Reims - Saint-Etienne (0-2) - Les Verts ne lâchent rien

Commentaires()
Saint-Etienne a récupéré sa quatrième place, ce dimanche, au terme d'un match maîtrisé à Reims (0-2).

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l'AS Saint-Etienne de Jean-Louis Gasset. Sérieux et appliqués, les Verts ont encore tenu leur rang en s'imposant à Reims, dans un match qui éveillait quelques glorieux souvenirs entre deux clubs historiques de l'élite.

Dominateurs dès les premières minutes grâce à une meilleure tenue du ballon, les Verts ont toutefois dû attendre une énorme erreur de Mendy pour débloquer la situation. Peu avant la demi-heure de jeu, le gardien rémois a manqué sa relance. Khazri en a profité pour déclencher une frappe puissante qu'il a relâchée dans les pieds de Cabella, buteur opportuniste (0-1, 24e).

L'article continue ci-dessous

Les Verts n'ont (presque) pas tremblé

Mendy s'est ensuite rattrapé en sortant une parade de haut vol sur une occasion énorme de Nordin après une nouvelle perte de balle des Rémois dans une position dangereuse (35e). Des Champenois un peu inhibés, qui se sont enfin révoltés en fin de première période grâce à leur homme fort, Rémi Oudin, mais la reprise de ce dernier sur un centre parfait de Cafaro a fui le cadre (41e).

La configuration tactique de ce match est restée la même au retour des vestiaires. Saint-Etienne a conservé le ballon dans de grosses proportions contre un bloc rémois assez bas qui n'a pas montré sa faculté habituelle à gicler après la récupération. Et tout s'est encore compliqué lorsqu'Engels a malencontreusement trompé son propre gardien suite à une action un peu confuse des Stéphanois (0-2, 51e).

L'ASSE s'est alors attelée à geler le ballon dans la dernière demi-heure, jusqu'à une fin de match un peu plus animée. Le remuant Cafaro a encore été dangereux sur un centre repris victorieusement par Chavarria, mais le but de l'Argentin a été refusé pour une position de hors-jeu (86e), avant une copie conforme de cette action - avec les mêmes conséquences, à savoir un nouveau but refusé pour hors-jeu - deux minutes plus tard (88e), juste après une situation où les Rémois avaient réclamé un penalty sans l'obtenir. Bref, la réaction des hommes de David Guion a sûrement été trop tardive. Les Verts dépassent l'OM, reviennent à trois points de l'OL et prennent leurs distances avec un peloton de poursuivants incluant leur adversaire du jour, septième.

Fermer