Rennes, Lamouchi : "Gnagnon ? Je ne veux mettre personne au régime"

Sabri Lamouchi Rennes
Getty
Alors qu'il jugerait Joris Gnagnon en surpoids, selon certaines rumeurs locales, Sabri Lamouchi s'est montré surpris et a démenti cette information.

En début de conférence de presse ce jeudi au centre de La Piverdière (Rennes), Sabri Lamouchi a annoncé qu’il n’y aurait aucun retour de blessure pour le derby de samedi contre Nantes (17h00). Seuls les suspendus à Strasbourg, Benjamin Bourigeaud et Wahbi Kazhri, réintègreront le groupe. L’entraîneur du club breton a précisé que Faitout Maouassa, Alexandre Leroyer, Gerzino Nyamsi et Ramy Bensebaini devraient effectuer leur retour à l’entraînement dimanche. Un doute subsiste en revanche pour Ludovic Baal. L'ensemble de ces éléments sont d'ores-et-déjà forfaits pour le match de mecredi à Angers. Le remplaçant de Christian Gourcuff a abordé plusieurs sujets, parlant notamment de Joris Gnagnon, sur le banc en Alsace.

"Gnagnon est un jeune sur lequel on compte"

"C’était un choix dans la mesure où il avait fait un aller-retour en Côte d’Ivoire. Joris (Gnagnon) est un garçon intelligent, un défenseur important pour le Stade Rennais. Je ne veux mettre personne au régime. On n’est pas dans une cure. Je ne savais pas qu’il se murmurait ces choses-là. Joris est un garçon professionnel, qui sait ce qu’il a à faire. Je ne me fais aucun souci. C’est un jeune sur lequel on compte, bien entendu", a réagi Sabri Lamouchi devant les journalistes venus à sa rencontre avant l'entraînement prévu à huis clos à 17 heures.

L'article continue ci-dessous

Sabri Lamouchi a qualifié le match de samedi comme "le match de la saison pour tout supporter rennais." "Je connais l’importance de ce rendez-vous. C’est toujours très important de pouvoir vivre ces matches. Le stade sera plein. Le Roazhon Celtic Kop fera en sorte d’animer avec brio la rencontre, et j’espère que nous, acteurs, on fera le nécessaire pour mettre en difficulté cette équipe nantaise", a précisé le coach rennais, qui s'attend à affronter, pour son premier match à domicile, "une équipe qui se déplace très bien et qui concède peu de buts."

Entré en jeu pour la première fois de la saison le week-end dernier, à Strasbourg, Yoann Gourcuff a également été l'un des sujets de conversation. "C’est un garçon qui sur le terrain voit avant les autres, est capable de rendre beaucoup plus fluide le jeu de l’équipe. On ne souhaite qu’une chose, c’est qu’il soit sur le terrain", a confié Sabri Lamouchi qui assure que "le peu de temps où il sera sur le terrain, il illuminera le jeu." "Depuis que je suis là, il n’a pas loupé une séance. Je le vois se battre comme un diable", a-t-il ajouté. Mais où jouera-t-il ? À cette question, l'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire a répondu : "Il jouera là où il a envie de jouer, là où il se sent le mieux et où il aura le plus de chances d’apporter ses qualités au groupe."

Benjamin Quarez, à La Piverdière (Rennes)

Fermer