Real Madrid - James Rodriguez, et maintenant ?

Commentaires()
Getty Images
À seulement un an d'un mondial en Russie, James Rodriguez va devoir faire un choix au sujet de son avenir.

Ce samedi 3 juin à Cardiff l’histoire entre James Rodriguez et le Real Madrid semblait toucher à sa fin exactement là ou tout avait pourtant si bien commencé. Le 12 août 2014, le Colombien disputait son premier match officiel avec le Real de Carlo Ancelotti. Fort d’une superbe Coupe du monde réalisée avec 6 buts en 5 matches, James Rodriguez se présentait comme un numéro 10 plein d’avenir au Real. Mais dès ce premier match, le Colombien comprenait qu’il devrait se réinventer à Madrid : "J’ai déjà joué comme milieu central et même si c’est inhabituel pour moi, j’essayerai de faire tout ce que l’on me demande. Je peux jouer en 10, en 8 ou sur l’aile."

Non, le Real Madrid ne vit plus sur son passé

Trois ans plus tard James a bien fait tout ce qu’on lui a demandé, mais en vain. Avec Ancelotti, et d’autant plus avec Zidane, le Colombien a surtout fait office de joker de luxe. Mais un joueur recruté pour 75 millions d’euros peut-il vraiment être laissé sur le banc ? Cette saison en Liga, James n’est que le 18eme joueur le plus utilisé avec 1180 minutes disputées (8 buts, 6 passes décisives). À un an d’un mondial en Russie, il est temps pour lui de changer d’air. L'Inter Milan et surtout Manchester United, sont sur les rangs.

James Rodriguez

Une priorité pour Mourinho ?

Manchester United semble être sur le papier la meilleure solution pour James Rodriguez. Cette saison, les Red Devils ont ressenti le manque d’un vrai meneur de jeu et les rares apparitions de Juan Mata le prouvent. Mourinho a principalement aligné son équipe en 4-2-3-1 laissant l’initiative du jeu à l’Espagnol qui permutait également avec Wayne Rooney. Le style de jeu du Colombien conviendrait parfaitement à ce système et lui permettrait d’être plus libre sur le terrain comme avec les Cafeteros. Avec son excellente vision de jeu et son pied gauche inégalable, James profiterait des bons appels proposés par les Martial, Rashford ou encore Lingard, en laissant à Pogba et Herrera le soin de s’occuper des phases défensives. Mais il faudrait probablement du temps à James pour s’acclimater au championnat anglais et son exigence physique. De plus, Mourinho a souvent du mal à bonifier ses numéros 10 en utilisant des systèmes jugés trop défensifs.

L’Inter Milan ne verra pas l’Europe

Si les dirigeants intéristes semblent prêts à tout pour s’attacher les services de la star colombienne, l’absence de l’Inter en compétition européenne la saison prochaine va peser lourd dans la balance. Pourtant tactiquement, l’Inter semble être la meilleure option pour James Rodriguez et d’autant plus avec l’arrivée de Luciano Spalletti à la tête du club. Le coach italien pourrait ainsi utiliser la même tactique qu’à la Roma en 4-2-3-1 avec Kondogbia-Gagliardini en "doble pivote" et aligner un quatuor offensif impressionnant avec Perisic, Candreva et Mauro Icardi à la pointe de l’attaque. Les nouveaux investisseurs intéristes ont de grandes ambitions et de gros moyens, nul doute que le recrutement d’un joueur du calibre de James Rodriguez serait une véritable aubaine pour les fans, mais surtout un message fort avant un retour tant espéré en Europe.

Ce mercredi face à l’Espagne en match amical, il éclaboussera encore une fois le stade de Murcia de son talent, avant de prendre une décision qui sera à coup sûr, lourde de conséquences à un an d’un mondial en Russie.

Fermer