimie Ineos, et qui s'est présenté à lui avec une lucrative offre de rachat.

La valeur de Chelsea est estimée aujourd'hui à 1 milliard d'euros. Concernant la fortune de son propriétaire elle serait de l'ordre de 10,5 Md. Et ça serait la moitié de ce que possède le fameux Ratcliffe. Ce dernier avait déjà racheté un club de football l'année dernière, celui de Lausanne Sports (D1 suisse).

En mai dernier, Chelsea a disposé de Manchester United en finale de la FA Cup (1-0). Abramovitch n'était pas dans les tribunes. C'était la première finale que l'homme d'affaires russes ratait depuis qu'il a débarqué à Stamford Bridge en 2003.

Prochain article:
ENTRETIEN - Gernot Rohr : "Avec le Nigeria, on nourrit beaucoup d'ambition"
Prochain article:
AC Milan, Leonardo : "Cette élimination est injuste"
Prochain article:
Alexander-Arnold forfait contre Manchester United
Prochain article:
FC Barcelone, Jordi Alba : "Ousmane Dembélé doit s'améliorer en dehors du terrain"
Prochain article:
OM, le constat musclé de Jacques-Henri Eyraud : "Catastrophique"
Fermer