Reims - Oudin : "Ce n'est que le début"

Commentaires()
Getty Images
Révélation de la saison du côté de Reims, Rémi Oudin se veut ambitieux pour la suite et rêve de s'installer au plus haut niveau.

Très en vue pour sa première saison en Ligue 1 avec son club formateur de Reims, Rémi Oudin n'espère pas s'arrêter là. Le jeune attaquant de 22 ans espère avoir les qualités pour s'installer durablement au haut niveau et peut-être un jour porter les couleurs de l'équipe de France.

"Collectivement et individuellement, c'est une saison réussie. Pour une première saison en Ligue 1, c'est bien. Mais je sais que je suis capable de mieux faire. J'espère que ce n'est que le début", a-t-il confié dans une interview accordée à France Football. En 36 apparitions cette saison en Ligue 1, il a inscrit 10 buts - dont plusieurs mémorables - et délivré trois passes décisives.

"J'ai essayé de rester concentré. Le regard des gens a un peu changé, on me reconnaissait un peu plus. Mais je n'y ai pas prêté attention vraiment. Je n'aime pas être au premier plan. Savoir qu'on écrit des choses sur moi, ça fait plaisir. Mais mes proches savent me faire redescendre sur terre, car ce n'est pas une finalité. Ils m'ont dit : 'Kiffe un peu, mais après, il faut vite oublier et passer à autre chose.' Il y a encore du chemin. Si j'ai envie d'aller au plus haut, ce n'est que le début."

L'article continue ci-dessous

Tout n'a pourtant pas été si simple pour le jeune homme, écarté du centre de formation de Metz à l'âge de 15 ans. "Dans ces cas-là, on est triste, on se demande ce qui se passe. Quand on rentre à la maison, il y a un peu de chagrin. C'était mon premier échec. J'ai eu un peu de mal pendant un ou deux mois. J'ai eu des doutes. Je me suis dit que le foot était peut-être terminé et qu'il allait falloir se concentrer sur les études."

Pas de quoi l'éloigner de ses rêves : "Représenter mon pays et évoluer au plus haut niveau. L'équipe de France fait rêver tout joueur. Mais quand je vois ceux qui y sont aujourd'hui, j'ai encore beaucoup de chemin à faire. J'ai à apprendre d'eux pour l'imaginer un jour."

En attendant de savoir s'il portera un jour le maillot frappé du coq, Rémi Oudin aura une dernière occasion de briller ce vendredi en Ligue 1 devant son public et face au PSG (21h05).

Fermer