Rennes : plusieurs formateurs dans l'expectative

Commentaires()
Getty Images
Alors que Rennes n'a pas encore nommé le nouveau directeur du centre de formation, plusieurs formateurs sont dans l'expectative pour leur avenir.

L'actualité des centres de formation est particulièrement animée en France. Du côté de Rennes notamment, plusieurs équations restent à résoudre. Le directeur Landry Chauvin n'a pas été conservé par le club breton qui lui cherche un successeur.

Comme révélé par Ouest-France, le choix du Stade Rennais s'est porté sur Eric Assadourian, sous contrat jusqu'en 2020 avec le Stade Brestois où il est à la fois le directeur du centre et l'entraîneur de l'équipe U19, reléguée en U18 R1 la saison prochaine.

L'article continue ci-dessous

Brest a déjà fait savoir,

Contrairement à ce qui a été écrit dans l'article @OuestFrance ce jour au sujet du départ d’Éric Assadourian en direction du Stade Rennais, le président Denis Le Saint tenait à souligner qu'il ne lui a donné aucun accord verbal pour le libérer en cas de proposition extérieure.

— Stade Brestois 29 (@SB29) 21 juin 2019 ">via son président Denis Le Saint, que l'ancien Lensois n'avait aucun accord verbal avec sa direction pour être libéré en cas de proposition extérieure. Rennes devra donc s'acquitter d'une indemnité pour faire venir Assadourian.

Quatre formateurs concernés

En parallèle, plusieurs formateurs rennais sont dans l'expectative. Pierre-Emmanuel Bourdeau (U17), Jérôme Hiaumet (gardiens), Ludovic Royer (U18) et Aurélien Montaroup ont reçu une promesse de prolongation avant leurs départs respectifs en vacances.

Cependant, les quatre formateurs sont toujours dans l'attente dudit contrat à six jours de la fin de leur bail à Rennes. Un autre casse-tête à régler pour la direction du Stade Rennais en l'absence du Président Olivier Létang, également en vacances.

Fermer