Rennes - Hatem Ben Arfa de retour à la maison face à l'OL : un rendez-vous déterminant

Dernière mise à jour
Commentaires()
Getty
Auteur d'un début de saison plus qu'en demi-teinte, Hatem Ben Arfa retrouve son club formateur ce mercredi soir, avec pour but de se relancer.

Hatem Ben Arfa aime briller sous le feu des projecteurs. L'ancien ailier du PSG se montre à son avantage souvent lorsqu'on ne s'y attend pas. Et ce mercredi soir sur la pelouse du Groupama Stadium, l'international français sera un homme à surveiller de près. D'abord parce que les Rennais auront un sentiment de revanche après la lourde défaite face à Strasbourg, à laquelle il n'a pas participé car il était malade, qui a précipité l'éviction de Sabri Lamouchi, mais aussi parce qu'il est de retour à la maison.

Pur produit de la formation lyonnaise, après son passage à Clairefontaine, Hatem Ben Arfa a fait ses débuts en Ligue 1 sous le maillot de l'OL. Il y a passé quatre saisons en tant que professionnel, pour autant de titres remportés avant de s'envoler à l'OM. Depuis son départ de Lyon à l'été 2008, l'ailier virevoltant a croisé la route de son club formateur à huit reprises, dont six en Ligue 1, et n'a inscrit qu'un seul but c'était lors du Trophée des champions 2016-2017 sous les couleurs du PSG. Néanmoins, il affiche un bilan positif avec quatre victoires, pour deux matches nuls et deux défaites, toutes compétitions confondues.

PS Ben Arfa vs Lyon

Un début de saison mi-figue, mi-raisin

Nul doute qu'Hatem Ben Arfa aura à coeur d'améliorer ses statistiques face à l'Olympique Lyonnais et ne manquera pas l'occasion de se relancer à titre personnel. Car il faut le dire, le début de saison du nouveau joueur rennais est en demi-teinte. Arrivé début septembre, libre de contrat après son départ du PSG, l'international français a soufflé le chaud et le froid en Bretagne. Alors qu'il a suscité l'excitation des médias et des supporters avec ses débuts tonitruants, l'attaquant de 31 ans est vite rentré dans le rang. 

En douze rencontres avec le Stade Rennais, Hatem Ben Arfa a certes inscrit trois buts et délivré une passe décisive, laissant apercevoir son talent, mais sa condition physique et la manière de l'utiliser ont été un frein. Ceux qui s'attendaient à voir un Hatem Ben Arfa aussi libéré et lumineux que lors de sa parenthèse niçoise sont forcément déçus. Le Français a besoin de temps pour bien revenir physiquement après plus d'un an et demi sans jouer, mais aussi d'être mis dans les meilleures conditions pour être performant.

C'est là où le bât blesse. Sabri Lamouchi, très précautionneux lors de son arrivée, a tenté de l'intégrer mais sans réel succès. À l'image, un peu, de Mbaye Niang, arrivé lui aussi au cours de l'été, qui après quelques tentatives d'intégration s'est installé sur le banc de touche. Le désormais ancien entraîneur de Rennes a tenté plusieurs formules avec Hatem Ben Arfa. En numéro 10 dans un 4-2-3-1, devant dans un 4-3-3 et un 4-4-2, et plus récemment face à Montpellier en attaque dans un 3-5-2. Il n'a jamais réellement trouvé la bonne formule pour la recrue phare de l'été.

PS Ben Arfa Stade Rennais

L'article continue ci-dessous

Une intégration en question

Au poste de meneur de jeu, Hatem Ben Arfa ne rayonnait pas suffisamment et compliquait l'équilibre défensif de l'équipe, tandis que devant, il n'a pas non plus été étincelant. Faute d'avoir réussi à bien l'intégrer, Sabri Lamouchi a donc souvent décidé de le laisser sur le banc, lui faisant jouer des bouts de matches ou de le sortir en cours de jeu. Hatem Ben Arfa a disputé seulement deux fois l'intégralité d'un match cette saison avec Rennes. 

Nommé en début de semaine pour prendre la place de Sabri Lamouchi, Julien Stéphan a un défi de taille qui l'attend devant lui : mettre l'ancien Parisien dans les meilleures conditions pour être performant. Pour redresser la barre au Stade Rennais, l'ancien entraîneur de la réserve aura besoin de l'international français. Conscient de cela, Julien Stéphan compte déjà s'appuyer sur le joueur de 31 ans face à l'Olympique Lyonnais. Selon les informations de Goal, Hatem Ben Arfa sera titulaire au Groupama Stadium dans un rôle de neuf et demi, très probablement associé à Jordan Siébatcheu en attaque.

Reste à voir si, comme Claude Puel à Nice, Julien Stéphan compte articuler son équipe autour d'Hatem Ben Arfa, ou non, dans les prochaines semaines, ce qui n'est jusqu'à présent pas le cas à Rennes. De son côté, Hatem Ben Arfa a désormais toutes les cartes en main pour prouver qu'il n'est pas une erreur de casting d'Olivier Létang au Stade Rennais. Et ça commence par une belle prestation lors de ses retrouvailles capitales, pour lui et Rennes, avec son club formateur.

Prochain article:
Fenerbahçe : contrat résilié pour Phillip Cocu
Prochain article:
Ligue Europa, Rennes-Astana : Hatem Ben Arfa, enfin lancé ?
Prochain article:
Tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions : quand, quels matches, quelles équipes, sur quelle chaîne regarder en direct à la TV
Prochain article:
Ligue Europa - Les scénarios qui qualifieraient Rennes et Bordeaux pour les 16es de finale
Prochain article:
L'Atletico Paranaense remporte la Copa Sudamericana
Fermer