Real Madrid, Solari : "On n'a jamais sous-estimé personne"

Commentaires()
Getty
Après la défaite face à la Real Sociedad, Santiago Solari a réfuté fermement l'hypothèse selon laquelle son équipe a pris l'adversaire de haut.

Pour la sixième fois de la saison, le Real Madrid est tombé ce dimanche en Liga. L'équipe merengue a concédé un revers face à la Real Sociedad à domicile (2-0). Ce faux-pas est le résultat d'une prestation plus que moyenne et qui laisse dubitatif concernant l'état d'esprit des troupes castillanes.

En conférence de presse, après le match, Santiago Solari a été interrogé concernant l'attitude de ses protégés. Le coach argentin a été froissé par une remarque, celle qui suggère que sa formation ne respecte pas les adversaires qui lui sont inférieurs sur le papier. "On se bat toujours pour gagner, a-t-il asséné. On n'a jamais sous-estimé une compétition ou un adversaire. Les seuls qui ont eu ce luxe sont ceux qui n'ont jamais connu la compétition".

L'article continue ci-dessous

Alors que l'écart avec les équipes de haut de tableau ne cesse d'accroitre, Solari refuse de céder à l'alarmisme. Pour lui, ses ouailles n'ont pas grand-chose à se reprocher. "Le sentiment est que nous voulions conquérir les trois points, mais nous n'y sommes pas parvenus".

Le successeur de Lopetegui a par ailleurs regretté que l'assistance vidéo n'ait pas été utilisée sur les deux pénaltys non sifflés pour les siens. "Nous ne parlons pas avec les arbitres. La VAR est là pour vérifier et corriger. Nous sommes tous humains et nous commettons des erreurs, mais si on vérifie afin de pouvoir les corriger cela devient incompréhensible".

Enfin, concernant les sifflets des socios de Bernabeu, Solari est resté assez discret, se contenant de lâcher : "à nous de faire sorte de les rallier à nous de nouveau".

Prochain article:
ASSE-OL, Aulas, Genesio et toutes les réactions en zone mixte
Prochain article:
Mercato - Almamy Touré (Monaco) à l'Eintracht Francfort l’été prochain ?
Prochain article:
Barça, Ousmane Dembélé touché à la cheville
Prochain article:
Saint-Etienne-Lyon 1-2, l'OL remporte un derby renversant
Prochain article:
Barcelone-Leganes 3-1, le Barça enchaîne mais perd Dembélé sur blessure
Fermer