Réunion de crise à l'OM : les mots très forts de Luiz Gustavo et de Florian Escales pour remobiliser le vestiaire

Commentaires()
Getty Images
Lors d'une prise de parole entre les joueurs et le staff, le milieu brésilien et le jeune portier phocéen ont tenu à s'exprimer de manière ouverte.

Avec une élimination dès les 32e de finale de la Coupe de France contre Andrézieux dimanche, la crise s'est amplifiée du côté de Marseille. Déjà sortis de l'Europa League et de la Coupe de la Ligue, les Phocéens sont englués dans la crise avec une dynamique bien négative que l'on retrouve aussi en championnat.

La situation est telle que le club a décidé de passer en mode commando. Alors que deux jours de repos étaient initialement prévus, Rudi Garcia a décidé de réunir ses joueurs dès le lundi en prévision du match contre Monaco. Les joueurs sont ainsi restés toute la journée de mercredi pour échanger sans langue de bois et tenter de crever l'abcès dans ce contexte délicat.

"Ne pleurez pas sur votre sort"

Parmi ceux qui ont pris la parole, Luiz Gustavo a eu des mots très forts envers ses coéquipiers. Dans des propos relayés par France Football et l'Équipe, le milieu de terrain brésilien a insisté sur la nécessité d'arrêter les états d'âme individuels. "Ne pleurez pas sur votre sort. J’aurais pu partir pour trois ou quatre fois plus en salaire mais je suis resté pour le club et les supporters."

L'article continue ci-dessous

Autre prise de parole remarquée, celle du jeune gardien Florian Escales, troisième dans la hiérarchie derrière Mandanda et Pelé. "Si je peux me permettre de vous dire un truc : nous, remplaçants, on travaille en vain. Même si on bosse plus que les autres, il y a une hiérarchie, ce sont toujours les mêmes qui jouent, certains passent à côté, ça tourne jamais. Mentalement, c'est dur, il ne faut pas s'étonner que, parfois, on tire la tronche ou on baisse les bras."

Escales

Applaudi par le vestiaire, Florian Escales a soulevé le souci de la concurrence au sein de l'équipe phocéenne. Désormais, tous les yeux sont braqués vers dimanche soir et la réception de Monaco pour la 20e journée de Ligue 1. Le Véldrome attend une réaction forte, les joueurs aussi.

Prochain article:
Mercato - L'Olympique de Marseille et Mario Balotelli, ça brûle !
Prochain article:
Ligue 1 : Bordeaux-Dijon décalé de samedi à dimanche ?
Prochain article:
FC Barcelone, Jordi Alba très ambitieux : "Nous visons le triplé"
Prochain article:
AC Milan, Gennaro Gattuso : "Gonzalo Higuain ne m'a jamais demandé à partir"
Prochain article:
Monaco-Nice - Le brassard, Fabregas, l'équilibre : les leviers d'Henry pour (re)lancer Tielemans
Fermer