Real Madrid, Ferland Mendy : "L'Atalanta joue très bien et marque beaucoup"

mendy
(C)Getty Images
L'arrière gauche des Merengue se méfie de l'Atalanta avant le huitième de finale aller de C1 et a encensé Zinedine Zidane.

L'Atalanta de Gian Piero Gasperini a enchanté l'Europe entre l'automne 2019 et le printemps 2020. Séduisant dans le jeu, le club italien s'est révélé aux yeux du grand public lors de la dernière édition de la C1 et est de nouveau au rendez-vous des huitièmes de finale cette saison. Dans un entretien accordé au site officiel de l'UEFA, Ferland Mendy a avoué se méfier grandement de l'Atalanta, adversaire du Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions et quart de finaliste de la précédente édition.

Real Madrid - Thibaut Courtois : "Ça va être difficile contre l’Atalanta"

"Nous devons être prudents. Ils ne sont pas arrivés jusqu'ici sans raison. Nous savons que c'est une équipe qui joue bien et qui marque de nombreux buts. Ce sera difficile et nous pensons que ce sera un très bon match. Nous devrons jouer de notre mieux pour gagner. La Ligue des champions ? Cette compétition c'est autre chose. Vous affrontez les meilleures équipes d'autres championnats. Avant même de jouer mon premier match en Ligue des champions, vous écoutez de la musique, même si c'est à la télévision, et vous avez la chair de poule", a déclaré l'ancien de l'OL.

Ferland Mendy a encensé Zinedine Zidane et est revenu sur ses premiers pas au Real Madrid : "C'est une légende et pour être honnête, c'est un honneur d'être entraîné par lui. Lorsque vous êtes devant lui, il dégage du charisme. C'est bon de le voir et on a aussi parlé de l'équipe de France. Il m'a donné des conseils et j'aime tout donner à chaque match. Quand je suis arrivé au Real Madrid, je savais à quoi ça ressemblerait et qu'il y avait de grands joueurs". 

"Jouer au Real Madrid, c'est fou"

Ferland Mendy, Real Madrid

L'article continue ci-dessous

"Au début, vous êtes timide, puis vous commencez à rencontrer les gens et vous apprenez comment le groupe fonctionne. Maintenant, je joue plus, mais je ne pense qu'à profiter du temps de jeu qu'ils me donnent. C'est tout. Je ne dirais pas que je suis un titulaire indiscutable de l'équipe première. C'est aussi fou et une étape importante de passer de la quasi fin de carrière à jouer pour le Real Madrid", a ajouté l'international français.

Real Madrid, Zidane ne veut pas choisir entre Mbappé et Haaland

Le latéral gauche est revenu sur la période où il a faill arrêter le football : "J'ai traversé une période difficile, mais ça s'est bien passé. J'ai passé sept ans au PSG, j'ai commencé avec les U11 et je me suis blessé avant d'entrer au centre de formation. J'avais de l'arthrite à la hanche et une infection, j'ai donc dû subir une intervention chirurgicale et j'ai été hospitalisée pendant une longue période. J'étais là dans une chambre pendant deux ou trois mois. Quand j'ai été opéré, le médecin est venu me voir et m'a dit que le football était fini pour moi. Il a même parlé d'une amputation. J'ai dû rester longtemps en fauteuil roulant, plus tard avec des béquilles, puis j'ai dû réapprendre à marcher".

"Ils m'ont emmené d'un endroit à un autre, mais j'ai pensé que je pouvais marcher à nouveau immédiatement. J'ai essayé, je suis sorti de ma chaise et je suis tombé tout de suite. Il n'y avait plus d'énergie dans mes jambes parce que je n'avais pas marché et que mes jambes n'avaient pas bougé depuis longtemps. Malgré cela, j'ai toujours pensé que le football n'était pas fini pour moi et j'ai dit à tout le monde que j'allais revenir. Presque tout le monde pensait que c'était impossible, mais j'ai réappris à marcher et j'ai joué avec une douleur à la hanche pendant environ un an et demi. La première année où j'ai joué en Ligue 2, j'ai été nommé meilleur latéral de la compétition. La même chose s'est produite à Lyon. J'ai été nommé meilleur arrière gauche deux années de suite. Donc je pense que j'ai bien fait", a conclu Ferland Mendy.

Fermer