Real Madrid : pour Zidane, Areola a marqué des points...

Commentaires()
Getty
Auteur d'une entrée en jeu convaincante contre Bruges (2-2), Alphonse Areola peut espérer voir son statut évoluer.

Alphonse Areola a débarqué le 31 août en prêt sans option d'achat au Real Madrid dans le cadre du transfert de Keylor Navas, qui a fait le chemin inverse.

C'est dans un rôle de doublure que le champion du monde français a intégré la Maison Blanche, mais en football plus qu'ailleurs, les statuts évoluent vite. Y compris chez les gardiens, à un poste si singulier. Il suffit de remonter le film de la drôle de soirée vécue par les Madrilènes mardi, contre Bruges (2-2), pour s'en apercevoir.

Ce match, Thibaut Courtois l'a débuté. Comme tous les autres. Mais le Belge, officiellement malade, a encaissé deux buts très évitables avant de sortir à la mi-temps, en plus d'avoir été sifflé à chaque ballon touché par les Socios de Bernabeu. Menée 0-2 dans son antre contre une formation décomplexée, la Maison Blanche aurait pu sombrer, mais Alphonse Areola a évité le 0-3, permettant à Madrid de rester en vie avant une fin de match plus heureuse et un score de parité arraché (2-2).

L'article continue ci-dessous

S'il est trop tôt pour tirer des plans sur la comète, force est de constater que la prestation d'Areola, remarquable, a surtout été remarquée par ZZ.

"C’est un grand gardien, comme Courtois", a expliqué Zinédine Zidane en conférence de presse, histoire de ménager les susceptibilités. "Il est très bon, et c’est tout. Nous avons deux bons gardiens qui jouent, et c’est tout. Ce n’est pas qu’il y a une hiérarchie, mais nous avons un groupe comme le nôtre et je suis l’entraîneur. Je ne peux pas dire que l’un est plus important que l’autre. Je n’ai pas à le dire, vous le savez. Mes joueurs s’entraînent très bien. Ils veulent apporter et après je décide. Il y a des joueurs qui vont plus jouer que d’autres, ce qui est normal. Mais tout peut changer. Areola s’est adapté très vite, est heureux, et content d’être avec nous. Si vous aimez votre travail, tout va bien".

Rennes - Eduardo Camavinga, congolais et bientôt français ?

Fermer