Real Madrid, Solari défend Ramos : "La vérité n'est pas discutable"

Getty Images
L'entraîneur du Real Madrid a ardemment défendu Sergio Ramos, soupçonné d'avoir été contrôlé positif à un corticoïde.

On ne touche pas à Sergio Ramos. C'est le sens des propos tenus par Santiago Solari en conférence de presse ce lundi soir, à la veille du match du Real Madrid contre l'AS Roma, comptant pour la 5ème journée de la phase de poules de Ligue des champions.

Le capitaine du Real Madrid avait été mis en cause dans le cadre des révélations des Football Leaks, qui avaient indiqué que l'Espagnol aurait été contrôlé positif à un corticoïde juste après la finale de la Ligue des champions contre Liverpool au printemps dernier, remportée 3-1 par la Maison Blanche. "Sergio (Ramos) est un emblème de notre sport en Espagne. C'est un devoir de prendre sa défense, et c'est à nous tous de le faire. La vérité n'est pas discutable", a simplement lâché Santiago Solari en conférence de presse sur le sujet.

"On nous a prévenus il y a un mois et demi", avait pour sa part rétorqué le joueur dans un communiqué officiel. "Nous savions que cette information allait sortir. Mais comme nous connaissons la vérité, nous sommes calmes et nous n'avons pas peur. Nous prendrons évidemment des mesures car ils ont essayé de salir mon nom et mon statut. En 15 ans, je n'ai jamais manqué un contrôle antidopage. Ceux qui ont écrit ces informations savent que je n'ai rien fait d'illégal. Si j'ai été positif (bon sur le terrain) dans ma carrière, c'est pendant les heures de travail". 

Le Real Madrid, de son côté, avait également contesté ces informations. "Sergio Ramos n'a jamais enfreint le règlement sur le contrôle antidopage. L'UEFA a demandé des informations opportunes et a clos l'affaire immédiatement, comme d'habitude dans ces cas, après vérification par les experts de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et de l'UEFA elle-même".

Fermer