Belgique, Roberto Martinez annonce un grand Hazard au Mondial

Commentaires()
Getty Images
Le sélectionneur belge n'a aucun doute quant au fait qu'Eden Hazard saura répondre aux attentes à l'occasion du Mondial.

Il y a quatre ans, au Brésil, Eden Hazard avait traversé la compétition planétaire tel un fantôme, ne signant aucun but en cinq matches disputés. L'ancien Lillois avait alors essuyé beaucoup de critiques, car il était celui sur lequel se reposaient les espoirs de tout le pays. Une expérience frustrante que l'intéressé ne compte pas revivre. 

Hazard est déterminé à montrer un bien meilleur visage, cet été en Russie. Après avoir été étincelant en qualifications, il veut prouver qu'il peut aussi tirer son épingle de jeu au plus haut niveau, de la même manière que le font les autres grandes stars de ce jeu. Une tâche dans laquelle l'encourage notamment son sélectionneur, Roberto Martinez.

L'article continue ci-dessous

Le technicien espagnol a été questionné à propos de sa vedette, ce dimanche à la veille du premier match contre le Panama. Sa réponse avait de quoi rassurer les supporters de l'équipe : "Eden est dans un grand moment de sa carrière, il est capitaine, il est un joueur qui ne se cache pas et qui demande toujours le ballon. Il est l'un des meilleurs au monde".

"Hazard est frais et est prêt pour ce Mondial"

Et pour ce qui est de l'état de forme du virtuose, Martinez a aussi livré une évaluation positive : "Je pense qu'Eden a terminé la saison en remportant un trophée, et avec ses performances en finale et en demi-finale de la Cup, il a bien préparé pour la Coupe du Monde. Il est en forme, il a l'air frais et prêt. Les deux derniers matches amicaux, il a été très remuant. Nous avons eu presque quatre semaines de préparation mais les joueurs ne se sentent pas fatigués".

Martinez fait donc tout pour mettre à l'aise. Mais, en même temps, il s'attèle à ce qu'il n'ait pas énormément de pression sur ses seules épaules. "Ce que je dis pour Hazard vaut pour De Bruyne. Mais, nous ne pensons pas que nous allons gagner nos matches en nous appuyant uniquement sur un ou deux joueurs. Nous dépendons de tout le monde, même des gars qui ne sont pas sur le terrain. Et demain, nous attendons surtout une grande prestation collective".

Fermer